Search
jeudi 11 août 2022
  • :
  • :

Conseil départemental – Une soixantaine de rapports adoptés

image_pdfimage_print

Communiqué de presse

Ce vendredi, a eu lieu au Conseil départemental la septième Commission permanente de l’année 2022. Au cours de celle-ci, les élus départementaux ont examiné et voté une soixantaine de rapports en faveur de la jeunesse, de l’appui aux territoires, du Plan santé, de l’économie, des aménagements routiers ou encore de l’enfance et de la famille…

JEUNESSE

L’assemblée départementale a placé la jeunesse au cœur du Plan Vosges Ambitions 2027, adopté en novembre dernier. Même si le Conseil départemental agit déjà fortement en faveur des jeunes via notamment ses compétences liées à l’enfance, aux collèges,  à l’insertion, à l’emploi, au sport et à la culture, l’ambition des élus départementaux est d’aller encore plus loin et d’agir de manière encore plus offensive pour accompagner les jeunes à construire leur avenir dans les Vosges. Dans cette perspective, les conseillers ont adopté ce vendredi à l’unanimité le « Plan départemental pour les jeunes Vosgiens », fruit d’un  important travail de diagnostic et de coconstruction réalisé auprès de 2150 jeunes et 70 partenaires représentant les forces vives vosgiennes. Trois grandes orientations définissent ce Plan :

  • Orientation 1 : des jeunes Vosgiens épanouis et engagés sur leur territoire
  • Orientation 2 : des jeunes Vosgiens ambitieux et encouragés dans leur projet
  • Orientation 3 : des jeunes Vosgiens informés, fiers et ambassadeurs de leur département

La présentation du Plan et de la trentaine d’actions concrètes qui en découle fera l’objet d’une conférence de presse courant septembre.

PLAN SANTÉ

Le maintien de l’offre de santé est une des premières attentes des Vosgiens. C’est pourquoi le Département s’est doté en 2019 d’un Plan d’actions Santé évolutif, pragmatique et ambitieux pour répondre à une volonté d’attractivité, d’équilibres territoriaux et de qualité de vie des Vosgiennes et des Vosgiens.

Lors de cette commission permanente, l’assemblée départementale s’est prononcée favorablement sur 9 dossiers pour un montant global de 163 674 €.

ECONOMIE – AGRICULTURE

Dans le cadre du projet « Pôle Bois » sur la commune de Remomeix, le Département va se porter acquéreur de parcelles actuellement détenues par l’Etat pour un montant total de 43 000 €.

4 dossiers d’aide à l’immobilier d’entreprises ont été approuvés par les élus pour un montant global de 72 623 €. L’un concerne l’entreprise POP CORN GOURMAND à Rupt sur Moselle, le second l’entreprise CHEZ PIERRE à La Bresse. Les deux autres sont l’entreprise HOLDING BRUNNER et le salon MARTHA MATHILDA à Epinal.

Dans le cadre du dispositif de soutien à l’agriculture biologique, les élus départementaux ont statué et validé 306 demandes pour un montant total de 63 978 €.

APPUI AUX TERRITOIRES

44 dossiers seront subventionnés pour un montant global de 883 232 €, qui se décompose ainsi :

1 888 647 € en faveur de 6 projets prioritaires contractualisés avec les intercommunalités. Seront ainsi aidés  3 dossiers menés par les Communautés de Communes « Terre d’eau », « Les Vosges Côté Sud Ouest » et « Ouest Vosgien » pour leur politique locale de l’habitat. Le projet de territoire de la commune de Darney, la création d’une bibliothèque à Mandres-sur-Vair et la création d’un complexe « hypoxique et climatiques santé performance » à Vittel sont également des opérations qui se verront soutenues par le Département.

121 377 € en faveur de 3 projets « bourg-centre ». Sont concernées la commune de Xertigny pour la création d’un espace éducatif-forestier , la commune de Bruyères pour l’aménagement en mobilier et équipements informatiques de la médiathèque et la Communauté de Communes de l’Ouest Vosgien pour l’étude préalable à la redynamisation du commerce et de l’artisanat de son territoire.

565 462 € en faveur de 35 projets non contractualisés qui concernent :

  • la voirie communale : 11 projets pour 131 198 € d’aide répartis sur le cantons de La Bresse, Darney, Epinal 1, Golbey, Mirecourt, Saint-Dié des Vosges 2, Le Val d’Ajol et Vittel ;
  • l’aménagement global de voirie communale : 4 projets dans les communes de La Bresse, Dommartin les remiremont, Saulxures les bulgnéville et They sous Montfort pou 183 851 € d’aide ;
  • l’aménagement global de traverse : 1 projet à Cornimont subventionné à hauteur de 52 592 € ;
  • l’aménagement en bordure de RD : 2 projets à Ville sur Illon et La Vôge les Bains pour 48 494 € d’aide ;
  • l’éclairage public : 7 projets à pour 26 652 € d’aide ; sont concernées les communes de Pierrepont sur l’Arentèle, Charmes, Archettes, Corcieux, Chavelot, Repel et Aingeville ;
  • le patrimoine : 2 projets à Réhaupal et Les Arrentès de Corcieux pour 15 308 € d’aide
  • les monuments historiques : 2 projets à charmes et Viocourt pour 1 173 €
  • les travaux divers d’intérêt local : 6 projets pour 106 194€ d’aide ( ex : travaux sur les conduites d’eau potable à Damas aux Bois, la réfection de l’église à Darney aux Chênes, la réhabilitation d’un bâtiment communal à Entre Deux Eaux, la mise aux normes de la salle des fêtes au Val d’Ajol…).

ROUTES

Les communes de Xertigny, Houécourt, Le Val d’Ajol, Darney et Nossoncourt ont engagé des travaux sur les routes qui traversent ces agglomérations. Le Département les accompagne dans leur démarche et alloue une somme globale de 576 763 €  au titre du dispositif « traverses d’agglomération ».

ENFANCE –FAMILLE

 Les élus ont voté une subvention de 12 000 € au bénéfice du CEDIFF (centre d’information sur les droits des femmes et des familles) pour faire face aux besoins accrus de cette structure pour assurer ses missions d’accueil et d’écoute. En 2021, le nombre de femme victimes  accompagnées par le CEDIFF a augmenté de 10% par rapport à 2021 et le nombre d’entretiens a augmenté de 21%.

Afin de prévenir les risques d’exclusion et les comportements de marginalisation dans des lieux où se manifestent de tels risques, le Département signe avec l’association SELIA et la Commune de Saint-Dié des Vosges une convention visant à mettre en œuvres des actions de prévention spécialisée pour notamment faciliter l’insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles. La signature de cette convention s’accompagne d’une subvention départementale de 270 855 €.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.