Search
mercredi 1 fév 2023
  • :
  • :

les élèves et le personnel du collège de Golbey rendent un dernier hommage à Lucas

Écouter cet article
image_pdfimage_print
photo google maps

photo google maps

Ce lundi 16 janvier, le personnel enseignant et les élèves ont observés une minute de silence en hommage au jeune collégien de Golbey. Le jeune garçon s’est donné la mort le 7 janvier dernier à la suite d’un harcèlement scolaire et d’homophobie selon sa famille.

Samedi 7 janvier, un jeune collégien de Golbey de 13 ans s’est suicidé. Le jeune garçon qui a mis fin à ses jours était victime de harcèlement scolaire et d’homophobie selon ses proches. Lucas était scolarisé au collège Louis-Armand de Golbey. lundi matin, les élèves et le personnel du collège de Golbey ont observé une minute de silence en hommage à Lucas.

Suite à ce drame, une trentaine d’élève se sont livrés grâce à la cellule psychologique mise en place.

[caption id="attachment_213696" align="aligncenter" width="800"]photo google maps photo google maps[/caption]

Ce lundi 16 janvier, le personnel enseignant et les élèves ont observés une minute de silence en hommage au jeune collégien de Golbey. Le jeune garçon s'est donné la mort le 7 janvier dernier à la suite d'un harcèlement scolaire et d'homophobie selon sa famille.

Samedi 7 janvier, un jeune collégien de Golbey de 13 ans s’est suicidé. Le jeune garçon qui a mis fin à ses jours était victime de harcèlement scolaire et d’homophobie selon ses proches. Lucas était scolarisé au collège Louis-Armand de Golbey. lundi matin, les élèves et le personnel du collège de Golbey ont observé une minute de silence en hommage à Lucas. Suite à ce drame, une trentaine d'élève se sont livrés grâce à la cellule psychologique mise en place.



Une réaction sur “les élèves et le personnel du collège de Golbey rendent un dernier hommage à Lucas

  1. LEFILLEUL MARIE ELISABETH

    Très émue et révoltée car j’aurai pu vivre la même situation. Mon fils (Lucas aussi) a eu des idées suicidaires pour les mm raisons, heureusement, il a réussi à m ‘en parler car je ne voyais pas ce qui se passait au collège, ni au Lycée. Ces enfants cachent leurs émotions car ils ont honte, ils ne veulent pas inquieter leur entourage. Aujourd’hui, la différence est de moins en moins tolérée et les réseaux sociaux amplifient le phénomène, les adultes doivent faire l’éducation à la différence, malheureusement ils sont souvent aussi dans le rejet. La preuve , les manifs contre « le mariage pour tous » qui ont fait beaucoup de dégât près des jeunes…
    Très sincères condoleances à la famille de Lucas. Je partage leur combat.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.