Search
jeudi 29 sept 2022
  • :
  • :

Une sécheresse importante frappe le département des Vosges cet été

image_pdfimage_print

Sécheresse4-1024x576Yves Séguy, Préfet des Vosges a réuni le comité ressources en eau ce mardi 30 août 2022, pour faire un point de la situation avec les différents acteurs du territoire après le passage au niveau « crise » sécheresse sur les bassins de la Moselle, la Meurthe et de la Saône depuis plusieurs semaines. La situation reste particulièrement préoccupante à l’échelle du département, mais elle se stabilise et les débits de certains cours d’eau s’améliorent lentement, à la faveur de quelques précipitations et de la fraîcheur nocturne.

Dans ces conditions, le préfet des Vosges, Yves Séguy, a décidé de placer le bassin « Moselle amont et Meurthe » en alerte renforcée. Un arrêté sera pris prochainement en ce sens, qui abrogera les dispositions de crise actuellement en vigueur.

Le bassin « Saône amont » reste en niveau crise et le bassin « Meuse amont » en niveau alerte renforcée . Pour autant, la sécheresse 2022, inédite par son ampleur, n’est pas terminée. Certaines communes, en particulier, continuent d’être confrontées à des situations de tension, voire de rupture de l’alimentation en eau potable.

Aussi, il appartient à chacun, au-delà du respect des mesures de restrictions des usages de l’eau, d’adopter un comportement adéquat, sobre et responsable afin de préserver la ressource en eau. Compte tenu de la fragilité de la situation, les contrôles vont se poursuivre, afin de s’assurer de la bonne application des mesures de restrictions.




5 réactions sur “Une sécheresse importante frappe le département des Vosges cet été

  1. Dussinger

    Je viens d’apprendre que la situation « crise » (niveau 4) a été remplacée par une situation « alerte renforcée » (niveau 3) …
    https://www.youtube.com/watch?v=LxlH8MI-dFk
    On redescend d’un cran, mais aucune nappe, ni rivière n’a vu son débit augmenter … Je suis pêcheur, »no kill » et les débits je les surveille presque au quotidien …
    Comme quoi – comme l’a bien signalé le collectif eau 88 – on fait croire que cela s’améliore ; dans quel but ? Permettre à certains de pouvoir continuer à piller les ressources en eaux profondes ? Je m’interroge sérieusement.
    Décidément, la gestion préventive et citoyenne de nos ressources en eau est à revoir dans ce département.
    Mais bon, les services de l’Etat locaux ont sans doute la certitude d’un automne très pluvieux et d’un hiver fortement neigeux, allez savoir, un miracle peut toujours arriver …

    répondre
  2. 123SOLEIL

    Sans les commentaires de DUDU La Science que ferait(-on ? Toujours les bonnes questions et les bons commentaires. Pour les solutions, c’est autre chose …. Comme disent les enseignants : peut mieux faire.

    répondre
    1. Dussinger

      Mais bien évidemment … « peut mieux faire » applicable à certains élus et aux instances préfectorales qui en matière de gestion RESPONSABLE des écosystèmes aquatiques sont totalement à la traîne (hormis sortir du « blabla » en réunion comité sécheresse, sûr qu’on y croit !) … mais bon, c’est peut-être spécifique à ce département, aller savoir …

      répondre
  3. Dussinger

    Encore un reportage explicatif sur l’origine de cette sécheresse :
    https://www.youtube.com/watch?v=cgunYJ1fhOU
    Sécheresse en régression dans les Vosges ceci dit : la preuve est le passage du stade 4 à 3 en terme de restrictions … alors qu’aux alentours d’Epinal, le cumul de précipitations est l’un des plus faible depuis début septembre …
    Mais une myriade d’incompétents à la tête de ce département, département où certains élus vivotent grâce à un asservissement et une lâcheté de citoyen(ne)s incapables d’analyse objective, plus rien ne m’étonne … et je doute qu’avec un automne prévu sec ici et un hiver (je reste persuadé qu’il sera sans manteau neigeux capable d’alimenter les nappes) du même acabit, nos responsables prennent ce problème d’assèchement en priorité. Ils s’en tapent malgré leur blabla qui sonne creux …
    Les Vosges ? Un département asservi à la solde de trust comme Nestlé Waters et autres … des élus chahutés sans charisme (F. Vannson au collège du Val d’Ajol), des députés dont je doute de leur efficacité à l’exception des deux seuls qui me paraissent fiables et compétents, Viry et Negele.
    Oui, honte des élus et représentants de l’Etat de mon département ; et je me moque des critiques que ce mail pourrait induire. Salutations à toutes et tous ceux qui me liront.
    H.D.

    répondre
  4. Dussinger

    Pendant que dans les Vosges, on passe de « crise » niveau 4 à « alerte renforcée » niveau 3, d’autres départements jouent la carte de la prévention intelligente :
    https://www.nordlittoral.fr/152612/article/2022-09-08/boulonnais-l-alerte-secheresse-renforcee-maintenue-par-la-prefecture
    Intelligence de maintenir l’état précédent, et ce malgré les pluies .
    En effet, aucune précipitation efficace dans notre département, et pourtant on laisserait croire que ça va mieux en baissant le niveau d’alerte …
    Une fois de plus, une gestion « à la petite semaine », sans réel soucis des écosystèmes, mais bon, cela je le savais depuis le début.
    Avec un automne au régime sec et un hiver sans neige, quelle sera la réaction de la préfecture des Vosges pour amorcer l’année 2023 ? Je m’interroge très sérieusement, pas vous ?
    Mais bon, tant que les « beaufs » ont l’eau au robinet … et que Nestlé peut continuer son pillage sournois des ressources profondes, tout va bien !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.