Search
mercredi 5 oct 2022
  • :
  • :

Hervé Poirat filmé alors qu’il lave la façade de son commerce : « Est-ce que cela mérite toute cette violence et ces insultes? »

image_pdfimage_print
archives

archives

L’adjoint au maire d’Epinal,  Hervé Poirat a été filmé alors qu’il était entrain de laver la façade de son commerce, malgré les arrêtés préfectoraux. L’adjoint au maire a remis sa démission hier à Patrick Nardin et s’est expliqué.

300427260_5733134023384976_699631322567400564_nDans un communiqué envoyé ce mercredi 24 août, le maire d’Epinal, Patrick Nardin a annoncé la démission d’Hervé Poirat, adjoint en charge du commerce. Il a démissionné hier, suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo le montrant entrain de nettoyer la façade de son commerce, malgré les arrêtés préfectoraux.

Contacté par téléphone, Hervé Poirat a expliqué qu’il n’était pas au courant de ces arrêtés préfectoraux. « Je rentre de vacances et j’ai découvert la vitrine de mon commerce dans un état pitoyable, avec des toiles d’araignées partout. J’ignorais qu’il y avait un arrêté préfectoral de restriction d’eau. Sinon bien entendu, jamais je n’aurais nettoyé ma vitrine. Je sais que ça a choqué beaucoup de monde et je m’en excuse, ce n’était pas mon intention. Pour autant, est-ce que cela mérite toute cette violence et ces insultes? C’est juste un commerçant qui lave sa vitrine pleine de toiles d’araignées » explique Hervé Poirat.

Le commerçant a pris la décision de démissionner suite à la polémique. « Je pouvais rester élu spinalien, mais j’ai décidé de faire un autre choix. Je vais développer mon entreprise et recruter du personnel. » conclut-il.

Lors du prochain conseil municipal, un nouveau conseiller sera installé et un nouvel adjoint au maire sera désigné.

C.K.N.




36 réactions sur “Hervé Poirat filmé alors qu’il lave la façade de son commerce : « Est-ce que cela mérite toute cette violence et ces insultes? »

  1. Jean d'Olne

    Il ne savait pas? Alors que sur son profil facebook du 09 août il a relayé le message de la ville d’Épinal à propos de la sécheresse et reprenant les injonctions de la préfecture? Pinocchio sort de ce corps! JD

    répondre
  2. stephane mangin

    Si vous avez besoin d’eau j’en ai en stock, millésime 2006 vendu par vos soins. Calculez : 1.6 mètres de haut sur 200 m 2 ça claque

    répondre
  3. BB

    Un élu (adjoint) d’une ville comme Épinal n’est pas au courant des restrictions départementales ????
    À moins de rentrer de vacances sur la lune, et encore !!!
    Perso, je pense qu’il n’a pas sa place dans l’équipe dirigeante d’une commune et qu’il a bien fait de partir.

    répondre
    1. Dussinger

      D’autres aussi doivent partir … cela fait 30 ans déjà qu’une clique vieillissante adepte du copinage y compris avec les responsables de l’Etat (préfecture) et les services juridiques (tribunal) sévit dans cette ville sans attrait en perte de vitesse … Il urge de remettre du « sang neuf » et plus d’écologie responsable ; l’avenir de nos jeunes en dépend …

      répondre
  4. Hollard Patrick

    Quelle cible trop facile a acriminer ainsi !.
    Pourquoi ne vous manifestez vous donc point de ce genre lorsque vous voyez partout et n’importe où, ces rassemblements de caravanes s incaparant électricité et eau sur les réseaux principaux et bornes incendie, qu’il gaspille sans aucun scrupules ?

    répondre
    1. LM88

      Ça doit être la trouille, probablement..
      À Razimont, les énormes panaches de fumée noire toxique sont récurrents.
      Peut-être serait-il judicieux d’aller y rechercher les câbles de fibre optique dérobés à côté de Brouvelieures avant que la forêt située à côté ne parte en fumée..
      Mais bon, je dis ça, je ne dis rien, hein !

      répondre
    2. Dussinger

      D’accord avec vous pour les « caravanes de squatteurs » … mais n’oubliez pas Nestlé Waters, grand pilleur d’eau sous vos pieds, NW protégé par le préfet et nombres d’élus se moquant royalement d’écologie responsable …

      répondre
  5. Michel MARCO

    Il était écrit, à propos de l’arrêté préfectoral que « Tout contrevenant s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 1500 € »
    Ce contrevenant a-t-il eu une amende?

    répondre
  6. mauricette breton

    tout a fait d accord avec vous m hollard on il zst plus facile de taper sur nous que surces gents la il y a moin de risque

    répondre
  7. mauricette breton

    tout a fait d accord avec vous m hollard on il est plus facile de taper sur nous que sur ces gents la il y a moins de risque

    répondre
    1. Dussinger

      N’oubliez pas de dénoncer (si possible sans trop de fautes) Nestlé Waters, grand pilleur d’eau sous vos pieds, NW protégé par le préfet et nombres d’élus se moquant royalement d’écologie responsable …

      répondre
  8. jules

    A part sa « démission » a t il eu une amende ?????
    Le non-respect de ces mesures de crise, fixées par arrêté préfectoral, peut être sanctionné par une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros (contravention de 5e classe). L’eau est une ressource fragile. Chacun à son échelle peut l’économiser. Chaque geste compte

    répondre
    1. LM88

      Sans lui, il n’y aurait pas de preuve. Idem pour la caméra fixée au tableau de bord de la voiture : la preuve par le son et l’image, de façon indiscutable.
      Quant à une hypothétique verbalisation, disons que cette année, on n’a jamais été aussi près de Noël, donc on peut y croire..

