Search
vendredi 3 fév 2023
  • :
  • :

Inflation : les boulangers vosgiens manifestent dans les rues d’Épinal Les boulangers dans le pétrin

Écouter cet article
image_pdfimage_print

inflation-boulangers-manifestation-epinal-vosges (15)Les boulangers vosgiens crient leur ras-le-bol, face à la hausse des coûts de production.. Ce lundi 23 janvier 2023, les boulangers vosgiens étaient rassemblés place Foch, devant la préfecture des Vosges pour manifester.

inflation-boulangers-manifestation-epinal-vosges (9)Les boulangers, comme toutes les petites entreprises, voient leurs factures d’énergie flamber ! Ce lundi 23 janvier, les boulangers vosgiens ont manifesté, à Épinal, place Foch, pour interpeller le gouvernement sur la flambée des prix de l’énergie et des matières premières, qui touche de plein fouet leur profession. Un rassemblement qui a eu lieu après un appel du collectif pour la survie de la boulangerie et de l’artisanat.

Les artisans vosgiens ont distribué des chouquettes aux automobilistes pour les sensibiliser à la flambée des leurs factures d’énergie. « Les mesures annoncées par le gouvernement ne suffisent pas » dénoncent les boulangers vosgiens.

inflation-boulangers-manifestation-epinal-vosges (21)« Nos revendications principales sont de pouvoir bénéficier du tarif règlementé (tarif bleu) avec le bouclier tarifaire pour tous les artisans boulangers-pâtissiers. En effet, la spécificité énergétique de notre métier avec nos fours et chambres réfrigérées, nous place presque tous dans la grille tarifaire des industriels. Là se trouve le principal problème. » explique Sandrine Huret, secrétaire Générale de la fédération des artisans boulangers – pâtissiers des Vosges.

Les boulangers proposent également comme solution, la possibilité de casser les contrats signés en 2022, période où l’Energie était le plus cher. « Ces résiliations ne doivent pas de tenir compte de paliers (280MWh) et ceci sans pénalités. En effet le marché redescend rapidement entre 120 et 150 du MWh. Nos artisans ont signé des contrats longs pour avoir un tarif plus avantageux mais cependant à des tarifs très élevés. » poursuit Sandrine Huret.

inflation-boulangers-manifestation-epinal-vosges (15)Les boulangers vosgiens crient leur ras-le-bol, face à la hausse des coûts de production.. Ce lundi 23 janvier 2023, les boulangers vosgiens étaient rassemblés place Foch, devant la préfecture des Vosges pour manifester.

inflation-boulangers-manifestation-epinal-vosges (9)Les boulangers, comme toutes les petites entreprises, voient leurs factures d'énergie flamber ! Ce lundi 23 janvier, les boulangers vosgiens ont manifesté, à Épinal, place Foch, pour interpeller le gouvernement sur la flambée des prix de l’énergie et des matières premières, qui touche de plein fouet leur profession. Un rassemblement qui a eu lieu après un appel du collectif pour la survie de la boulangerie et de l'artisanat. Les artisans vosgiens ont distribué des chouquettes aux automobilistes pour les sensibiliser à la flambée des leurs factures d'énergie. "Les mesures annoncées par le gouvernement ne suffisent pas" dénoncent les boulangers vosgiens.

inflation-boulangers-manifestation-epinal-vosges (21)"Nos revendications principales sont de pouvoir bénéficier du tarif règlementé (tarif bleu) avec le bouclier tarifaire pour tous les artisans boulangers-pâtissiers. En effet, la spécificité énergétique de notre métier avec nos fours et chambres réfrigérées, nous place presque tous dans la grille tarifaire des industriels. Là se trouve le principal problème." explique Sandrine Huret, secrétaire Générale de la fédération des artisans boulangers - pâtissiers des Vosges.

Les boulangers proposent également comme solution, la possibilité de casser les contrats signés en 2022, période où l’Energie était le plus cher. "Ces résiliations ne doivent pas de tenir compte de paliers (280MWh) et ceci sans pénalités. En effet le marché redescend rapidement entre 120 et 150 du MWh. Nos artisans ont signé des contrats longs pour avoir un tarif plus avantageux mais cependant à des tarifs très élevés." poursuit Sandrine Huret.

[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="214064,214065,214067,214068,214069,214070" orderby="rand"]



4 réactions sur “Inflation : les boulangers vosgiens manifestent dans les rues d’Épinal

    1. libre pensée

      Merci Hollande et surtout merci Macron.

      Sarko ou Chirac c’est le « Merit Order », donc le prix de l’électricité basé sur le prix de l’électricité allemande fabriqué au gaz… russe (époque Schroeder ou Merkel).

      Hollande c’est pour sa soumission aux verts sectaires et intolérants et donc la fermeture des centrales nucléaires et l’abandon de la filière d’entretien et la formation des ingénieurs (loi toujours en cours).

      Macron c’est pour l’ArenH et les profits gigantesques offerts à ses « donateurs et protecteurs » qui achètent à 45 euros le MW et le revendent entre 600 et 1200 sans produire un électron (ou presque).

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.