Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

CFDT Retraités – Les syndicalistes ne relâchent pas la pression Entre les deux tours des législatives, ils manifestent devant la maison de la santé Saint Jean

image_pdfimage_print

Comme l’avait annoncé la CFDT Retraités des Vosges la semaine dernière, elle a engagé des actions pour interpeller les députés avant le deuxième tour. Les syndicalistes se sont retrouvés ce mardi matin devant la maison de santé Saint Jean à Epinal pour dénoncer les déserts médicaux et les difficultés d’accès aux soins.

Les syndicalistes sont venus pour rencontrer le directeur de l’établissement dont dépend la maison de santé Saint Jean, le directeur du nouvel hôpital d’Epinal. Un rendez-vous qui n’a pas eu lieu. Une professionnelle de santé est venue proposer aux manifestants d’envoyer un courrier et de se rapprocher de l’ARS.

La CFDT Retraités des Vosges s’inquiète du nombre insuffisant sur le territoire des Vosges de professionnels de santé. Alain Dollé qui a tenté d’établir un dialogue est venu présenter leurs revendications.  » Obtenir un rendez-vous est un parcours du combattant et il faut faire des Km pour se faire soigner. En cette période électorale, ils interpellent les députés mais tout autant tous les élus afin de les sensibiliser sur les difficultés rencontrées par les retraités et les citoyens en général et tenter de trouver des solutions.

« Pour notre organisation syndicale, il faut réorganiser le système de soins autour du patient. Nous appelons les députés à faire front et à trouver, en concertation avec les représentants des médecins et des usagers, des solutions acceptables pour toutes les parties ».

En clin d’œil, les manifestants ont défilé avec des fausses blessures et des vrais bandages. Malgré cela, ils n’ont pas eu le droit de rentrer. Ils envisagent déjà de ne pas lâcher la pression.




2 réactions sur “CFDT Retraités – Les syndicalistes ne relâchent pas la pression

  1. Lorenzo

    Bonjour . Il y a un réel problème dans notre pays au niveau de l’égalité des soins et de l’accès aux maisons de retraite . Lorsque vous avez une petite pension de retraite , vous y mettez tout vos revenus et votre patrimoine est vendu pour subvenir aux dépenses . Lorsque la pension est d’un bon niveau , votre patrimoine est sauvé , vos enfants héritent normalement . Quand on a une bonne retraite , normalement les revenus étaient bons ! On a sûrement en plus de l’épargne . Mais qui a décidé que les pensions de certains seraient minables ? Et que celle d’autres seraient raisonnables . Alors , pour rétablir toute justice d’accès à ces maisons , il faut aider les nécessiteux ou alors mettre tout le monde au même montant de pension afin de permettre cet accès . Certains pensionnaires se font un souci monstre lorsque ce sont les enfants qui paient leur maison de retraite . Exemple de situation invivable et anormale .

    répondre
    1. Bingo.

      Utopie.
      Si ce que vous decrivez etait aussi simple et facile à mettre en place et cela sans consequences sur le fonctionnement normal d’une société, ce que vous decrivez existerait depuis longtemps.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.