Search
mercredi 1 fév 2023
  • :
  • :

Agressions subies par les élus : une dizaine d’enquêtes en cours dans les Vosges

Écouter cet article
image_pdfimage_print

P1650298Face à la recrudescence des incivilités, aux agressions envers les élus, et dans le prolongement des recommandations du garde des Sceaux, le protocole mis en place par l’Association des Maires des Vosges (AMV 88) concernant  la communication entre l’autorité judiciaire, les maires et les services d’enquête a été actualisé. Ce vendredi matin, une convention a été signée au tribunal judiciaire d’Epinal. Dans les Vosges, une dizaine de plaintes de maires pour agressions sont en cours.

 Cette mise à jour permet de renforcer le suivi du traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des élus et une meilleure information concernant le suivi des plaintes et affaires pénales les concernant.

La communication se ferma grâce à un annuaire numérique « Contact’Elus88 » tenu par l’AMV88. Le maire peut, à tout moment, solliciter des informations sur l’évolution d’une procédure pénale liée à sa commune.

Le parquet d’Épinal organisera régulièrement avec l’AMV88 des réunions d’informations pour les élus municipaux, relatives à la politique pénale mise en œuvre et aux sujets intéressant les maires sur leurs prérogatives d’officiers de police judiciaire.

C.K.N.

P1650298Face à la recrudescence des incivilités, aux agressions envers les élus, et dans le prolongement des recommandations du garde des Sceaux, le protocole mis en place par l’Association des Maires des Vosges (AMV 88) concernant  la communication entre l’autorité judiciaire, les maires et les services d’enquête a été actualisé. Ce vendredi matin, une convention a été signée au tribunal judiciaire d'Epinal. Dans les Vosges, une dizaine de plaintes de maires pour agressions sont en cours.

 Cette mise à jour permet de renforcer le suivi du traitement judiciaire des infractions commises à l'encontre des élus et une meilleure information concernant le suivi des plaintes et affaires pénales les concernant.

La communication se ferma grâce à un annuaire numérique "Contact'Elus88" tenu par l'AMV88. Le maire peut, à tout moment, solliciter des informations sur l'évolution d'une procédure pénale liée à sa commune.

Le parquet d’Épinal organisera régulièrement avec l'AMV88 des réunions d'informations pour les élus municipaux, relatives à la politique pénale mise en œuvre et aux sujets intéressant les maires sur leurs prérogatives d'officiers de police judiciaire.

C.K.N.




3 réactions sur “Agressions subies par les élus : une dizaine d’enquêtes en cours dans les Vosges

  1. DANIEL ODIN

    OUI JE CONVIENS de ne pas agresser les elus mais qu appelle t on agressions physique ok interdit j en conviens mais si un elu se comporte mal ne fait pas ce pourquoi il est elu et se permet de faire des represailles sur les administres les precariser les intimider certes sans voies de faits sur la personne mais qui fait plus de mal que fait on on se laisse agresse par des actes de mises a l ecart oui comme dans les ecoles moi on ne balaie pas devant chez moi et j ai un arbre qui perd ses feuilles ca fait depuis 1973 ET C EST LA PREMIERE fois que je subis cela parce que j ai vote pour et j ai pas dit amen a tout et on vous dit rien et on fait rien on vous snbe et on vous fait sentir on vous exclut oh je dis rien mais je fais un mail de temps en temps pour prevenir des accidents en cas de pluie par egard des usagers et tout cela les avaleurs d eaux sont obstrues et l eau vient dans mon sous sol c est ca haxaire accorsi je signale et ayant vu votre desarroi pour auver les elus ce que je ne fais pas certes je reponds parfois a des posts mais avec politesse ..

    répondre
  2. Lorenzo

    Il est certain que les hommes politiques de proximié sont faciles à « cueillir » . Par contre , ceux qui créent le climat de mécontentement sont inaccessibles , et bien gardés ! Je pense que l’on peut tout mettre en oeuvre pour mettre fin à ce genre de problème , il subsistera toujours et voir même de plus en plus .Je compare ça au féminicide : malgré tout ce qui est mis en place , il y en a plus en 2022 qu’en 2021. Triste constat …

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.