Search
mercredi 1 fév 2023
  • :
  • :

Deux salariés soupçonnés de vol à la location de skis à Gérardmer

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Tribunal Epinal - image d'archiveCe mardi avait lieu l’audience en correctionnel concernant deux salariés soupçonnés de vol à la location de skis à Gérardmer. Les faits jugés au tribunal d’Épinal aurait été commis entre 2015 et 2018. La Ville de Gérardmer se porte partie civile. Le verdict sera rendu le 7 février 2023. 

Des faits de détournement d’argent auraient été commis par deux salariés au magasin de la location de skis de la station de la Mauselaine, à Gérardmer, entre le 1er mars 2015 et le 31 mars 2018. Les deux salariés jugés ce mardi au tribunal d’Épinal, étaient employés par la régie municipale « Gérardmer Ski ». La ville de Gérardmer, représentée par le maire, Stessy Spiessman est partie civile.

L’un des deux qui a déménagé à Noumea ne s’est pas présenté à l’audience. Ils étaient représentés par Maître Stéphane Giuranna. Les deux hommes sont soupçonnés d’un détournement de sommes d’argent considérables au sein de la location de skis exploitée par la régie municipale.

Le montant du préjudice est difficile à évaluer. En effet, les enquêteurs ont découvert que sur le logiciel du magasin, de nombreuses fiches clients ont été supprimés dans la caisse. Les enquêteurs ont retrouvé des clients dont les fiches avaient été supprimés et tous confirment avoir bien payé et acheté du matériel ou loué des skis. « Les fichiers existaient et ont été supprimés ou modifiés. » explique le président lors de l’audience en correctionnel. Les enquêteurs s’interrogent sur le nombre important de suppressions : plus de 300 chaque saison.

Le technico-commercial en charge du logiciel assure n’avoir jamais vu autant de suppressions de fichiers ailleurs. Il devait installer un nouveau logiciel en 2018 qui ne permettait plus de supprimer des fichiers clients, mais selon le technico-commercial, les deux employés du magasin de la Mauselaine, ont toujours refusé.

Sur les comptes des deux salariés, des sommes en espèce ont été aperçues. Le président signale « un décalage entre les sommes déclarées au niveau des revenus des salariés et les sommes sur les comptes des salariés ».

Les salariés contestent les faits. Et l’un des deux, présent à l’audience assure qu’il modifiait ou supprimait les fiches clients pour couvrir les problèmes de stock. « On voit passer 800 personnes par jour, évidemment il y a des vols » poursuit-il. « Évidemment il m’est arrivé de modifier les fiches clients mais c’est uniquement pour couvrir les problèmes de stock du magasin »se justifie-t-il.

Le verdict sera rendu le 7 février 2023 à 13h30.

C.K.N.

Tribunal Epinal - image d'archiveCe mardi avait lieu l'audience en correctionnel concernant deux salariés soupçonnés de vol à la location de skis à Gérardmer. Les faits jugés au tribunal d’Épinal aurait été commis entre 2015 et 2018. La Ville de Gérardmer se porte partie civile. Le verdict sera rendu le 7 février 2023. 

