Search
mercredi 1 fév 2023
  • :
  • :

Réveillon de la Saint-Sylvestre : la préfète des Vosges prend des mesures de sécurité communiqué de la préfecture

Écouter cet article
image_pdfimage_print

10072018_petard_maxppp-3755135A l’occasion des festivités de fin d’année, Valérie MICHEL-MOREAUX, préfète des Vosges, a décidé de prendre, par arrêtés préfectoraux, des mesures réglementaires en matière de sécurité publique dans le département des Vosges, afin de protéger les citoyens et d’assurer la sécurité des personnes et des biens.

Afin de protéger les citoyens et d’assurer la sécurité des personnes et des biens, les services de l’État dans les Vosges seront pleinement mobilisés à l’occasion de la fête de la Saint-Sylvestre, samedi 31 décembre 2022.
Valérie MICHEL-MOREAUX, préfète des Vosges, a décidé de prendre, par arrêtés préfectoraux, les mesures réglementaires suivantes, sur l’ensemble du département des Vosges:
–une interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique et de vente à emporter d’alcool à compter du samedi 31 décembre 2022 à 18h00jusqu’audimanche 1er janvier 2023 à 06h00
.
–une interdiction de manifestation de type rave-party, free-party, teknival et de transport de matériel à compter du vendredi 30 décembre 2022 à 17h00jusqu’audimanche 1er janvier 2023 à 06h00.
–une interdiction de vente, de détention, de transport et d’usage de produits combustibles, d’acides, d’artifices de divertissement (pétards et fusées) et d’objets dangereux à compter du 31 décembre 2022 à 12h00 jusqu’au 1er janvier 2023 à12h00.

Ces mesures d’interdiction s’appliqueront sur la voie publique, dans les manifestations publiques, dans les lieux de grands rassemblements ainsi que dans les établissements recevant du public.La préfète des Vosges rappelle qu’il est primordial, d’adopter un comportement responsable pour la santé et la sécurité de tous.

10072018_petard_maxppp-3755135A l'occasion des festivités de fin d’année, Valérie MICHEL-MOREAUX, préfète des Vosges, a décidé de prendre, par arrêtés préfectoraux, des mesures réglementaires en matière de sécurité publique dans le département des Vosges, afin de protéger les citoyens et d’assurer la sécurité des personnes et des biens.

Afin de protéger les citoyens et d’assurer la sécurité des personnes et des biens, les services de l’État dans les Vosges seront pleinement mobilisés à l’occasion de la fête de la Saint-Sylvestre, samedi 31 décembre 2022.
Valérie MICHEL-MOREAUX, préfète des Vosges, a décidé de prendre, par arrêtés préfectoraux, les mesures réglementaires suivantes, sur l’ensemble du département des Vosges:
–une interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique et de vente à emporter d’alcool à compter du samedi 31 décembre 2022 à 18h00jusqu’audimanche 1er janvier 2023 à 06h00
.
–une interdiction de manifestation de type rave-party, free-party, teknival et de transport de matériel à compter du vendredi 30 décembre 2022 à 17h00jusqu'audimanche 1er janvier 2023 à 06h00.
–une interdiction de vente, de détention, de transport et d’usage de produits combustibles, d’acides, d’artifices de divertissement (pétards et fusées) et d’objets dangereux à compter du 31 décembre 2022 à 12h00 jusqu’au 1er janvier 2023 à12h00.
Ces mesures d’interdiction s’appliqueront sur la voie publique, dans les manifestations publiques, dans les lieux de grands rassemblements ainsi que dans les établissements recevant du public.La préfète des Vosges rappelle qu’il est primordial, d’adopter un comportement responsable pour la santé et la sécurité de tous.



4 réactions sur “Réveillon de la Saint-Sylvestre : la préfète des Vosges prend des mesures de sécurité

  1. mauricette

    pas de feu d artifice avec la secheresse que l ont a attention risque d incendie elle ferais mieux de s occuper des vehicules qui sont voler et brulee la on ne l entend pas silence radio

    répondre
  2. Paul

    Pas d’alcool, pas de feu d’artifice, pas de regroupement, pas de danse, pas de déplacement…c’est pour notre sécurité, attention quand vous respirez, de vivre on peut mourir.

    répondre
  3. Lorenzo

    Pour quelques semeurs de trouble , la préfète prend tout le monde pour des délinquants . C’est tellement plus facile d’interdire de transporter de l’essence par exemple , ce qui pénalise celui qui en a besoin pour son travail , plutôt que de s’occuper du cas de ces détracteurs de socièté . Tout la population n’est pas à mettre dans le même sac . Il n’y a pas besoin d’être énarc ou assimilé pour prendre des dispositions comme ça . Et je dirais que celui qui veut semer la m….. a déjà fait son stock de carburant ou autre avant . Donc , ça se sert à rien , c’est brasser du vent !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.