Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Election présidentielle – Réaction du député vosgien Gérard Cherpion suite aux résultats de Valérie Pécresse

image_pdfimage_print

gerard-cherpion« Valérie PECRESSE a proposé un projet cohérent et sérieux pour la France. Elle a démontré sa solidité dans l’épreuve. Rien ne lui aura été épargné. Elle a fait face avec courage et détermination. Elle a suscité le débat démocratique rejeté par le Président-candidat.

Malheureusement, nous n’avons pas réussi à convaincre et la défaite est d’autant plus rude que les idées de la droite et du centre sont de plus en plus majoritaires dans notre pays. Dans cette étrange campagne, les débats auront été impossibles, les sujets majeurs, comme la santé, la sécurité, l’école, le mérite, le travail, … auront été escamotés, le choix des Français n’aura pu être utilement éclairé.

Dans ce contexte, les élections législatives seront plus déterminantes que jamais.

Je souhaite une majorité de la droite et du centre pour prendre en main l’avenir de notre pays et de nos concitoyens.

L’aventure extrémiste n’est pas une option pour la France. Libres et éclairés, je ne doute pas que nos concitoyens refuseront lucidement cette option sans qu’ils aient besoin que l’on soumette leur conscience à des « consignes de vote » qui remettent en cause leur capacité à choisir librement leur avenir.

L’union nationale est par ailleurs un piège mortel pour la démocratie. Un parti unique, c’est l’absence d’alternative autre que l’extrémisme. C’est la démocratie menacée. C’est l’assurance d’une opposition radicalisée dans la rue.

La vitalité du débat démocratique, nécessaire au redressement de la France, est une source de progrès pour la Nation.

Comme je l’ai toujours été, je resterai fidèle à ma famille et à ses idées.

Au-delà de la défaite de ce soir, les valeurs de la droite et du centre ont de l’avenir.

Nous l’écrirons ensemble dès le mois de juin. »

Gérard CHERPION

Député des Vosges




Une réaction sur “Election présidentielle – Réaction du député vosgien Gérard Cherpion suite aux résultats de Valérie Pécresse

  1. Chouki

    Les « valeurs »…. Comme celles de la mise en pièce annoncée d’Edf au profit du grand capital et des copains donateurs ?
    Après Alstom ?
    Alstom, le mari d’une dirigeante LR n’a pas participé ?
    Et pour le rachat de la technologie essentielle à la défense du pays et bradée c’est le contribuable qui paye ?
    Tout est normal, moi président je privatise les bénéfices et nationalise les pertes.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.