Des faits de détournement d’argent auraient été commis par deux salariés au magasin de la location de skis de la station de la Mauselaine, à Gérardmer, entre le 1er mars 2015 et le 31 mars 2018. Les deux salariés jugés ce mardi au tribunal d’Épinal, étaient employés par la régie municipale « Gérardmer Ski ». La ville de Gérardmer, représentée par le maire, Stessy Spiessman est partie civile. L'un des deux qui a déménagé à Noumea ne s'est pas présenté à l'audience. Ils étaient représentés par Maître Stéphane Giuranna. Les deux hommes sont soupçonnés d’un détournement de sommes d’argent considérables au sein de la location de skis exploitée par la régie municipale. Le montant du préjudice est difficile à évaluer. En effet, les enquêteurs ont découvert que sur le logiciel du magasin, de nombreuses fiches clients ont été supprimés dans la caisse. Les enquêteurs ont retrouvé des clients dont les fiches avaient été supprimés et tous confirment avoir bien payé et acheté du matériel ou loué des skis. "Les fichiers existaient et ont été supprimés ou modifiés." explique le président lors de l'audience en correctionnel. Les enquêteurs s’interrogent sur le nombre important de suppressions : plus de 300 chaque saison. Le technico-commercial en charge du logiciel assure n'avoir jamais vu autant de suppressions de fichiers ailleurs. Il devait installer un nouveau logiciel en 2018 qui ne permettait plus de supprimer des fichiers clients, mais selon le technico-commercial, les deux employés du magasin de la Mauselaine, ont toujours refusé. Sur les comptes des deux salariés, des sommes en espèce ont été aperçues. Le président signale "un décalage entre les sommes déclarées au niveau des revenus des salariés et les sommes sur les comptes des salariés". Les salariés contestent les faits. Et l'un des deux, présent à l'audience assure qu'il modifiait ou supprimait les fiches clients pour couvrir les problèmes de stock. "On voit passer 800 personnes par jour, évidemment il y a des vols" poursuit-il. "Évidemment il m'est arrivé de modifier les fiches clients mais c'est uniquement pour couvrir les problèmes de stock du magasin"se justifie-t-il. Le verdict sera rendu le 7 février 2023 à 13h30. C.K.N.



11 réactions sur “Deux salariés soupçonnés de vol à la location de skis à Gérardmer

  1. laurent béria

    Faut-il poser une question concernant une surveillance hiérarchique la plus élémentaire et des contrôles de comptabilité et inventaires à minima comme dans toutes sociétés privées ?

    répondre
    1. Houlà.

      Il ne s’agit pas d’un probléme de comptabilité ou d’inventaire mais de détournements réalisés grace à une bidouille sur le logiciel de caisse.
      Cette manip permettant  » d’effacer  » un certain nombre de transactions.
      Cela ne se détecte pas aussi aisément que vous le supposez.

      répondre
  2. étonné

    J’ai géré plus de 20 ans des stocks très importants, je ne comprend pas que deux employés puissent refuser l’ installation d’ un nouveau logiciel de gestion ! il y a manifestement une faute de la part des responsables de la station qui me sembleraient incompétents de diriger une telle entreprise.

    répondre
      1. Houlà.

        Ce n’est pas une fraude portant sur du matériel mais sur des services.
        Dés lors, un détournement de 5 ou 10 % du CA d’une location de ski est quasi indécelable. D’autant avec les hivers en dents de scie que nous connaissons.

        répondre
  3. Jeannot

    hé oui ça se passe comme ça partout… dans tous les services administratifs ou régaliens quand on travaille avec de l’argent qui n’est pas le sien on est pas regardant si il en manque ou si les comptes ne sont pas justes ! Les présumés coupables ont bénéficiés du laxisme des personnes censées vérifier les comptes à chaque saisons. A ce niveau ce sont de  » petites sommes  » mais je vous laisse imaginer quelles peuvent être les sommes plus on monte en responsabilité dans la gouvernance du pays …

    répondre
    1. étonné

      Ben oui , je connais par coeur ces histoires , très difficiles à prouver , car c’est parole contre parole , mais ces gens ont des failles telle que la vantardise d’ un jour, ou un des achats dépassant le train de vie, mais le mal est fait. Pour ces deux lascars , avec un bon avocat , ils vont s’en sortir avec des excuses de leur hiérarchie, enfin si celle ci existait………

      répondre
  4. Françoise Fetet

    Le TGI de Saint-Dié des Vosges et d’Epinal ne fait pas tant de cas quant il s’agit de leurs propres vols de titres de propriétés depuis janvier 2005 uniquement par accumulations de fausses déclarations entre juges liquidateurs /avocats/bâtonniers et gendarmes en accords avec tous le monde judiciaires sans que la salariés copropriétaire de ses 4 Actes notariés soit assignée? Ecrivant à ma place à leurs convenances en créant des chômeurs sont tous les procureurs de la république refusent de me recevoir magouilles de chez magouilles au points de supprimer les articles de MEDIAPART avec retrait de mon permis de conduire pour état alcoolique inventés par deux fois par la motorisée d’avoir dénoncés leurs escroqueries parfaites…Voir les vidéos  » LE PUZZLE DE LA VERIRE sur les crimes parfaits de la justice sur TV ADP

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.