Search
mercredi 1 fév 2023
  • :
  • :

Mouvement de grève des médecins libéraux : conseils de l’ARS aux patients

Écouter cet article
image_pdfimage_print

medecinUne grève des médecins libéraux est annoncée les 1er et 2 décembre 2022. Un certain nombre de cabinets de la région seront ainsi fermés. Au regard des situations de fortes tensions rencontrées depuis plusieurs semaines dans les services d’urgences de la région, liées à la circulation concomitante de plusieurs virus hivernaux (bronchiolite, grippe, Covid-19…), l’ARS Grand Est appelle la population à éviter de reporter sur ces services une demande de soins qui pourrait être différée.

Les services d’urgences et le SAMU de la région sont en alerte mais pourront difficilement faire face à un report massif des patients ne trouvant pas de réponse en ville.Afin de préserver la capacité de réponse du système de santé aux besoins de soins urgents ou ne pouvant être reportés, l’ARS recommande les principes suivants :

Si vous aviez rendez-vous avec votre médecin et qu’il est en grève, le médecin ou son secrétariat vous aura normalement contacté afin de reprogrammer avec vous un rendez-vous à une autre date.En cas de doute, contactez votre médecin.

Si votre médecin est en grève et que vous avez besoin de soins, privilégiez le recours au dispositif de soins non programmés en ville si un tel dispositif est opérationnel (maisons médicales de garde,centre de soins non programmés, etc…).

Toutes les nuits,le dispositif spécifique de permanence des soins ambulatoires(service de garde des médecins généralistes) sera garanti, des réquisitions étant effectuées en lien avec les professionnels libéraux. Pour toute demande médicale pendant cette période, contactez directement le 15. Vous serez orienté en fonction de votre situation médicale.

Appelez le 15 avant tout déplacement aux urgences afin d’avoir une première réponse médicale immédiate et, si besoin, d’être bien orienté par rapport à votre situation de santé.

En cas d’urgence, pour un adulte ou pour un enfant, contactez le 15, accessible 24h/24h.

medecinUne grève des médecins libéraux est annoncée les 1er et 2 décembre 2022. Un certain nombre de cabinets de la région seront ainsi fermés. Au regard des situations de fortes tensions rencontrées depuis plusieurs semaines dans les services d’urgences de la région, liées à la circulation concomitante de plusieurs virus hivernaux (bronchiolite, grippe, Covid-19…), l’ARS Grand Est appelle la population à éviter de reporter sur ces services une demande de soins qui pourrait être différée.

Les services d’urgences et le SAMU de la région sont en alerte mais pourront difficilement faire face à un report massif des patients ne trouvant pas de réponse en ville.Afin de préserver la capacité de réponse du système de santé aux besoins de soins urgents ou ne pouvant être reportés, l’ARS recommande les principes suivants :

Si vous aviez rendez-vous avec votre médecin et qu’il est en grève, le médecin ou son secrétariat vous aura normalement contacté afin de reprogrammer avec vous un rendez-vous à une autre date.En cas de doute, contactez votre médecin.

Si votre médecin est en grève et que vous avez besoin de soins, privilégiez le recours au dispositif de soins non programmés en ville si un tel dispositif est opérationnel (maisons médicales de garde,centre de soins non programmés, etc...).

Toutes les nuits,le dispositif spécifique de permanence des soins ambulatoires(service de garde des médecins généralistes) sera garanti, des réquisitions étant effectuées en lien avec les professionnels libéraux. Pour toute demande médicale pendant cette période, contactez directement le 15. Vous serez orienté en fonction de votre situation médicale.

Appelez le 15 avant tout déplacement aux urgences afin d’avoir une première réponse médicale immédiate et, si besoin, d’être bien orienté par rapport à votre situation de santé.

En cas d’urgence, pour un adulte ou pour un enfant, contactez le 15, accessible 24h/24h.




10 réactions sur “Mouvement de grève des médecins libéraux : conseils de l’ARS aux patients

  1. John

    L’ARS , ah, ah ah, elle qui casse les soignants, elle qui est achetée par le gouvernement Macron pour détruire les soignants suspendus en leur interdisant de travailler, elle qui cautionne les hors la loi de notre gouvernement, elle qui ferme les services, elle qui oblige l’injection d’un pseudo vaccin pondu à la va vite en attente d’Autorisation de Mise sur le Marché….l’ARS, pffff , la honte !

    répondre
    1. John

      Débrayez John débrayez ça fumes..

      je vous conseille vivement de demander un visa pour un séjour en Chine sur que Xi vous accordera tout le crédit que vous méritez vous qui êtes si frustré ici bas!

