Search
mercredi 5 oct 2022
  • :
  • :

Opération coup de poing des agriculteurs dans un supermarché à Epinal

image_pdfimage_print

P1630791Les producteurs de lait des Vosges se sont donnés rendez-vous ce lundi devant le supermarché Carrefour d’Epinal-Jeuxey pour une action coup de poing. Ils demandent une hausse du prix du lait.

« Notre lait à des valeurs, mais aussi un prix. » tel est le slogan des producteurs de lait. Les producteurs de lait des Vosges sont en colère. Ce lundi, ils avaient organisé une action coup de poing au  supermarché Carrefour d’Epinal-Jeuxey. Ils ont retiré des rayons les produits laitiers en vente en dessous ou aux alentours d’1 €. « Le prix moyen UHT payé par le consommateur en Allemagne est à 0,99€/litre ; en Belgique 1.05€/litre, lorsqu’il est à 0,78 € en France ! » explique commente Philippe Clément, Président FDSEA des Vosges.  « Moi sur mon exploitation, les charges ont flambé, je ne m’y retrouve plus » poursuit un agriculteur qui colle ses stickers (« tout lait mérite salaire ») sur un lot de briques de lait.

Un mouvement pour le respect de la loi Egalim

« Les producteurs de lait veulent simplement vivre dignement de leur métier. La Loi Egalim a été votée par tous les partis, il ne s’agit donc pas d’un problème politique mais cette loi, qui doit permettre de mieux rémunérer les agriculteurs, n’est pas respectée. » commente Philippe Clément, Président FDSEA des Vosges.

« Depuis le début de l’année, on constate un décrochage du prix du lait payé aux producteurs de lait alors que le respect de la loi EGalim n’est toujours pas une réalité et que l’on constate que le prix payé par le consommateur français stagne voire connaît une déflation en euros constants. Pire, certains ministres, en contradiction avec la loi qu’ils ont pourtant fait voter, appellent à des promotions illégales de 50% ou une remise en cause du SRP à 10% ! Ce bruit de fond est exploité par les GMS pour proposer de supprimer la loi EGalim ou de la mettre à mal. » poursuivent-ils.

C.K.N.

 

 




12 réactions sur “Opération coup de poing des agriculteurs dans un supermarché à Epinal

  1. Nadine Pierrel

    Si je comprends la colère sur le prix du lait,je préférerais de loin que ce soit la confédération paysanne plutôt que la fdsea qui monte au creneau. On ne peut pas d’un côté adouber un gouvernement et critiquer les décisions prises par les mêmes. Cqfd

    répondre
  2. laurent béria

    Faute à la guerre en Ukraine et au dérèglement climatique, comme une évidence.

    Certains producteurs de lait pourraient se grouper et mettre en œuvre des microcentrales électriques dites à « biomasse », ce matin en France, elles produisaient plus que nos 8000 éoliennes installées à grand frais.

    (l’électricité, au prix bientôt exorbitant par la faute de Hollande puis Macron, est mon obsession et ceux dont les mensualités augmentent de 40 à 50 euros mensuellement me comprendront)

    répondre
  3. Nadine Pierrel

    J’ai mis un avis (le mien) sur cette manif. Et je me suis fait censuré……No comment…..
    Le premier qui dit la vérité, il doit être EXECUTÉ. Guy Beart

    répondre
  4. PierreL

    Si chacun se permet de faire ce qu’il veut, pourquoi pas une manifestation de consommateurs.trices pour enlever des rayons tous les produits jugés trop chers ?
    Et pourquoi pas y coller des étiquettes au prix souhaité ?
    C’est vraiment du grand n’importe quoi !

    répondre
  5. bernadette

    on voudrait bien payer tout plus cher pour faire vivre tous ceux qui produisent(les petits pas les multinationales qui elles se gavent comme toujours) mais malheureusement les salaires ne suivent pas et nous devons donc faire des arbitrages dans ce que l’on achète

    répondre
  6. Saphir

    La France est un beau pays mais le francais un tres bon raleur. Evidemment tout est couteux ! Mais vos caddies débordent de produits que vous ne consommerez pas entièrement et le carburant trop honereux bien sur mais comptez les kms que vous faites par jour( allers retours ) et les kms parcourus cet été !!!! Alors réagissez….

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.