Search
mercredi 1 fév 2023
  • :
  • :

Des militaires du 1er régiment de tirailleurs d’Epinal devant la Cour d’assises suite à une violente bagarre

Écouter cet article
image_pdfimage_print
avenue des templiers à Epinal (google maps)

avenue des templiers à Epinal (google maps)

Jeudi prochain, 5 militaires du 1er régiment de tirailleurs d’Epinal comparaîtront devant la Cour d’assises des Vosges suite à une bagarre qui avait éclaté en marge de la fête de la musique en juin 2019, devant la brasserie de la Moselle, avenue des templiers, à Epinal. Un homme a été éborgné.

Dès jeudi, les jurés de la cour d’assises des Vosges devront se pencher sur une affaire qui concerne 5 militaires du 1er régiment de tirailleurs d’Epinal. Lors de la fête de la musique, en juin 2019, une violente bagarre avait éclaté devant la brasserie de la Moselle, avenue des Templiers, à Epinal, près du quartier de la Vierge. La brasserie n’existe plus aujourd’hui.

La rixe avait fait 3 blessés dont un grave. Un homme d’une trentaine d’années a perdu l’usage d’un œil. Les 5 militaires sont poursuivis pour violence en réunion.

C.K.N.

[caption id="attachment_212063" align="aligncenter" width="800"]avenue des templiers à Epinal (google maps) avenue des templiers à Epinal (google maps)[/caption]

Jeudi prochain, 5 militaires du 1er régiment de tirailleurs d’Epinal comparaîtront devant la Cour d’assises des Vosges suite à une bagarre qui avait éclaté en marge de la fête de la musique en juin 2019, devant la brasserie de la Moselle, avenue des templiers, à Epinal. Un homme a été éborgné.

Dès jeudi, les jurés de la cour d’assises des Vosges devront se pencher sur une affaire qui concerne 5 militaires du 1er régiment de tirailleurs d’Epinal. Lors de la fête de la musique, en juin 2019, une violente bagarre avait éclaté devant la brasserie de la Moselle, avenue des Templiers, à Epinal, près du quartier de la Vierge. La brasserie n’existe plus aujourd’hui. La rixe avait fait 3 blessés dont un grave. Un homme d’une trentaine d’années a perdu l’usage d’un œil. Les 5 militaires sont poursuivis pour violence en réunion. C.K.N.



2 réactions sur “Des militaires du 1er régiment de tirailleurs d’Epinal devant la Cour d’assises suite à une violente bagarre

  1. laurent béria

    Pour se battre il faut être au moins deux et « on » ne parle que des tirailleurs…. Ils se sont battus entre eux ?
    Ou l’article est incomplet et tendrait en préalable à excuser, hypothèse très soutenable, d’autres protagonistes habituellement reconnus par la justice comme systématiquement innocents de leurs actes ?
    Mystère.
    Ne vous énervez pas, ce n’est qu’une question.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.