Search
jeudi 19 mai 2022
  • :
  • :

Vosges – Des candidats de Lutte ouvrière aux élections législatives

image_pdfimage_print

Lutte ouvrière présentera des candidats sur le département des Vosges, dans le cadre des élections législatives. 

Pour la première circonscription, (Châtel-sur-Moselle, Epinal Est, Epinal Ouest, Rambervillers, Xertigny) il s’agit d’Evelyne ABBOT, professeure des écoles avec comme suppléant Cyrille PELLICIOLI, ouvrier.

Pour la 2ème circonscription (Brouvelieures, Bruyères, Corcieux, Fraize, Provenchères-sur-Fave, Raon-l’Etape, Saint-Dié Est, Saint-Dié Ouest, Senones.), c’est Jeanne-Françoise LANGLADE, psychologue qui se présente avec comme suppléant Clément JEUDY, enseignant en collège.
Dans la 3ème circonscription (Gérardmer, Plombières-les-Bains, Remiremont, Saulxures-sur-Moselotte, Le Thillot.) il s’agit de Stéphanie BAILLY, secrétaire comptable avec comme suppléant Wilfrid DAMGÉ, employé.
Pour la 4ème circonscription, (Bains-les-Bains, Bulgnéville, Charmes, Châtenois, Coussey, Darney, Dompaire, Lamarche, Mirecourt, Monthureux-sur-Saône, Neufchâteau, Vittel.) c’est Camille BAILLY, ouvrière retraitée et son suppléant Luc KAHL, Infirmier
« Le scrutin présidentiel à peine achevé, les grandes manœuvres entre les partis aspirant à gouverner les affaires de la bourgeoisie ont recommencé en vue des élections législatives. Macron cherche à obtenir une majorité lui permettant d’appliquer sa politique anti­ouvrière annoncée pendant sa campagne. Ses opposants, Le Pen et Mélenchon, prétendent que ces élections législatives constitueront un troisième tour de la présidentielle, que la politique qui va être menée dépendra du nombre de députés. Ils savent très bien qu’il n’en est rien.
Le véritable pouvoir n’est pas à l’Assemblée, ni même à l’Élysée, mais dans les conseils d’administration des grandes entreprises qui dominent l’économie. Quel que soit le futur gouvernement, il se soumettra aux exigences de la bourgeoisie et poursuivra la même politique que ses prédécesseurs en faveur des plus riches. Aucune élection ne peut protéger les travailleurs et leur éviter d’avoir à faire grève. Pour s’opposer aux coups portés par le patronat, les travailleurs ne pourront compter que sur leur capacité à s’organiser et à se mobiliser, massivement et avec détermination, quel que soit le gouvernement en place. 
Lutte ouvrière présente des candidats dans les 546 circonscriptions de métropole et de l’île de La Réunion, et Combat ouvrier en présente également dans les huit circonscriptions de Martinique et de Guadeloupe. » explique Lutte ouvrière



Une réaction sur “Vosges – Des candidats de Lutte ouvrière aux élections législatives

  1. chouki

    Ouvrier, ouvrière:  » Travailleur manuel salarié qui a une fonction de production dans l’entreprise  » (Cf.: Larousse).

    Les ouvriers et les ouvrières, gens travailleurs et de bon sens, ne s’y trompent plus.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.