Search
samedi 4 fév 2023
  • :
  • :

VIDÉO – Suicide de Lucas : le ministre de l’Éducation nationale au bord des larmes au Sénat

Écouter cet article
image_pdfimage_print
photo google maps

photo google maps

Interpellé ce mercredi dans l’hémicycle par la sénatrice écologiste Mélanie Vogel au sujet du suicide du jeune Lucas, le ministre de l’Éducation Pap Ndiaye a fait part de son émotion, au bord des larmes.

Le ministre de l’Éducation nationale, ému aux larmes a réagi mercredi suite aux propos d’une sénatrice écologiste sur l’homophobie et l’intolérance. Il a alors évoqué le suicide de Lucas, un collégien de 13 ans qui s’est donné la mort après avoir subi le harcèlement homophobe de ses camarades. Il était scolarisé au collège Louis Armand de Golbey. « Un élève sur dix est victime de harcèlement au cours de sa scolarité, avec parfois des conséquences catastrophiques », indique le ministre.

Le ministre s’est ensuite laissé submergé par l’émotion : « Il n’y a pas de mots pour dire l’émotion, le chagrin, la douleur… Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? ». Il a ensuite adressé ses « pensées les plus émues » aux proches du jeune garçon vosgien.

[caption id="attachment_213696" align="aligncenter" width="800"]photo google maps photo google maps[/caption]

Interpellé ce mercredi dans l'hémicycle par la sénatrice écologiste Mélanie Vogel au sujet du suicide du jeune Lucas, le ministre de l'Éducation Pap Ndiaye a fait part de son émotion, au bord des larmes.

Le ministre de l’Éducation nationale, ému aux larmes a réagi mercredi suite aux propos d'une sénatrice écologiste sur l'homophobie et l'intolérance. Il a alors évoqué le suicide de Lucas, un collégien de 13 ans qui s'est donné la mort après avoir subi le harcèlement homophobe de ses camarades. Il était scolarisé au collège Louis Armand de Golbey. "Un élève sur dix est victime de harcèlement au cours de sa scolarité, avec parfois des conséquences catastrophiques", indique le ministre. Le ministre s'est ensuite laissé submergé par l'émotion : "Il n'y a pas de mots pour dire l'émotion, le chagrin, la douleur… Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?". Il a ensuite adressé ses "pensées les plus émues" aux proches du jeune garçon vosgien.



3 réactions sur “VIDÉO – Suicide de Lucas : le ministre de l’Éducation nationale au bord des larmes au Sénat

  1. mauricette

    pas la peine d avoir des sanglots m le ministre sa ne changera pas et sa ne changera jamais les plaintes ne sont jamais prise en consideration bien au contraire on vous dit tourner la tete on ne vous embeteras plus sa c est les reponses de l ecole et de la gendarmrie ou police et de l academie

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.