Search
vendredi 1 déc 2023
  • :
  • :

Vosges – Quatre jours de jeûne contre le nucléaire

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Vosges Alternatives au Nucléaire_11Vosges Alternatives au Nucléaire et Abolition des Armes Nucléaires organisaient un jeûne du 6 au 9 août pour rappeler les bombardements atomiques d’Hiroshima (6 août 1945) et Nagasaki (9 août 1945) et interdire les armes atomiques. 

Les 6 et 9 août 1945, les États-Unis faisaient exploser deux bombes atomiques au-dessus d’Hiroshima et Nagasaki, causant la mort de plus de 160 000 personnes.

Ce mercredi, Vosges alternatives aux nucléaire et abolition des armes nucléaires étaient au kiosque à musique du parc du cours, à Epinal à l’occasion de la sortie de jeûne. Les participants étaient réunis en solidarité avec les victimes des bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki et celles des plus de 2 000 essais nucléaires.

« Ces quatre jours sont symboliques car ce sont les commémorations des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki. C’est une forme de soutien à de toutes les victimes du nucléaire, passées, présentes et futures, sans oublier celles causées par les essais nucléaires français » explique Jean-Luc Tonnerieux.

Vosges Alternatives au Nucléaire_11Vosges Alternatives au Nucléaire et Abolition des Armes Nucléaires organisaient un jeûne du 6 au 9 août pour rappeler les bombardements atomiques d'Hiroshima (6 août 1945) et Nagasaki (9 août 1945) et interdire les armes atomiques. 

Les 6 et 9 août 1945, les États-Unis faisaient exploser deux bombes atomiques au-dessus d’Hiroshima et Nagasaki, causant la mort de plus de 160 000 personnes. Ce mercredi, Vosges alternatives aux nucléaire et abolition des armes nucléaires étaient au kiosque à musique du parc du cours, à Epinal à l'occasion de la sortie de jeûne. Les participants étaient réunis en solidarité avec les victimes des bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki et celles des plus de 2 000 essais nucléaires. "Ces quatre jours sont symboliques car ce sont les commémorations des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki. C'est une forme de soutien à de toutes les victimes du nucléaire, passées, présentes et futures, sans oublier celles causées par les essais nucléaires français" explique Jean-Luc Tonnerieux. [gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="222796,222798,222799" orderby="rand"]



16 réactions sur “Vosges – Quatre jours de jeûne contre le nucléaire

  1. choukof

    Les japonais dans leur ensemble ne seraient réduits qu’à ces deux villes qui seraient donc les seules « victimes maintenant innocentes » de la guerre du Pacifique.
    Bravo le syndrome de Stockholm.

    Bizarrement, ces vieillards, ex-soixante-huitards pas sortis de l’idéologie stalinienne post 45, ne se « mobilisent » pas, en décembre, pour commémorer les horribles massacres de Nankin par les japonais sur les civils chinois.
    La vie d’un chinois, de un demi million de chinois, hommes, femmes, enfants, nourrissons, a peut-être moins de « valeur » pour leur « émotion » visiblement très flexible.

    Jetez un œil sur internet pour les détails innommable de cruauté.

    répondre
  2. Yep

    Les gens sont formatés à ce qu on leur apprend à l école, dans les médias.
    Il ne réfléchissent plus par eux même, bien trop compliqué d avoir son propre avis.

    répondre
  3. Tonton Reporter

    Une douzaine à jeûner, pourquoi pas toute l’année. Douze sur 350 000 habitants dans les Vosges. Amusez vous à calculer le pourcentage qui est ridicule… mais bon… l’important c’est d’y croire, comme pour le COVID.

    répondre
  4. choukof

    « Je préfère payer mon courant un peu plus chère »… doux euphémisme pour ceux qui voient leurs factures d’électricité multipliées par 1,5 puis bientôt par 2 .
    De 1000 euros à 2000 euros par an pour la famille d’un travailleur pauvre ce n’est pas rien.

    Les éoliennes, hachoirs à oiseux, ne produisent en moyenne que 3 à 4 fois la production de biomasse (sur RTE eco2mix) et les panneaux (non expérimentaux) ne dépassent pas encore 450 watts pour 2m2.
    L’intention est louable mais vous avez une idée des volumes nécessaires des énergies utilisables de substitution ?
    A moins que comme à l’époque de Pétain il soit mis en place des « bons de transport », « bons de perceptions diverses », des « tickets de rationnements » ? Pétain ?

