Search
mardi 4 oct 2022
  • :
  • :

Les abeilles souffrent aussi de la canicule et du manque d’eau la sécheresse affame les abeilles

image_pdfimage_print

rueches-apiculteur-epinalLes abeilles souffrent comme nous de la canicule et de la sécheresse. Elles sont durement touchées par le changement climatique. Julien Vetter, apiculteur à Epinal et à Uxegney assure que la situation devient très compliqué pour ses ruches.

Le changement climatique bouleverse la vie des animaux. Les abeilles souffrent aussi de la chaleur et du manque d’eau en ce moment. Julien Vetter est apiculteur à Epinal et Uxegney, il constate que l’état de ses ruches se dégrade avec les fortes chaleurs et la sécheresse extrême qui touche le département. Le manque d’eau affecte la flore. Les abeilles ne trouvent pas de quoi se nourrir, les végétaux sont brûlés par la sécheresse et la chaleur.

Les abeilles ont besoin d’eau pour survivre et elles ont également besoin de nectar produit par les fleurs pour se nourrir, lequel se fait rare en période de canicule. Outre l’assèchement des points d’eau, des mesures de restrictions sont mise en place. L’apiculteur d’Epinal doit nourrir ses abeilles et la seule source d’eau ou l’apiculteur pouvait remplir ses bidons pour remplir leur abreuvoir a été fermée par ordre préfectoral, fontaine de la zone commerciale de Chavelot. « La situation est catastrophique pour nos ruches » assure-t-il.

Pourtant, cette période estivale est importante pour les abeilles qui doivent faire leurs provisions pour l’hiver. Quand il fait très chaud, les ouvrières, sont occupées à refroidir l’intérieur de la ruche pour maintenir une température de 34 degrés. Pour ventiler la ruches, les abeilles battent des ailes et s’épuisent rapidement et consomment toutes leurs provisions. L’inflation sur les produits n’arrange rien. « Vu l’inflation actuel sur le sucre qui nous sert à faire le sirop, cela est très difficile. Il est passé de 0,69 euro le kg à 0,75 euro le kg. » Les apiculteurs subissent les aléas climatiques.

Cette année, Julien Vetter n’aura fait que 16 kg de miel. La sécheresse amoindrie les récoltes de miel d’été, et fragilise aussi la récolte des abeilles qui peinent à se nourrir.

C.K.N.




Une réaction sur “Les abeilles souffrent aussi de la canicule et du manque d’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.