Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Pass sanitaire : Des vosgiens participent à une « marche de la résistance » vers le Vercors Une marche sur 600 km en 36 étapes pour dire non au pass et à l’obligation vaccinale pour les soignants

image_pdfimage_print

1653561569033Dix marcheurs de la Marche du Réveil, opposés au pass sanitaire et à l’obligation vaccinale pour les soignants, ont rejoint la « Marche de la résistance » de Périgueux jusqu’ à la grotte de la Luire dans le Vercors. Une marche sur 600 km en 36 étapes pour dire non au pass. Cette marche de la résistance a été organisée par le collectif nopass24 de Périgueux et surtout Nicole et Jean-Pierre.

1653561570829Adélaide Jorand 44 jours, Francis Fournier 26 jours, Stéphanie Dranguet, 22 jours 3 membres du collectif nopass24 ont fait du 28 sept 2021 au 14 nov 2021 une grève de la faim afin d‘alerter les médias « sur les dérives, la manipulation et le conditionnement de la gestion des mesures sanitaires. » expliquent-ils.

Dix marcheurs de la marche du Réveil organisée par l’Union fait la force 88, ont rejoint du 25 au 29 mai 2022 la marche de la résistance à Saint Barthélémy le Plain pour l’étape jusqu’à Chanos-Curson.

« Sur la route nous avons réinformé les citoyens avec des flyers et des échanges souvent fructueux puisque beaucoup commencent à douter des mesures de la soi-disant crise sanitaire. Après un accueil très chaleureux le soir chez Pierre à Chanos et une rencontre très amicale et solidaire entre résistants, les marcheurs ont rejoint le 27 mai Romans avec un accueil formidable en famille et une fête de la liberté chez Thierry sur un terrain au bord du Vercors avec musique, danse et la gastronomie locale. Le 28 mai nous avons atteint après 35 étapes l’objectif de la marche de la résistance après 600 km parcourus, à savoir la grotte de la Luire, haut lieu de la résistance. Le 28 mai, nous nous sommes tous réunis et recueillis à l’entrée de la grotte de la Luire dans le Vercors où des résistants étaient soignés au moment de l’assaut de l’armée allemande fin juillet 1944. De nombreux blessés furent assassinés, deux médecins et une infirmière furent fusillés à Grenoble et d’autres furent déportés au camp de concentration de Ravensbrück. » explique Andreas Pfeiffer pour la marche de la résistance

1653561571075La cérémonie de recueil fut organisée par le Docteur André Orluc. Lionel, fils de résistant, a expliqué avec beaucoup d’émotion les événements autour de la grotte de la Luire.

L’après-midi, sur la base nature dans le Vercors, la marche de la Résistance a organisé des interventions en plein air avec Maître Joseph, avocat très engagé, le Docteur Ochs, lanceur d’alerte en Luxembourg, suspendu actuellement, le Docteur Gauthier Bein et d’autres médecins et soignants suspendus.

Le colloque des médecins était accompagné par des chansons engagées du duo Lionel et son épouse.

Maître Nancy Risacher au barreau d’Epinal, la marraine de la marche de la résistance, était mobilisée pour répondre aux questions juridiques des soignants suspendus et pour intervenir afin d’informer les résistants malmenés sur leurs droits et leurs possibilités de recours.




Une réaction sur “Pass sanitaire : Des vosgiens participent à une « marche de la résistance » vers le Vercors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.