Search
mardi 4 oct 2022
  • :
  • :

Incendies dans les Vosges : 79 départs de feu en une semaine

image_pdfimage_print
Incendie du Ménil, photo préfecture des Vosges

Incendie du Ménil, photo préfecture des Vosges

Hier après-midi, l’heure était au bilan après une semaine éprouvante pour les sapeurs-pompiers dans les Vosges. En une semaine, les sapeurs-pompiers ont du intervenir sur  79 départs de feu de végétation.

Incendie Le Ménil, photo préfecture des Vosges

Incendie Le Ménil, photo préfecture des Vosges

Semaine inédite pour le département des Vosges ! Ce mardi après-midi, David Percheron, secrétaire général de la préfecture et le Colonel Larry Ouvrard, commandant du SDIS tenaient un point presse après la semaine d’incendies qu’a connu le département des Vosges. En une semaine, les pompiers vosgiens ont du intervenir sur 79 départs de feu de végétation. En tout 1700 pompiers ont été mobilisés. 30 maisons étaient menacées et 200 personnes ont été évacuées.

Le Ménil : 79 hectares sont partis en fumée

En ce qui concerne le feu le plus important, celui du Ménil, 79 hectares sont partis en fumée et 165 personnes ont été évacuées. 700 sapeurs-pompiers étaient engagés. Des  pompiers des départements voisins sont venus renforcer les effectifs afin de lutter plus efficacement contre ces multiples feux. Celui du Ménil a marqué les esprits, mais aussi celui de Biffontaine, Mortagne, ou encore l’incendie d’Epinal.

L’aide des agriculteurs

Le Colonel Larry Ouvrard, commandant du SDIS a aussi tenu à saluer le travail collectif et l’aide des agriculteurs. Avec des citernes, ils ont rempli l’étang afin de permettre aux hélicoptères bombardiers d’eau de pomper l’eau. Cela a permis 200 largages d’eau, soit environ 9800 litres d’eau avec les hélicoptères.

Des incendies provoqués par une disqueuse, une pelleteuse…

A Rupt-sur-Moselle, l’incendie a été provoqué par une disqueuse. A Gérardmer, c’est une pelleteuse qui a déclenché un incendie en générant une étincelle. Concernant, l’incendie du Ménil, l’origine de l’incendie n’est toujours pas déterminée. Une enquête est en cours.

Une nouvelle canicule dès la semaine prochaine

La pluie est de retour dans les Vosges et offre un repos mérité aux sapeurs-pompiers vosgiens, mais dès la semaine prochaine Météo France annonce à nouveau de fortes chaleurs. Les terres vosgiennes sont très sèches et donc fortement inflammables. L’été n’est pas fini. La préfecture invite le public à respecter les gestes de prévention afin d’éviter tout nouveau départ de feu.

La préfecture des Vosges est entrain de réfléchir pour trouver des solutions pour l’été 2023. Le SDIS 88 pense à l’acquisition d’un hélicoptère bombardier d’eau.

C.K.N.




11 réactions sur “Incendies dans les Vosges : 79 départs de feu en une semaine

  1. JPS

    Les plantations industrielles de bois de chauffage et de bois d’oeuvre (que les citadins et les bobos appellent naïvement des « forêts » alors qu’il s’agit d’installations industrielles de production de cellulose) devraient être soumises aux mêmes normes anti-incendie que n’importe quelle autre installation industrielle.

    La moindre station-service est soumise à des normes anti-incendie draconiennes, comment se fait-il que des installations industrielles sylvicoles stockant des quantités beaucoup plus significatives de combustible, dont la combustion peut générer des puissances de plusieurs mégawatts et dévorer des surfaces équivalentes à 10 terrains de football PAR MINUTE ne soient pas soumises aux mêmes obligations ?

