Search
lundi 5 déc 2022
  • :
  • :

Energies renouvelables : vers un territoire à énergie positive

Écouter cet article
image_pdfimage_print

eoliennes-pays-entre-madon-et-moselle-ville-sur-illon (24)En cette période de crise énergétique, les énergies renouvelables sont désormais incontournables. Créée en décembre 2019, à l’initiative du SCoT des Vosges centrales, la Société d’Économie Mixte (SEM) Terr’EnR a pour mission de développer les énergies renouvelables sur le territoire, afin qu’il devienne un territoire à énergie positive à l’horizon 2050. De nombreuses réalisations ont vu le jour : l’éolien a été développé, ainsi que le photovoltaïque, le solaire et l’hydro-électrique. 

La société d’économie mixte Terre’EnR a été créée en décembre 2019. Elle associer les collectivités, la communauté d’agglomération d’Epinal, la Com’com’ Mirecourt-Dompaire et la Région Grand Est à des opérateurs privés pour développer les projets d’énergies renouvelables sur le territoire.

En effet, Terr’EnR est une Société d’Économie Mixte dédiée au financement participatif et citoyen d’énergies renouvelables sur le territoire des Vosges Centrales. L’objectif est de devenir un territoire à énergie positive en 2050. « La société d’économie mixte Terr’EnR, véritable bras armé des collectivités, est une pièce maîtresse de la stratégie énergétique territoriale, qui vise une couverture des besoins par les énergies renouvelables à hauteur de 46% à l’horizon 2030 (contre 23% en 2015). » explique le président de la communauté d’agglomération d’Epinal, Michel Heinrich, lors du dernier conseil communautaire. 

Son capital est de 4,6 Millions d’euros, détenu majoritairement par le public (71%) : la Communauté d’agglomération d’Epinal (52%), la communauté de communes de Mirecourt-Dompaire (5%) et la Région Grand Est (13%). Mais aussi par le privé comme le Crédit Agricole (2%), la Banque des territoire (26%), la caisse d’Epargne (2%) et un fonds d’investissement citoyen (-1%).

L’éolien, le photovoltaïque, le solaire et l’hydro-électrique

Du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2021, pour la second année d’exercice, de nombreuses réalisations ont vu le jour : l’éolien a été développé, ainsi que le photovoltaïque, le solaire et l’hydro-électrique.

C.K.N.

eoliennes-pays-entre-madon-et-moselle-ville-sur-illon (24)En cette période de crise énergétique, les énergies renouvelables sont désormais incontournables. Créée en décembre 2019, à l’initiative du SCoT des Vosges centrales, la Société d’Économie Mixte (SEM) Terr’EnR a pour mission de développer les énergies renouvelables sur le territoire, afin qu’il devienne un territoire à énergie positive à l’horizon 2050. De nombreuses réalisations ont vu le jour : l'éolien a été développé, ainsi que le photovoltaïque, le solaire et l'hydro-électrique. 

La société d’économie mixte Terre’EnR a été créée en décembre 2019. Elle associer les collectivités, la communauté d’agglomération d’Epinal, la Com’com' Mirecourt-Dompaire et la Région Grand Est à des opérateurs privés pour développer les projets d’énergies renouvelables sur le territoire. En effet, Terr'EnR est une Société d'Économie Mixte dédiée au financement participatif et citoyen d'énergies renouvelables sur le territoire des Vosges Centrales. L'objectif est de devenir un territoire à énergie positive en 2050. "La société d'économie mixte Terr'EnR, véritable bras armé des collectivités, est une pièce maîtresse de la stratégie énergétique territoriale, qui vise une couverture des besoins par les énergies renouvelables à hauteur de 46% à l'horizon 2030 (contre 23% en 2015)." explique le président de la communauté d'agglomération d'Epinal, Michel Heinrich, lors du dernier conseil communautaire.  Son capital est de 4,6 Millions d'euros, détenu majoritairement par le public (71%) : la Communauté d'agglomération d'Epinal (52%), la communauté de communes de Mirecourt-Dompaire (5%) et la Région Grand Est (13%). Mais aussi par le privé comme le Crédit Agricole (2%), la Banque des territoire (26%), la caisse d'Epargne (2%) et un fonds d'investissement citoyen (-1%).

L'éolien, le photovoltaïque, le solaire et l'hydro-électrique

Du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2021, pour la second année d'exercice, de nombreuses réalisations ont vu le jour : l'éolien a été développé, ainsi que le photovoltaïque, le solaire et l'hydro-électrique. C.K.N.



6 réactions sur “Energies renouvelables : vers un territoire à énergie positive

  1. mauricette breton

    il faut voir sur la route menant a vittel les eoliennes un vrai massacre visuel pour un rendement presque nul mais il faut contenter les ecolo

    répondre
    1. Gg

      Rendement presque nul ? Vous avez des chiffres ? Un parc de 8 éoliennes à une capacité de production de 16MW, même à 50% de rendement c’est mieux que le nucléaire… et je ne suis pas un ecolo.

      répondre
      1. Delassaux

        Facteur de charge de 20%.
        Vent moyen à Dompaire de 5,3 km/h…
        Et une région qui produit 192 % de sa consommation.
        Cherchez l’erreur.

        répondre
  2. mauricette breton

    il faut voir sur la route menant a vittel les eoliennes un vrai massacre visuel pour un rendement presque nul mais il faut contenter les ecolos

    répondre
  3. Dussinger

    Un territoire à énergie positive ?
    Il suffit de voir le coût énergétique – sans compter l’aberration écologique – du « stade d’eaux vives » d’Epinal pour se convaincre que ce titre n’est que du pipeau …

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.