Search
vendredi 19 août 2022
  • :
  • :

Évodia présente la Maison de l’économie circulaire

image_pdfimage_print

maison-economie-circulaire-evodia (3)Ce vendredi 1er juillet, Patrick Lagarde, Président d’Evodia, a annoncé le lancement de la Maison de l’économie circulaire, installée sur le site du centre de tri de la Maix à Chavelot, en présence de différents acteurs vosgiens du recyclage. Véritable vitrine de l’économie circulaire, ce nouvel espace de 100 m2 a vocation à valoriser auprès du grand public, des professionnels et des institutions publiques et privées les actions innovantes entreprises sur le territoire des Vosges en matière de revalorisation des déchets. 30 ans après sa création, cette initiative conforte le rôle clé d’Evodia dans la dynamique de l’économie circulaire à l’échelle du territoire des Vosges.

Un nouvel espace de sensibilisation et de pédagogie autour de l’économie circulaire

maison-economie-circulaire-evodia (1)À la demande d’Evodia, le centre de recyclage des déchets ménagers de la Maix a été pensé comme un espace d’échange, de découverte et d’apprentissage des bonnes pratiques en matière de gestion des déchets. Après la création du parcours pédagogique, qui permet aux visiteurs de comprendre l’ensemble du process de tri, Evodia entend, avec la Maison de l’économie circulaire, souligner la place prépondérante de la gestion des déchets dans le cercle vertueux de l’économie circulaire et fédérer les acteurs de la filière pour soutenir et encourager leur engagement éco-responsable.

Valoriser les acteurs locaux de l’économie circulaire vosgienne

La Maison de l’économie circulaire accueillera plusieurs matinales au cours desquelles les acteurs du recyclage partageront leurs idées et besoins concernant l’utilisation de cet espace.
Ce lieu d’exposition, à la fois permanente et temporaire, aura également vocation à accueillir les industriels, ainsi que des événements, des formations et ateliers sur le thème de l’économie circulaire.
La création de la Maison de l’économie circulaire s’inscrit dans la continuité des actions déjà engagées par Evodia auprès des entreprises pour les accompagner au quotidien dans la gestion de leurs déchets, à l’instar des animations « Mon bureau 0 déchets ».

Une économie circulaire créatrices d’emplois locaux

maison-economie-circulaire-evodia (2)Le maillage entre acteurs publics de la gestion des déchets et industriels locaux est au coeur d’une économie circulaire innovante et créatrice de richesses sur l’ensemble du territoire.
Évodia a pu mesurer* cet impact pour la première fois en octobre 2017. Sur 138 000 emplois que comptent les Vosges, 2 150 ETP sont liés à la gestion des déchets, toute activité confondue (collecte, transport, traitement, recyclage, valorisation…), dont 626 ETP liés à la gestion des déchets ménagers.
La construction de la nouvelle Unité de Valorisation Énergétique, Feniix, à Rambervillers, qui sera inaugurée fin 2022, en est un exemple. Les travaux débutés en 2018 ont mobilisé 100 personnes, dont la moitié issue du bassin d’emploi vosgien.

maison-economie-circulaire-evodia (4)Les 11 structures (Évodia et ses 10 collectivités adhérentes) génèrent quant à elles 342 emplois ETP (équivalents
temps plein) dont 80% de postes opérationnels et 20% de postes de pilotage parmi lesquels :
– 135 emplois chez les prestataires privés
– 113 au sein des structures de l’économie sociale et solidaire
– 37 ETP chez les recycleurs

L’écologie industrielle et territoriale au coeur des préoccupations d’Évodia

Évodia rassemble toutes les collectivités vosgiennes pour assurer le traitement et la réduction de leurs déchets sur la base d’un coût unique et d’une organisation optimisée. Cela passe par un travail quotidien de sensibilisation du grand public au recyclage des déchets et la mise en place d’une logistique de tri respectueuse de l’environnement.

À ce titre, Évodia s’efforce d’optimiser les transports vers les usines de traitement locales. La matière première est ensuite recyclée par des acteurs du territoire. Le verre, par exemple, est acheminé au centre de tri et de broyage du verre Sibelco, à Saint-Menge. Il est ensuite envoyé chez O-I Manufacturing, à Gironcourt-sur-Vraine, où il peut potentiellement être recyclé à l’infini. Les autres déchets recyclables partent au centre de recyclage de la Maix à Chavelot. Ils y sont triés, puis envoyés dans différentes usines de recyclages vosgiennes : chez Wellmann à Neufchâteau pour le plastique, chez Norske Skog à Golbey pour le papier (qui devient du papier journal), ou chez Lucart, à Laval-sur-Vologne, pour les briques alimentaires (qui deviennent du papier d’essuyage).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.