Search
jeudi 29 sept 2022
  • :
  • :

Il vient de créer une attraction de Fraispertuis City en miniature

image_pdfimage_print
Roman Kennel devant une exposition à Nigloand les 4 et 5 juins derniers (photo RK)

Roman Kennel devant une exposition à Nigloand les 4 et 5 juins derniers (photo RK)

Roman Kennel, 18 ans, est originaire de Haute-Marne. Depuis près de trois ans, il recrée des attractions de parcs en miniature. La dernière création est vosgiennes, il s’agit de la Ronde des rondins, du parc d’attractions Fraispertuis City. 

La Ronde des Rondins Fraispertuis City

La Ronde des Rondins Fraispertuis City

Roman Kennel est tombé amoureux des maquettes depuis qu’il a deux ans. Depuis plus de trois ans, le jeune homme, originaire de Haute-Marne s’amuse à reproduire des attractions de parcs en miniature. Sa dernière création concerne un parc vosgien que l’on connaît bien : Fraispertuis City. Il a reproduit la Ronde des rondins. Roman Kennel avait reproduit en miniature le Cactus de Fraispertuis City. Deux belles créations du parc vosgien qui a souligné les talents du jeune homme.

« Fraispertuis City m’a encouragé dans mes créations. Ma première maquette pour le parc c’était le Cactus. On a organisé un sondage pour savoir quelle attraction les gens souhaitaient voir en miniature et c’est le Cactus qui a remporté le sondage » commente Roman Kennel.

Le Cactus a demandé beaucoup de minutie au jeune artiste. « Tous les pics du cactus ont été réalisés avec des cure-dents à dimension. Il fallait mettre un cure-dent dans chaque trou et les découper et coller un à un. Cela a demandé beaucoup de temps et de patience. » poursuit-il.

Une passion pour les attractions

Passionné par Nigloland, il a commencé à maquetter ses attractions. « J‘ai toujours aimé Nigloland, j’y vais depuis que je suis tout petit. J’ai décidé de reproduire en miniature le parc d’attraction Aubois Nigloland. J’ai envie que mes maquettes plaisent aux gens. » commente Roman Kennel. 

Beaucoup de minutie

Le Cactus de Fraispertuis City

Le Cactus de Fraispertuis City

Ses créations demandent beaucoup de patience et de minutie. Il fabrique les virages et les rails des attractions, à partir d’allumettes, de pics à brochettes et même de fils électriques peints. Ses créations nécessitent aussi du carton de récupération, de la peinture et de la colle. « J’y passe tout mon temps libre, c’est une véritable passion. Je fais des maquettes depuis mon enfance » explique le jeune homme. Roman Kennel ne veut pas s’arrêter là, il réplique aussi des monuments historiques.

Depuis la rentrée Roman Kennel a intégré l’institut universitaire de technologie (IUT) de Dijon (Côte-d’Or, en Bourgogne), pour passer un diplôme d’information et de communication des organisations.
Pour suivre ses créations Roman Land la vie en miniature : https://www.instagram.com/roman_land_52/
C.K.N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.