Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

Nuit de la lecture au Musée départemental : se faire rencontrer plusieurs formes d’art Carte blanche à Laurence Grivot, libraire et Amélie Armao, conteuse professionnelle

Écouter cet article
image_pdfimage_print

IMG_7569

Le MUDAAC d’Épinal proposait  le samedi 21 janvier en soirée,  deux animations effrayantes, une histoire racontée pour les enfants et des lectures d’extraits d’œuvres terrifiantes pour les adultes.

La peur, une émotion bien normale quand elle accompagne un danger réel,  mais parfois excessive et irraisonnée. Pour la dédramatiser,  on la recherche parfois volontairement. Le thème des Nuits de la lecture, cette année, le permettait au Musée Départemental.

C’est à l’étage de l’art contemporain, décor parfait pour frissonner, que les enfants voient apparaître la conteuse Amélie Armao, tout de noir vêtue, « Je vais raconter des histoires qui font peur, avec des sorcières, des fantômes… » Les enfants participent et complètent « Des chauves-souris, des serpents… ». Lancement réussi !  La conteuse professionnelle sait s’y prendre pour capter son jeune auditoire et l’histoire qu’elle propose, sortie tout droit de son imagination, mélange des  contes coréens et lorrains, des références à des contes traditionnels, du fantastique et des moments de vie quotidienne dans lesquels les enfants pouvaient s’identifier

Le choix de la conteuse est tout autre pour les adultes « Je vais lire des extraits d’œuvres angoissantes tout en déambulant dans le musée. L’idée est de faire raisonner les œuvres ensemble, par exemple un extrait de Barbe-bleue près d’une carcasse de bœuf. Les textes ont été sélectionnés par la libraire du Moulin des lettres, Laurence Grivot : du suspense,  du fantastique, et même  de la peur climatique, c’est un parcours littéraire intéressant »  

Amélie Armao vous donne rendez-vous le 6 juin au Lavoir Théâtre pour la venue d’une conteuse exceptionnelle : Catherine Zarcate.

 

IMG_7569

Le MUDAAC d’Épinal proposait  le samedi 21 janvier en soirée,  deux animations effrayantes, une histoire racontée pour les enfants et des lectures d’extraits d’œuvres terrifiantes pour les adultes.

La peur, une émotion bien normale quand elle accompagne un danger réel,  mais parfois excessive et irraisonnée. Pour la dédramatiser,  on la recherche parfois volontairement. Le thème des Nuits de la lecture, cette année, le permettait au Musée Départemental. C’est à l’étage de l’art contemporain, décor parfait pour frissonner, que les enfants voient apparaître la conteuse Amélie Armao, tout de noir vêtue, « Je vais raconter des histoires qui font peur, avec des sorcières, des fantômes… » Les enfants participent et complètent « Des chauves-souris, des serpents… ». Lancement réussi !  La conteuse professionnelle sait s’y prendre pour capter son jeune auditoire et l’histoire qu’elle propose, sortie tout droit de son imagination, mélange des  contes coréens et lorrains, des références à des contes traditionnels, du fantastique et des moments de vie quotidienne dans lesquels les enfants pouvaient s’identifier Le choix de la conteuse est tout autre pour les adultes « Je vais lire des extraits d’œuvres angoissantes tout en déambulant dans le musée. L’idée est de faire raisonner les œuvres ensemble, par exemple un extrait de Barbe-bleue près d’une carcasse de bœuf. Les textes ont été sélectionnés par la libraire du Moulin des lettres, Laurence Grivot : du suspense,  du fantastique, et même  de la peur climatique, c’est un parcours littéraire intéressant »   Amélie Armao vous donne rendez-vous le 6 juin au Lavoir Théâtre pour la venue d’une conteuse exceptionnelle : Catherine Zarcate. [gallery type="rectangular" ids="214088,214087,214089"]  



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.