Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Vosges – un guichet unique pour faciliter l’intégration des déplacés ukrainiens

image_pdfimage_print

Ce jeudi matin, Yves Séguy, Préfet des Vosges, s’est rendu au guichet unique dédié aux déplacés ukrainiens. Installé dans les locaux du centre de vaccination allée des cèdres à Epinal, ce dispositif d’accueil regroupe dans un lieu unique différents services pour faciliter l’intégrations des ukrainiens accueillis dans les Vosges.

Le préfet est venu faire le point sur les mesures d’intégration mises en place pour faciliter l’intégration des ukrainiens.  La mise en place d’un guichet unique permet aux déplacés de régler en un seul lieu toutes leurs démarches administratives en lien avec les principaux acteurs locaux.  Ils peuvent se renseigner auprès de Pôle emploi, l’éducation nationale, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), la CAF, la Poste… Ce dispositif a permis à 409 personnes de bénéficier de la protection universelle maladie (PUMA) et 263 autorisations provisoires de séjour portant la mention « protection temporaire » ont pu être délivrées.

A ce jour, le département accueille 489 déplacés ukrainiens, dont 200 mineurs. La grande majorité est accueillie chez des particuliers sur toutes les Vosges. Les autres  habitent dans un logement social. Depuis la dernière arrivée collective le 22 mars dernier, l’afflux s’est considérablement réduit. La scolarisation des enfants est un point primordial de l’intégration. 131 des 200 jeunes vont à l’école.
Les adultes sont accompagnés vers la formation et l’emploi.

L’objectif de ce guichet unique est de proposer aux déplacés ukrainiens une intégration la plus positive possible au plus près des intérêts des uns et des autres. Le centre fera ces portes demain soir vendredi. Loué par l’ARS pour l’état, il sera déménagé début de semaine prochaine.

 

 




Une réaction sur “Vosges – un guichet unique pour faciliter l’intégration des déplacés ukrainiens

  1. John

    Super ! Mais l’intégration des soignants Francais suspendus qui ont pris des risques au début de la dite épidémie, c’est pour quand ????

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.