    Quelle est la quantité d’argent public engloutie par les extinctions parfois très théâtralisées de ces incendies de zones industrielles souvent privées ?

    répondre
  2. Mathieu

    L’heure n’est pas à lo polémique, une polémique de bas étages voir de salon.
    Toujours de bonnes paroles mais malheureusement pas beaucoup d’actes.
    Malheureusement beaucoup de commentaires la plus part du temps cachés sous de pseudo pour ne pas être reconnu .
    Enfin que ce doit dur les réseaux sociaux et mêle dans le journal on critique seule chose que beaucoup de monde est capable de faire. .

    répondre
    1. Athena

      Bah moi j’espère juste qu’il n’y a pas un sapeur-pompier derrière ça, parce que j’en ai ras le bol ,ça détruit notre image.
      Donc aimerais beaucoup que le service de santé et de secours mette en place des mesures de détection et de soins de ces personnels souffrant de pyromanie.
      Qu’on anticipe un peu ferait beaucoup de bien et que l’on pète ces Tabous et pourquoi pas aller plus loin comme les Violences sexuelles et sexistes également.
      On peut progresser sur ces sujets. Faut juste oser dépasser les peurs et les tabous.

      répondre
    2. JPS

      M. Mathieu, je ne suis pas certain que votre commentaire me soit adressé mais si vous relisez attentivement nos interventions respectives, vous réaliserez que c’est vous qui êtes dans la CRITIQUE alors que de mon côté je suis dans la PROPOSITION.

      Proposition très simple et très cartésienne qui consiste à considérer les installations industrielles de production de cellulose comme les autres installations industrielles dangereuses, et donc à les soumettre à des réglementations et des normes anti-incendie draconiennes.

      Pourquoi y aurait-il des détecteurs de fumée, des sprinklers, des caméras infrarouges, des alarmes incendie, des extincteurs, de la présence de personnel formé dans tous les sites industriels du pays, sauf dans les sites industriels de production de cellulose pourtant extrêmement dangereux et inflammables ?

      Terminés les incendies géants, terminée la pollution gigantesque, terminée la gabegie d’argent public englouti pour l’extinction d’incendies industriels souvent privés, terminé le cirque télévisé des canadairs à 30 millions d’euros d’argent public (auxquels il faut ajouter 8.000 euros d’argent public par heure d’exploitation).

      En bonus, ma proposition permettrait de suspendre sans conséquences sur les capacités opérationnelles les dangereux pompiers antivax et complotistes qui n’auraient pas encore procédé à leur cinquième dose du tout nouveau produit pharmaceutique contre le rhume !

      répondre
  3. Lorenzo

    JPS , quand je lis votre commentaire qui fait à la fin allusion aux antivax , ,je me rends compte que dans votre cas , ce vaccin vous a rongé complètement le cerveau . Vous êtes finalement plus arrangé que si vous aviez eu la covid sans être vacciné ! Et de conclure : Si vous avez des responsabilités , que vous risquez de faire du mal à autrui , il faut vous suspendre de toute activité ….

    répondre
    1. JPS

      @Lorenzo, je ne suis pas certain de bien comprendre votre message, je me permets donc de préciser que la partie de mon commentaire à laquelle vous faites allusion était ironique. C’était du second degré. De mon côté j’en suis à zéro dose, zéro test, zéro QR code, zéro auto-attestation de sortie.

      Je soutiens à 100% les pompiers suspendus de façon abjecte et odieuse. Les pompiers suspendus sont les vrais héros dans toute cette affaire, la violence d’Etat qui se déchaîne contre eux est immonde.

      J’espère avoir été + clair, et si vous ne partagez pas mon point de vue cela n’a aucune importance.

      répondre
    2. Macadam

      On refuse de réintégrer 500 pompiers sous prétexte qu’ils ne sont pas vaccinés, ces derniers pourraient contaminer un arbre brûlé.
      Mais l’état n’hésite pas à faire appel à des pompiers européens non vaccinés, sanitaire ou politique? d’après vous ?
      Bobo la tête!

      répondre
  4. Lorenzo

    JPS , je suis désolé , je n’avais pas compris le sens final de votre commentaire . Quant à moi , je peux vous serrer la main , je suis aussi à 0 vaccin, 0 test , 0 QRCode etc . Mes excuses .

    répondre
  5. Lorenzo

    Santé , il n’y a pas besoin d’être expert en virologie pour convenir que ce pseudo vaccin est de la merde . Vous aller au resto , vous demander ce qui se trouve dans une sauce par exemple, et là , on vous colle une piqûre dans l’organisme et vous ne demandez rien ! Enfin , si ça vous va comme cela , tant mieux pour vous . L’essentiel , c’est d’y croire .

    répondre
    1. Bingo.

      Et si l’on vous communiquait les composants du vaccin, cela vous servirait à quoi…
      Par ailleurs, j’ai un trés gros doute sur votre volonté de connaitre les ingrédients des sauces que vous avalez au resto ( pesticides, OGM, colorants et autres additifs chimiques,….. ) :) :)

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.