Search
mardi 9 août 2022
  • :
  • :

Un étudiant originaire d’Epinal, accusé de cybercriminalité par le FBI, arrêté au Maroc

image_pdfimage_print

ordinateur-escroquerieOriginaire d’Epinal, Sébastien Raoult, un jeune homme de 21 ans est accusé par les Etats-Unis d’appartenir à un vaste réseau de hackers. Il est détenu à Rabat au Maroc. Le Spinalien nie les faits et affirme avoir été victime d’une usurpation d’identité. L’affaire a été révélée par nos confrères de l’OBS. 

Sébastien Raoult, 21 ans, originaire d’Epinal, a été arrêté à son retour de vacances à l’aéroport de Rabat au Maroc, le 1er juin 2022. selon nos confrères de l’OBS, qui ont révélé l’affaire, le jeune homme de 21 ans est accusé par les États-Unis d’avoir participé au vol de près de 200 millions de données sur Internet. Cet ancien étudiant en informatique à l’école Epitech de Nancy (Meurthe-et-Moselle) est actuellement détenu à Rabat, au Maroc.

Le jour de son arrestation, Sébastien Raoult, arrivé au terme de son visa touristique de trois mois, s’apprête à prendre un vol en direction de Bruxelles depuis l’aéroport de Rabat. Le jeune Spinalien a été interpellé suite à une fiche rouge Interpol émise à son encontre par un procureur de l’Etat de Washington aux Etats-Unis.

Le jeune vosgien, est soupçonnent d’être « un des membres importants » du groupe de hackers des ShinyHunters (une référence à l’univers du Pokemon), qui serait à l’origine de la vente de près 200 millions de données volées.

Selon l’Obs, ces infractions auraient été commises à partir d’adresses IP françaises, mais aussi plus récemment d’adresses IP marocaines, qui seraient reliées à Sébastien Raoult.

Le jeune homme nie les faits.

Selon les informations de l’Obs, quatre autres Français, suspectés d’appartenir au même groupe, auraient été entendus. Aux Etats-Unis, le Spinalien risque jusqu’à 116 ans de prison.

Article complet de l’Obs : https://www.nouvelobs.com/justice/20220728.OBS61435/un-etudiant-francais-accuse-d-un-vaste-piratage-par-le-fbi-arrete-au-maroc.html




7 réactions sur “Un étudiant originaire d’Epinal, accusé de cybercriminalité par le FBI, arrêté au Maroc

    1. malice

      pas vraiment drôle si il est réellement victime d’une usurpation d’identité ….
      les malheurs des autres semblent vous ravir !

      répondre
  1. Noisette

    Pour l arrêter ils avaient quand même des éléments IP FRANCAISES et IP MAROCAINES alors qu il se trouve au Maroc..il va ramer ce garçon pour s en sortir..maintenant j ai écouté son père il ne s y prend pas très bien ce n est pas en donnant des mau vais points au gouvernement et à la France qu il va faire avancer les choses.. qu il demande déjà par être reçu..enfin c est mon avis

    répondre
  2. Thierry

    Il se pourrait que la fiche rouge Interpol émise à son encontre par un procureur de l’Etat de Washington aux Etats-Unis ne soit pas valable.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.