    Sinon, sans vouloir pinailler: Tchernobyl, Fukushima, Three Miles Island, Palomares et … Bhopal, Exxon Valdez, Deepwater, Buncefield, AZF, Seveso, BASF, La Corogne, Sandoz, Amoco…
    Sur 15 bien pourris seuls 4 nucléaires, 11 chimiques ou pétroliers.
    Quels sont les 16 autres nucléaires ?

    répondre
    1. Stephane Grisot

      Bonjour je ne cautionne aucune énergie fossile ni la pétrochimie. Je dis juste qu’enterrer des tonnes e déchets radioactifs en se disant que les générations futures sauront les gérer, ce n’est pas non plus très écolo. On voudrait faire croire aux gens que les véhicules électriques sont la solution miracle, je dis juste que si on nous oblige à passer au tout électrique, le solaire et l’éolien n’y suffiront pas et il faudra construire de nouvelles centrales et par la même occasion continuer l’armement nucléaire jusqu’à ce qu’un dirigeant un peu plus mégalo qu’un autre decide de jouer à Dieu. Le pétrole devenant de moins en moins rentable aux actionnaires, ils font le choix du nucléaire…c’est tellement simple de taxer des kW alors qu’il est difficile de contrôler une production d’éthanol ou d’huile végétale. C’est l’argent qui dirige le monde et l’homme aussi intelligent se croit il a fait plus de mal à la planète en 150 ans que les animaux en plusieurs milliards d’années. Pour les catastrophes nucléaires, je ne vais pas recopier Google mais je vous laisse le soin de les consulter.

      répondre
  5. mauricette

    sans le nucléaire vous n auriez pas d électricité ou alors vous prenez des bougies alors pour ceux qui soit disant s’engage je pense qu il y a d autres combats a mener pour précision je n ai pas la clim ni un s u v

    répondre
  6. Stephane Grisot

    La sortie du nucléaire est la.priorite en matière d’écologie, pas besoin de centrales nucléaires avec les avancées technologiques (éolien et solaire). Je préfère payer mon courant un peu plus chère et ne pas exploser la planète. On oublie vite que les 20 pires catastrophes sanitaires et écologiques du 20 et 21 ème siècle sont nucléaires. Il faut se mobiliser avant que le parc de voitures électriques ne soit trop grand. Ces véhicules sont très bien en ville mais on veut nous faire croire qu’on peut faire des grands trajets avec. Ineptie. Trimballer 600kg de batterie pour peiner à faire 250km, c’est d’une débilité profonde. Les carburants propres renouvelables générateur d’emploi non polluants et produit sur place existent , ce sont les huiles végétales et l’éthanol produit à partir de compost et de végétaux en décomposition comme les algues qui étouffent la Méditerranée. Bien entendu, ces cultures nécessitent une baisse de la consommation de viande car 90% des cultures servent à l’alimentation animale.

    répondre
  7. Papy 88

    90% de la production agricole sert à alimenter le bétail !!!!! Vous en faites partie sûrement avec vos amis escrologistes !
    Sans le nucléaire Poutine serait déjà là à vous faire manger de la vache enragée et au lieu de regarder la télé au chaud vous n’auriez rien d’autre à faire ou lire car je ne sais pas comment vous considérez les câlins sous la couette ?

    répondre
  8. Stephane Grisot

    Bonjour Mr
    Je ne me considère pas Écologiste, pour l’alimentation animale c’est un constat pour ceux qui disent qu’il n’y a pas de quoi produire assez d’huile végétale pour les moteurs. Si vous préférez continuer avec le nucléaire et les autres énergies fossiles au lieu de produire propre sur place, c’est votre choix. Il faut juste espérer pour les générations futures ne soient pas emmerdées avec les tonnes de déchets radioactifs que l’on enterre dans le sous sol. Ma femme et moi vivons avec 1500 euros/mois, j’ai 4 voitures entre 25 et 60ans qui me rapportent plus d’argent qu’elles ne m’en coûtent nous partons en vacances 3 mois par an souvent à l’étranger et à l’hotel, nous avons des loisirs comme l’aéromodélisme, la détection, la pêche sportive, les rallyes de navigation, nous ne nous privons de rien et nous arrivons à épargner.
    Par contre nous cultivons, nous transformons, nous troquons, nous n’allons jamais au garage, nous n’avons pas de BOX ni de produits d’entretien de grande marques qui lavent plus blanc que blanc…..nous ne payons pas de carburants, nous payons 300 euros d’assurance par an pour la maison et les 4 voitures, 500 euros d’électricité par an, 500 euros de chauffage/an ….sortez de la société de consommation et vous serez heureux.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.