Search
lundi 20 mar 2023
  • :
  • :

Assises : un vosgien jugé pour le braquage d’un salon de coiffure

Écouter cet article
image_pdfimage_print

tribunal-epinal-2-1024x681Depuis ce lundi 27 février 2023, un homme est jugé aux assises pour le braquage d’un salon de coiffure situé à Saint-Etienne-lès-Remiremont. Les faits ont eu lieu en 2021.

Une nouvelle session de la cour d’assises des Vosges vient de s’ouvrir au tribunal d’Epinal. Les jurés devront se pencher sur une affaire de braquage du salon de coiffure : « Isabelle coiffure », situé à Saint-Etienne-lès-Remiremont. L’homme est accusé de tentative de vol avec arme.

Mi janvier 2021, il aurait tenté de voler la caisse du salon de coiffure vosgien. La coiffeuse présente au moment des faits assure que l’homme était armé d’un pistolet, mais le trentenaire soutient qu’il n’était pas armé. Les jurés devront donc trancher.

Au moment des faits, la coiffeuse paniquée arrive à sortir dans la rue et appelle de l’aide. L’homme prend alors la fuite sans la caisse. L’homme est déjà connu pour détention de stupéfiants.

Il risque jusqu’à 20 ans de prison.

tribunal-epinal-2-1024x681Depuis ce lundi 27 février 2023, un homme est jugé aux assises pour le braquage d'un salon de coiffure situé à Saint-Etienne-lès-Remiremont. Les faits ont eu lieu en 2021.

Une nouvelle session de la cour d'assises des Vosges vient de s'ouvrir au tribunal d'Epinal. Les jurés devront se pencher sur une affaire de braquage du salon de coiffure : "Isabelle coiffure", situé à Saint-Etienne-lès-Remiremont. L'homme est accusé de tentative de vol avec arme. Mi janvier 2021, il aurait tenté de voler la caisse du salon de coiffure vosgien. La coiffeuse présente au moment des faits assure que l'homme était armé d'un pistolet, mais le trentenaire soutient qu'il n'était pas armé. Les jurés devront donc trancher. Au moment des faits, la coiffeuse paniquée arrive à sortir dans la rue et appelle de l'aide. L'homme prend alors la fuite sans la caisse. L'homme est déjà connu pour détention de stupéfiants. Il risque jusqu'à 20 ans de prison.



Une réaction sur “Assises : un vosgien jugé pour le braquage d’un salon de coiffure

  1. Alphonse

    un fait aussi grave jugé plus de 2 ans après .. une honte !!
    pendant ce temps là il vivait tranquillement et a pu même continuer à faire d’autres cambriolages sans se faire prendre.:(

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.