Search
jeudi 1 juin 2023
  • :
  • :

Réforme des retraites : les députés vosgiens n’ont pas voté la motion de censure

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Stephane Viry au perchoirCe lundi après-midi, les motions de censures déposées après le passage en force de la réforme des retraites ont été rejetées. La motion transpartisane, déposée par les députés Liot n’a pas été adoptée à seulement 9 voix. Les quatre députés vosgiens n’ont pas voté la motion de censure.

C’est la fin du suspense au parlement! Après le déclenchement de 49.3 par la première ministre, Élisabeth Borne, plusieurs groupes avaient déposé une motion de censure pour que la réforme des retraites ne soit pas adoptée. Mais ce lundi après-midi, les motions de censures ont finalement été rejetées à 9 voix près.. La motion Liot a réuni un total de 278 voix, alors qu’il en fallait 287 pour être adoptée et pousser la Première ministre à la démission. Le texte a été soutenu par les députés de la coalition de gauche Nupes, ainsi que par le RN.

Les quatre députés vosgiens (Stéphane Viry (LR), David Valence (Parti radical), Christophe Naegelen (Divers droite) et Jean-Jacques Gaultier (LR)) n’ont pas voté la motion de censure.

Stephane Viry au perchoirCe lundi après-midi, les motions de censures déposées après le passage en force de la réforme des retraites ont été rejetées. La motion transpartisane, déposée par les députés Liot n'a pas été adoptée à seulement 9 voix. Les quatre députés vosgiens n’ont pas voté la motion de censure.

C'est la fin du suspense au parlement! Après le déclenchement de 49.3 par la première ministre, Élisabeth Borne, plusieurs groupes avaient déposé une motion de censure pour que la réforme des retraites ne soit pas adoptée. Mais ce lundi après-midi, les motions de censures ont finalement été rejetées à 9 voix près.. La motion Liot a réuni un total de 278 voix, alors qu'il en fallait 287 pour être adoptée et pousser la Première ministre à la démission. Le texte a été soutenu par les députés de la coalition de gauche Nupes, ainsi que par le RN. Les quatre députés vosgiens (Stéphane Viry (LR), David Valence (Parti radical), Christophe Naegelen (Divers droite) et Jean-Jacques Gaultier (LR)) n'ont pas voté la motion de censure.



12 réactions sur “Réforme des retraites : les députés vosgiens n’ont pas voté la motion de censure

  1. Haxaire

    Le député de la 3ème devrait raser les murs et se cacher derrière son ombre. Autant les 3 autres députés peuvent avoir de fausses circonstances atténuantes, lui fait vraiment tache et désordre dans le groupe LIOT puisqu’il s’est montré comme toujours solitaire et absolument pas collectif dans la situation. Sur 20 députés LIOT il est avec un autre le seul A NE PAS AVOIR VOTE LA CENSURE. Mais j’oubliais. Mr Naegelen est parfois seulement LIOT, souvent Divers droite, à l’occasion sans étiquette mais Toujours CAMÉLÉON.

    répondre
    1. Grrrrr...

      Comme vous, très déçue par l’attitude de mon député Christophe NAEGELEN, de surcroît co- président du groupe LIOT !
      Le département des VOSGES est l’un des plus touchés par la précarité et la pauvreté. Comment comprendre que les vosgiens continuent, d’élections en élections à promouvoir, aussi bien au niveau départemental que parlementaire, cette droite qui, elle, continue à préserver les privilèges des plus nantis !
      A quand un sursaut dans les urnes !

      répondre
  2. Renouveau citoyen

    Il est bien évident que leur nom est marqué au fer rouge… Qu’ils ne comptent plus sur nos voix.
    Ces gens sont hors sol, méprisant des citoyens.

    répondre
    1. PLUS RIEN NE M ETONNE

      Et même punition pour nos supers sénateurs vosgiens. On oubliera leurs noms dans les isoloirs. Hingray a de la chance ce Week end c est carnaval vénitien à Remiremont. Il pourra s y promener masqué sans se faire huer

      répondre
  3. JOSEPHE88

    Que faut-il penser de notre petit député de la 3ème circonscription ? Il fait partie du groupuscule LIOT qu’il faudrait mieux rebaptiser LINOTTE puisque ce petit député a même oublié qui a présenté l’une des 2 motions de censure votées hier après-midi. Son vote est calamiteux.
    Pour ma part, je ne garderai qu’une image : celle du vide intersidéral qui règne dans le pantalon de ce petit, tout petit député !

    répondre
  4. TUTSET

    J’espère que les amis Vosgiens vont s’en souvenir dans les élections futures…c’est insensé, être élus par les citoyens et ne pas tenir compte de leurs souhaits…peur de perdre sa place, ça rapporte tellement bien…et pas de soucis avec la retraite…

    répondre
  5. Charles Moissac

    Le 49.3, Stéphane Viry en rêvait, Macron l’a fait ! Après avoir claironné partout qu’il était contre la réforme des retraites dans les médias, il a finalement choisi de la soutenir (contrairement à 19 députés de son propre camp et en dépit de toute cohérence).

    Stéphane Viry est donc, par ses, actes un soutien de la majorité Macronienne et de sa politique chaotique.

    Il devra assumer électoralement son positionnement. Et peut être plus rapidement qu’il ne le croit. En effet, même si une dissolution n’arrivera pas immédiatement elle sera inévitable.

    Les actifs, de gauche et de droites, auront de la mémoire et seront impitoyables dans les urnes face à ce manque de courage politique et le mépris des citoyens !

    répondre
  6. anatole

    il ne resterait qu’une seule et unique machine à voter dans un ministère, un terminal à l’étranger que je ne me déplacerai plus du tout pour les élections. C’est pas compliqué on se souvient du sourire de MLP au soir du 2ème tour présidentielles alors qu’on avait déjà les résultats à midi , exacts en plus . Le système est mort . France société numéro siret . Des anciens élus n’hésitent même plus à souhaiter « une carrière vibrante » à leurs homologues plus jeunes. Les mandatés désigné ont bradé tout. Alors les retraites , vangard blak rock… cadeau. Mc Kinsey dira à qui il faut faire. Les autoroutes sont déjà cadeau aux fonds de pensions US, australiens ….

    répondre
  7. Haxaire

    Aucun souci, le député Viry, encore une girouette à la mode, fera comme le maire spinalien Nardin, il quittera LR pour aller à la soupe tambouillée par Macron.
    Sauf que cela sera la soupe à la grimace pour eux car il y aura table rase et pour cause : le Macronisme aura disparu et heureusement. Le plus tôt sera le mieux mais attention au recyclage des clones Philippe, Darmanin et Le Maire qui plument les caisses vides de l’état (3000 milliards de dettes, un détail quoiqu’il nous en coûte !!!).

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.