Search
mercredi 18 mai 2022
  • :
  • :

Lettre ouverte de l’Association des Maires Ruraux de France pour le 2nd tour de l’élection Présidentielle

image_pdfimage_print

michel-fournier (1)L’Association des Maires Ruraux de France n’a pas pour principe de soutenir un candidat ou un autre, et
chacun fera bien entendu comme sa conscience le lui dicte. Mais les maires ruraux, « fantassins » de la
République, qui sont en première ligne pour recueillir et comprendre les motivations de leurs concitoyens, ne
peuvent détourner le regard quand le risque pour le pays est si grand. On a beau dire que le vote extrémiste
est un symptôme et non une solution, tant que les gouvernements, quels qu’ils soient, n’en tiendront pas
réellement compte, la trajectoire du vote sera malheureusement la même.
Aussi, ils appellent solennellement tous les acteurs de la vie politique à reconsidérer leur manière d’être et
leur action qui conduisent à la situation de fracture que connait le pays. Les Maires ruraux chérissent la
Démocratie et la République et pour cela, sans tergiverser, appellent à voter pour le seul candidat qui incarne
ces valeurs. Il ne s’agit pas pour autant de délivrer « une carte blanche » par défaut. Les maires ruraux de
France demandent instamment qu’une réponse soit donnée aux espoirs exprimés à travers le Pays.
Malgré une réelle prise en compte de nos espaces ruraux depuis cette mandature avec la mise en place de
l’agenda rural et la nomination d’un secrétaire d’état à la Ruralité au sein du ministère de la Cohésion des
Territoires et des Relations Territoriales avec les Collectivités, la France rurale souffre d’avoir été pendant
trop longtemps maintenue à la marge et ignorée par des pouvoirs publics qui n’ont eu que le mot «
métropolisation » à la bouche. Elle est fatiguée de devoir se battre pour conserver l’essentiel des services
publics : une école qui instruit, un médecin qui soigne, un gendarme qui protège, un train qui s’arrête… Elle
est en colère de ne pas voir reconnu le potentiel extraordinaire qu’elle porte en matière de capacité d’accueil
de nouvelles populations, de développement économique, de ressources humaines, agricoles, culturelles,
territoriales…
La pandémie liée à la COVID 19 a enclenché un besoin nouveau pour un certain nombre d’urbains, celui de
découvrir nos territoires et la qualité de vie qu’ils peuvent apporter ! La connexion par la fibre de l’ensemble
de nos villages doit être poursuivie car cela conforte les possibilités d’y vivre et d’y travailler.
Les membres de l’Association des Maires Ruraux de France ont présenté 20 propositions et 10 engagements
pour cette élection et celles des législatives qui vont lui succéder. Autant d’appels lancés aux élus de la
République, à son gouvernement et à son administration.
Ceci pour que les choses changent. Pour que le regard sur les ruraux et la ruralité change. Pour qu’enfin,
les responsables politiques du pays investissent massivement sur la ruralité, qui ne se résume pas à
l’activité agricole. Et ceci, non seulement dans l’intérêt de la ruralité, mais dans l’intérêt des espaces
urbains également.
Loin de tout égoïsme particulier, à l’heure où l’Europe est dans la plus grande interrogation quant à sa sécurité
physique, alimentaire et énergétique, l’Association des Maires Ruraux de France se veut responsable afin
de soutenir toutes les initiatives du futur président au nom de notre Liberté sévèrement gagnée et nous
rejetons toute complicité existante.
Loin des propos démagogiques, nous exigeons que vous écoutiez avec attention les intentions fortes pour
la ruralité et les précisions programmatiques qui les accompagnent de notre part. Nous vous invitons à aller
bien au-delà, dans l’intérêt du pays. La France est urbaine ET rurale, avec toutes les nuances entre ces deux
formes sociétales et urbanistiques.
Et parce que la France rurale c’est 88 % du territoire et 33% des habitants, il est temps de sortir de l’idéologie
portée par les funestes lois territoriales des derniers temps et de restituer aux territoires, à ses habitants, à
ses élus, la capacité à agir en toute responsabilité. Et en tout premier lieu, à ce qui reste le socle intemporel
du pays et qui, plus que tout autre, incarne en synthèse, la démocratie, le territoire et la population, c’est-àdire, la Commune.




13 réactions sur “Lettre ouverte de l’Association des Maires Ruraux de France pour le 2nd tour de l’élection Présidentielle

  1. SANDRINE LACOFFRETTE

    Bonjour et bravo pour cette démarche initiée par les maires ruraux.
    Sans entrer dans des consignes de votes et des luttes partisanes, le conseil de développement de la communauté d’agglomération d’Epinal en tant qu’assemblée de la démocratie participative soutient les valeurs ici énoncées à propos de la ruralité et des petites communes. Nous œuvrons au quotidien pour être le lien entre élus du territoire et habitants du territoires afin de soumettre des avis aux premiers quant à l’élaboration et la conduite des politiques locales en adéquation avec les besoins des seconds.
    Et toutes les forces vives sont les bienvenues pour que vive cette participation citoyenne

    répondre
    1. John

      Madame

      désolé de vous l’écrire mais votre seule finalité est de donner un peu plus de pouvoir à des gens qui vont décider de ce qui est bon ou non pour les petites communes et ceux qui auraient le malheur de ne pas suivre le bon chemin ( celui précisé par le grand manitou Henrich entre autres ) sont pénalisés en n’obtenant pas les subventions qui leur sont nécessaires…
      De plus les communautés de communes sont sources de dépenses inutiles! eh oui il faut bien rémunérer toutes celles et ceux qui y participent officiellement…
      Ras le bol de tous ces étages administratifs qui nous coûtent un pognon de dingue!