      Bien à vous et surtout sortez couvert mdrrr

      répondre
  2. Jeannot

    la France est devenu le pays où il fait bon vivre.. heuuu pardon ! … le pays où il fait bon faire grève :)
    quand je lis que certains osent écrire qu’on manque de liberté dans ce pays …

    répondre
  3. Lorenzo

    Le « john  » officiel a raison . Par contre , l’imitateur est miraud au point de ne pas se rendre compte du comportement de L’ARS . Rien que ce nom à la godille me fait des boutons !

    répondre
  4. John

    Pas besoin de Visa pour aller là-bas, sa politique vient à nous, votre naïveté est surprenante , ce n’est que le début et arrêtez de regarder BFM TV vous lobotomiser le cerveau.
    La propagande covid ne vous a pas suffi, mais regardez donc le résultat et écoutez la conférence du grand professeur Perronne au parlement Européen de Strasbourg !
    Vous avez de la crotte dans les yeux et les oreilles et pire désormais vous l’avez dans les veines…bon courage !

    répondre
    1. John

      Hello on perd son sang froid?

      je ne regarde jamais BFM pas plus que Cnews ou autres par contre vous semblez bien les connaître pour dénoncer leur ‘propagande »

      alors continuez à blablater vous êtes excellent en la matière quand à votre grand professeur Peronne rien que ses soutiens me donnent la nausée.

      Fin de l’échange

      répondre
    2. a bobo la tête.

      Propagande covid.., BFM TV.., lobotomiser.., grand professeur perronne…
      Le parfait kit  » élements de langage » du petit complotiste :)

      répondre
  5. John

    C’est qui le complotiste ? Celui qui doit la fermer et ne peut s’exprimer par censures et menaces ou celui qui a le pouvoir d’acheter, influencer, faire plier et manipuler les médias, médecins, scientifiques, Ministres, business man et moutons ?

    répondre
  6. John

    Il n’y a pas plus grand, plus juste et plus spécialiste scientifique et professeur que le grand prof Perronne ! Voyez son CV , son exceptionnel parcours, ses références, ses connaissances, ses responsabilités passées, mais soudain il devient charlatan et complotiste, lui le seul qui est capable de comprendre et gérer une crise sanitaire sans enfermer, piquer, contraindre, soudoyer, obliger, menacer, emprisonner le peuple.

    répondre
    1. a bobo la tête.

      En 2016, meme le grand professeur Raoult mettait en cause les qualités scientifiques du grand professeur Perrone…..

       » En 2016, il affirme que l’explosion de la maladie de Lyme, cachée par « l’armée américaine et les scientifiques sous sa coupe », est due à une prolifération mal contrôlée de tiques trafiquées par le chercheur en virologie nazi — Erich Traub — transféré aux États-Unis dans le cadre de l’opération Paperclipà l’issue de la seconde guerre mondiale. Le professeur Didier Raoult le qualifie alors de « confrère qui a pris une position de leader du Lyme, sans bagage scientifique spécifique dans ce domaine, autre que ses croyances et le support de ses disciples ». Ce même Didier Raoult ajoutait : « Il n’a pas de production scientifique lisible. Il a embrassé les théories alternatives et a même convaincu un grand hebdomadaire qu’il existait un complot tendant à dissimuler (pour quelle raison ?) l’ampleur du désastre. »

      En 2019, il affirme recevoir des patients « de la France entière et même de l’étranger » et en guérir environ 80 %13 par un traitement antibiotique de longue durée que ses confrères jugent pourtant risqué ou inutile. Selon La Croix, les résultats qu’il affirme avoir obtenus « laisse[nt] sceptique l’immense majorité de ses confrères infectiologues », qui attribuent la guérison à un effet placebo ou à un diagnostic erroné. Son ouvrage — La vérité sur la maladie de Lyme — est « controversé dans le milieu médical » selon Jean-Yves Nau.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.