Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Vosges – Un renard blessé et affamé a retrouvé sa liberté

image_pdfimage_print
photos ASPA Vosges

photos ASPA Vosges

Fin février, une habitante de Belmont-sur-Vair, dans les Vosges, avait signalé la présence d’un renard devant chez elle. L’animal était blessé à la patte. L’association vosgienne ASPA a capturé le renard pour le soigner. Il a aujourd’hui retrouvé sa liberté. 

273958562_3140862489522206_7253293301708885126_nC’est une histoire qui se termine bien. Dans les Vosges, au mois de février dernier un renard est venu se réfugier devant une habitation. L’habitante de Belmont-sur-Vair était apeurée par l’animal. Elle a contacté l l’association de secours et de placement des animaux des Vosges en expliquant qu’elle ne pouvait plus sortir de chez elle, car un renard se trouvait devant sa maison. L’association s’est rendue sur place et a constaté que le renard était blessé à la patte.

Blessé à la patte, il est sauvé par l’association

« J’y suis allé et effectivement ce joli renard était assis devant chez elle, je me suis approché et constaté qu’il avait des difficultés à poser sa patte arrière droite, il était visiblement blessé. Il n’avait pas de signe de faiblesse due à une encéphalite virale comme la rage. » explique un membre de l’association qui a très vite vu qu’il avait simplement faim car il devait avoir des difficultés à chasser à cause de sa blessure.

« Tuer est la seule solution pour un certain nombre de personnes. »

L’époux de l’habitante, prévenu, menaçait alors d’aller chercher un fusil pour abattre l’animal.
L’ASPA propose alors à l’animal de la nourriture qu’il s’empresse de manger avant de partir.
Mais l’association veut soigner l’animal et pour cela il faut le capturer. Les membres de la brigades étaient alors mobilisés pour éviter que le renard soit tué par certaines personnes. « Nous allons essayer de le capturer pour le faire soigner et le relâcher une fois guéri dans un endroit où il aura plus de chances de survivre, autre qu’à Belmont sur Vair ou tuer est la seule solution pour un certain nombre de personnes. »

Capturé, soigné et relâché.

Le 21 février dernier, une cage a alors été installée pour capturer l’animal. Une semaine plus tard, l’animal a pu être pris en charge par un vétérinaire. Il souffre d’une légère luxation. Mr Goupil a alors été soigné avant d’être relâché.

C.K.N.




Une réaction sur “Vosges – Un renard blessé et affamé a retrouvé sa liberté

  1. claudine MATHIEU

    Bravo à vous qui avait l’intelligence de soigner un animal blessé sans avoir recours à la solution de facilité de le tuer !! Merci

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.