Search
dimanche 26 juin 2022
  • :
  • :

Covid-19 – Rebond de l’épidémie dans les Vosges ! Le nombre de cas positifs connaît une hausse importante ces derniers jours.

image_pdfimage_print

laboratoireEn une semaine, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France a bondi, de près de 50%, avec 50 000 nouvelles infections par jour en moyenne. Certains médias parlent même déjà d’une 7è vague. Dans les Vosges, le taux d’incidence est de 219,18 (cas par semaine pour 100 000 habitants). Il est en hausse de plus de 32% en une semaine. 

Depuis quelques jours, le nombre de cas de Covid-19 augmente dangereusement en France. Il y a 50 000 cas testés positifs chaque jour en France, soit une hausse de près de 50% en seulement une semaine. Le département des Vosges n’est pas épargné, le virus continue de circuler, et il est même de nouveau en progression. On parle déjà d’une 7è vague.

Vosges : 112 cas positifs par jour

Dans les Vosges, selon les chiffres publiées par Santé Publique France, on compte 112 cas positifs par jour, soit une hausse de plus de 33% en seulement une semaine. Le taux d’incidence est de 219,18 cas par semaine pour 100 000 habitants. 3 nouvelles personnes sont hospitalisées dans les Vosges.

Vosges : 290 467 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin

Dans le département des Vosges, 290 467 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin et 287 714 personnes sont complètement vaccinées.

Les autorités lancent un appel aux personnes âgées pour les inciter à faire le deuxième rappel. Ils n’est pas nécessaire d’attendre  les boosters prévus à l’automne.

Renseignements : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

C.K.N.




9 réactions sur “Covid-19 – Rebond de l’épidémie dans les Vosges !

  1. PLUS RIEN NE M ETONNE

    C est étonnant ce rebond juste après les élections!!! Avant on n en parlait plus même si tout le monde sais bien qu’il y avait toujours des cas

    répondre
  2. anatole

    Partout sur terre où on s’est fait injecter, les gens fragilisés développent des symptômes significatifs à quantifier covid, quand ce ne sont pas des maladies que des spécialistes lient à ces pseudos vaccins. On a les faux tests dont on sait qu’il sont là pour ça. Pr Perronne a bien dit que les injections sont des booster de virus. Logiquement la grippe démarre au premiers frimas de l’automne . Les cas covid sont liés à la tyrannie orchestrée. L’étape suivante sera la protection des enfants. Que les auditeurs des hauts parleurs soient bien lucides, ne cédent aux propagandes de la tyrannie qui va continuer. Bruxelles commande les doses, dirige tout.

    répondre
  3. 123SOLEIL

    Comme il nous a manqué ce cher Anatole….. Heureusement qu’il est toujours aussi désireux de nous faire partager son savoir et ses bonnes informations.
    Un peu de distraction dans ce mode de brutes …. Cela va nous changer de la politique et de toutes les misères du monde dont nous sommes abreuvés.

    répondre
  4. JSP

    Zéro dose, zéro test, zéro QR code de mon côté. Il faut quand même être un peu cruche pour adhérer au narratif officiel complètement délirant voire psychotique, et davantage encore pour s’injecter plusieurs doses d’un tout nouveau produit pharmaceutique, parfois sous la menace, la contrainte et le chantage. Je reste tout à fait fasciné par ce qui se déroule sous nos yeux depuis 2 ans, avec la complicité crédule et naïve des masses, et j’attends la suite avec une certaine forme d’impatience.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.