      répondre
  9. Dussinger

    aucun charisme telle est la réalité au quotidien de la gestion dans ce département.
    Mais là, la vérité éclate et personne n’est dupe : la préservation des ressources en eau reste le cadet des soucis des élus, des services de l’Etat dans les Vosges, voire de la fédération de pêche qui ne lutte nullement contre le pillage de l’eau.
    Mais lueur d’espoir : mes amis allemands, suisses, autrichiens ayant un sens aigu d’écologie responsable commence à faire connaître la réalité de la gestion de l’eau dans ce département que sont les Vosges.

    répondre
  10. Dussinger

    Le titre est surprenant :
    « toutes ces violences et ces insultes » …
    Je ne pense pas que cet élu aie été violenté, quand aux « insultes », je les qualifieraient plutôt d’abus de langage de citoyen(ne)s exaspéré(e)s de voir qu’il y une catégorie de personnes se croyant tout permis dans une petite bourgade où tout est géré par copinage ; c’est très triste … Quelle « belle image » …
    Ce qui est rassurant ? La presse nationale et locale (bien obligée) mettent à la une de l’actualité ce fait inadmissible, alors que le citoyen « lambda » n’a pas le droit d’arroser son potager, voire les fleurs pour ses défunts en cette situation de crise. Pour conclure, le préfet et les élus doivent aussi très vite se pencher sur le cas Nestlé Waters qui continue en toute « normalité » à faire de l’argent en vidant les nappes phréatiques déjà en souffrance, c’est une honte !!!

    répondre
        1. à ke kuku.

          Non.
          Mais au bout de 20 commentaires émanants de la meme personne et sur le meme sujet, on se lasse.
          Mefiez vous, le radotage c’est le début d’alzheimer..

          répondre
          1. Dussinger

            Et fermer les yeux sur ce qu’il se passe dans ce département, c’est le début de l’esclavage … On en a déjà un aperçu à « Nestlé Land » ou plutôt Vittel, où un trust suisse fait sa loi et des élus incapables laissent faire, je me trompe ou pas ? Si oui, me le dire, merci.

  11. Dussinger

    Incroyable que ça fasse la une de l’actualité à ce point ! TF1, RTL, le Parisien, Sud Ouest … et j’en passe … Il suffit de taper « façade arrosée » dans « actualité » sur internet …
    Epinal, la « belle image » une fois de plus ! … entre le non respect de la part d’un élu de mesures préfectorales (qu’il dénonce l’autorisation accordée à Nestlé pour pompage dans les nappes serait préférable que geindre contre Monsieur Jourdain qui a eu le rôle de lanceur d’alerte selon moi en relayant la vidéo) ; entre les coups de couteau envers un policier faisant son boulot ; entre les relaxés ayant mis le feu à la ZUP et caillassé des forces de l’ordre et pompiers faisant leur job mi juillet, il y a de quoi s’interroger sur la sécurité et le civisme dans cette petite bourgade dirigée – hélas – par des élus vieillissants totalement dépassés et fermant les yeux sur toute cette vérité au quotidien …

    répondre
    1. Amer

      Vous avez vraiment un problème avec Nestlé ! N’oubliez pas tous les autres ,car toutes les personnes qui boivent de l’eau ou même tout autre boisson(toutes à base d’eau) sont responsables de la baisse des nappes phréatiques! Si vous avez une autre idée pour nous fournir de l’eau je suis prêt à vous lire .

      répondre
      1. Dussinger

        J’ai un problème avec les pilleurs d’eau en période de sécheresse, je vous l’accorde … et ce trust suisse en fait partie, je me trompe ?

        répondre
        1. Amer

          J’en conclus donc que vous ne buvez rien et que vous n’êtes pas un pilleur d’eau . Comment faites vous? Avec Nestlé et bien d’autres, y compris toute la population mondiale et vous également, nous sommes tous pilleurs d’eau car celle-ci est nécessaire à notre corps et n’oubliez pas que c’est le composant principal de notre corps . Alors s’il vous plaît arrêtez de jouer à l’accusateur vis à vis de Nestlé;
          Je précise que je n’ai aucun intérêt dans cette société ni aucune autre.

          répondre
    1. Dussinger

      Ce sont vos maîtres à penser ? … A répéter 4 fois leur nom sans rien d’autre en terme de commentaire ? Vos employeurs peut-être qui vous vireront d’ici peu quand les nappes seront épuisées …

      répondre
      1. Echo

        Si je dus vous « singer », je dus répéter plus de vingt fois Nestlé.
        Il est vrai que votre maître à penser s’appelle « disque rayé »
        Changer de face … Merçi…. .
        Pour info: Nestlé n’est pas mon employeur.

        répondre
  12. Milady

    S’il ne savait pas qu’il n’était pas aimé des « gens » eh bien maintenant il le sait. Mais qu’il se rassure l n’est pas le seul mal aimé du conseil municipal.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.