Search
mercredi 5 oct 2022
  • :
  • :

A Epinal, les apiculteurs préparent déjà l’hiver

image_pdfimage_print

Screenshot_20220906-164256_GalleryJulien Vetter, apiculteur à Epinal et Uxegney traite actuellement ses ruches contre le Varroa, acarien parasite des abeilles. C’est l’une des causes principales de la diminution du nombre d’abeilles. Au mois de septembre, il faut aussi préparer l’hiver. 

Fléau des apiculteurs du monde entier, le varroa, acarien parasite des abeilles asiatiques, entraîne la destruction des ruches. A Epinal, Julien Vetter traite actuellement ses ruches contre le varroa, un petit acarien qui pompe le sang de l’abeille.
Depuis la sécheresse de cet été, l’apiculteur doit aussi nourrir ses colonies au sirop lourd (2kg de sucre pour 1l d’eau). En effet, pour ventiler la ruches, les abeilles battent des ailes et s’épuisent progressivement en consommant beaucoup d’énergie. Avec la sécheresse, elles n’arrivent plus à trouver de quoi se nourrir. L’apiculteur doit donc les nourrir pour les préserver.
Au mois de septembre, il faut aussi préparer l’hiver. « J’effectue en ce moment le contrôle des colonies pour leur hivernage. » assure julien Vetter. Actuellement, « la Renoué du japon est en pleine floraison, ainsi que le lierre qui va servir en complément pour leur réserve d’hiver. »
Le lien de la page du rucher les aventures apicole de l’apiculteur spinalien:
C.K.N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.