Search
jeudi 2 fév 2023
  • :
  • :

Epinal – Les commerçants d’Epicentre en assemblée générale Une étude est lancée pour la galerie Saint Nicolas

Écouter cet article
image_pdfimage_print

L’association de commerçants spinaliens Epicentre a tenu son assemblée générale mardi soir à l’espace Cours. Un moment privilégié pour revenir sur les actions marquantes de 2021. Après la crise du Covid, le bilan est globalement positif, malgré des charges en hausse,  avec un retour du public lors des manifestations.

« Le commerce c’est le poumon d’une ville ! ».  C’est par ces mots forts que la présidente d’Epicentre, Sandrine Hebrard-Gangnant a débuté l’assemblée générale. Et de revenir sur tous les moments forts qui ont animé le centre-ville en 2021. Les box de la saint Valentin, la réouverture des commerces le 19 mai, Epi’show, le grand déballage d’été et la braderie, l’élection de miss Epicentre, le black Friday… la liste est longue et le public a répondu présent. Seule ombre au tableau, l’augmentation des charges.

Une belle ville de noël 100% Led

Les commerçants spinaliens, comme tous les autres, subissent de plein fouet l’inflation, la baisse du pouvoir d’achat et la hausse des prix de l’énergie. Mais le maire d’Epinal, Patrick Nardin, s’est voulu rassurant et a présenté les projets qui vont animer la cité à court et moyen terme.

Même si le village de Noël ouvrira une semaine plus tard que l’année dernière, le maire a promis une très belle ville. « Cette crise n’épargne pas Epinal. Néanmoins, malgré les préoccupations du quotidien, on ne réduit pas la voilure pour les fêtes de noël. Nous allons vous faire une très belle ville 100% Led. La patinoire a été remplacée par une nouvelle synthétique moins énergivore ». A noter que les commerçants font 40 à 50% de leur chiffre d’affaire à cette période.

La galerie Saint Nicolas va connaître un second souffle

Autre point abordé par le premier édile, la galerie Saint Nicolas. « Après quelques inquiétudes, je peux vous confirmer que le Monoprix a été repris et des modernisations sont programmées. La Ville a acquis plusieurs cellules dans une galerie au départ 100% privée. Nous avons fait appel à un cabinet d’étude la SEBL qui va effectuer des études complémentaires et techniques qui va durer huit mois. La galerie gardera une vocation commerciale mais sans concurrence avec les commerces du centre-ville. Nous allons considérer la montée en puissance du « seconde main ». Il faut tout imaginer. Ensuite nous ferons un appel d’offre pour trouver un aménageur avant la commercialisation ». Des projets qui sont une bonne nouvelle pour cette galerie au ralenti depuis de nombreuses années.

Les membres du comité ont été élu lors de l’AG. Le nouveau comité se réunira le 8 novembre pour élire les membres du bureau.

[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="210170,210171,210172,210173,210174,210175,210176,210177,210178"]

L’association de commerçants spinaliens Epicentre a tenu son assemblée générale mardi soir à l’espace Cours. Un moment privilégié pour revenir sur les actions marquantes de 2021. Après la crise du Covid, le bilan est globalement positif, malgré des charges en hausse,  avec un retour du public lors des manifestations.

« Le commerce c’est le poumon d’une ville ! ».  C’est par ces mots forts que la présidente d’Epicentre, Sandrine Hebrard-Gangnant a débuté l’assemblée générale. Et de revenir sur tous les moments forts qui ont animé le centre-ville en 2021. Les box de la saint Valentin, la réouverture des commerces le 19 mai, Epi’show, le grand déballage d’été et la braderie, l’élection de miss Epicentre, le black Friday… la liste est longue et le public a répondu présent. Seule ombre au tableau, l’augmentation des charges.

Une belle ville de noël 100% Led

Les commerçants spinaliens, comme tous les autres, subissent de plein fouet l’inflation, la baisse du pouvoir d’achat et la hausse des prix de l’énergie. Mais le maire d’Epinal, Patrick Nardin, s’est voulu rassurant et a présenté les projets qui vont animer la cité à court et moyen terme. Même si le village de Noël ouvrira une semaine plus tard que l’année dernière, le maire a promis une très belle ville. « Cette crise n’épargne pas Epinal. Néanmoins, malgré les préoccupations du quotidien, on ne réduit pas la voilure pour les fêtes de noël. Nous allons vous faire une très belle ville 100% Led. La patinoire a été remplacée par une nouvelle synthétique moins énergivore ». A noter que les commerçants font 40 à 50% de leur chiffre d’affaire à cette période.

La galerie Saint Nicolas va connaître un second souffle

Autre point abordé par le premier édile, la galerie Saint Nicolas. « Après quelques inquiétudes, je peux vous confirmer que le Monoprix a été repris et des modernisations sont programmées. La Ville a acquis plusieurs cellules dans une galerie au départ 100% privée. Nous avons fait appel à un cabinet d’étude la SEBL qui va effectuer des études complémentaires et techniques qui va durer huit mois. La galerie gardera une vocation commerciale mais sans concurrence avec les commerces du centre-ville. Nous allons considérer la montée en puissance du « seconde main ». Il faut tout imaginer. Ensuite nous ferons un appel d’offre pour trouver un aménageur avant la commercialisation ». Des projets qui sont une bonne nouvelle pour cette galerie au ralenti depuis de nombreuses années. Les membres du comité ont été élu lors de l’AG. Le nouveau comité se réunira le 8 novembre pour élire les membres du bureau.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.