      répondre
    2. chouki

      « Sans entrer dans des consignes de votes et des luttes partisanes »… Heureusement que c’est précisé, à lire votre ode à Macron et ses sbires aux manigances discrètement étouffées par la presse et la justice on pourrait croire l’inverse…. à moins que la « ruralité », vue par les citadins, ne s’arrête aux portes de l’agglomération d’Epinal. Hypothèse fort soutenable également.

      répondre
  2. chouki

    Les maires vous disent pour quoi voter car l’électeur basique, français honnis, le « franchouillard », les « riens », les ouvrières « illettrées », celui qui « n’a cas traverser la rue » semble trop débile pour le savoir.
    La gauche et autres fachos d’extrême gauche, lfi et consorts, qui vous demandent de voter pour le capital, les milliardaires, les délocalisations, le chômage, l’abandon des territoires périphériques, la fin de la laïcité, la mort des services publics ruraux, les exilés fiscaux, la restriction des libertés, l’inflation, les dépenses et la dette du pays qui explosent…. c’est plaisant de stupidité.

    répondre
  3. Lucien

    En 5 ans, la dette a augmenté de 600 milliards d’euros. On compte 5,8 millions de chômeurs et près de 10 millions de pauvres. Le déficit commercial a atteint le record de 84,7 milliards d’euros en 2021.

    répondre
  4. chouki

    Ce soir, dimanche 17 avril, la télévision allemande annonce madame Lepen en avance sur monsieur Macron, toujours plus délirant, affabulateur et théâtral, qui s’agite tous azimuts avec ses « alliés » de circonstance reniant leurs convictions bien creuses finalement ou institutionnels comme le lobby européen, les banques, le capital et la presse.
    Je pense que demain l’Unicef dénoncera que madame Lepen dévore les petits enfants ?…. Et la gauche et affidées de le croire et s’offusquer ?

    répondre
  5. Lorenzo

    Bonjour à tous . Vous allez me dire que ça n’a rien à voir , mais j’ai entendu sur RTL la déclaration fracassante du président des maires ruraux qui disait à l ‘époque qu’il fallait rendre le vaccin obligatoire . Il ajoutait même qu’il s’agissait de bricolage ….Alors quand on entend ça , on se dit que ce n’est pas le rôle demandé à ce type de personnage , maire lui même et président de l’association des maires ruraux de France .

    répondre
  6. Lucien

    si Macron est élu, qu’il ne soit pas trop glorieux, la plupart des gens votent car ils n’ont pas d’autres choix et que tous ces retournes vestes les poussent à cela; mais on n’est pas des bénis oui oui ; on n’infantilise pas des gens pour faire barrage à quelqu’un, on a en chacun de nous une personnalité gardons là ,on n’est assez grand pour choisir et non pas être mené par le bout du nez ; de toute façon si Macron est réélu ce sera lui qui va trinquer après car bcp ne l’apprécient plus et bcp sont des faux jetons c’est tout juste si on ne met pas notre bulletin à notre place dans l’enveloppe; avec tous ces retournes vestes finalement les idées d’un parti ce n’est que pure artifice, la preuve, bcp de bla bla électoral pour en finir par demander de voter Macron pour faire barrages; vous parlez d’une franchise vis à vis de leur électorat , ils ont tapé du MAcron en première partie et là il se raccroche à lui franchement si ils sont fiers d’avoir dupé les gens ; ils se font tous rouler dans la farine par leur chef de partis .

    répondre
  7. mARIE

    Il n’y aura pas d’éoliennes au large du Touquet Côte d’Opale : l’Etat suspend le projet d’éoliennes off shore au Touquet voilà mr Macron ne veut pas un parc à ces fenetres mais pourquoi montrez l’exemple mr Macron, partout sauf chez moi ; franchement c’est pitoyable les autres plages vont se farcir les éoliennes et pas au TOUQUET .

    répondre
  8. MARCO

    Paris ville romantique avec son champ de mars devenu une vraie poubelle, trafic, insécurité la belle image de Paris sans compter tout le reste Macron et ces toutous ont des œillères normal le champ de mars ils n’y vont pas .Ha Paris n’est plus ce qu’elle était notre belle capital avec ses clichés touristiques et ces bidonvilles et tristesse là on se cache de montrer le désordre , l’image de certains quartiers pour ne pas faire désordre mais quand vous venez des gares ou de Roissy là on a l’impression d’être à la cours des miracles, c’est une vraie poubelle et ça pue l’urine ……entre autre sans compter le reste .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.