Search
jeudi 19 mai 2022
  • :
  • :

Témoignages de femmes à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes Egalité homme-femme : "On progresse, mais ce n'est pas encore ça !"

image_pdfimage_print

journee-internationale-droit-des-femmes-vosges-prefecture (4)Ce mardi, des femmes élues, cadres de l’administration, présidentes d’associations et représentantes syndicales ou cheffes d’entreprises Vosgiennes étaient rassemblées en préfecture à Epinal. Le Préfet des Vosges, Yves Séguy a souhaité ce moment d’échange afin de recueillir leurs témoignages.  

Le 8 mars est une journée d’action, de sensibilisation et de mobilisation dédiée à la lutte pour les droits des femmes, l’égalité et la justice officialisée par les Nations unies depuis 1977. La journée internationale des droits des femmes est marquée par de très nombreux événements et manifestations à travers le monde organisés par des mouvements, associations (parmi lesquelles Amnesty International) pour fêter les victoires et les acquis en matière de droits des femmes.

Egalité homme-femme : « On progresse, mais ce n’est pas encore ça ! »

À cette occasion, le Préfet des Vosges, Yves Séguy, avait convié plusieurs femmes élues, cadres de l’administration, présidentes d’associations et représentantes syndicales ou cheffes d’entreprises Vosgiennes à une journée spéciale. L’objectif était de pouvoir échanger sur la situation de femmes ayant des responsabilités importantes dans le monde du travail et notamment dans le secteur de l’industrie, dans le département des Vosges.

« On progresse, mais ce n’est pas encore ça ! » témoigne Nathalie Vaxelaire, PDG de la Trane. Elle regrette que l’on ne parle pas assez de la réussite des femmes dans le milieu professionnel. « Il faut que les femmes osent se mettre plus en avant. » poursuit-elle.

Marie-Rose Rochatte, qui dirige la société Gerbois, basée à Sapois, explique que dans son entreprise la parité est respectée.

Peu de femmes se lancent en politique

En politique, les femmes sont encore peu nombreuses comme l’explique Véronique Marcot, maire de Xertigny et vice-présidente du Conseil départemental et de l’agglomération d’Epinal. « Les femmes ne s’engagent pas en politique même si elles en ont les compétences. Il faut que les femmes s’engagent et deviennent maire avant d’évoluer vers d’autres mandats » explique-t-elle.

 » En politique, les femmes apportent une approche différente des hommes. » 

Ghislaine Jeandel Jeanpierre, première adjointe au maire d’Epinal assure que l’on progresse tout de même. Pour elle, c’est important que les femmes s’engagent. En politique « elles apportent une approche différente des hommes. » 

113 femmes tuées par leur conjoint ou ancien conjoint en France

Le 7 mars dernier, le ministère du Travail a publié son édition de l’index de l’égalité professionnelle. Il permet de mesurer l’égalité salariale au sein des entreprises d’au moins 50 salariés. La note moyenne des entreprises est passée de 85 points sur 100 en 2020 à 86 points sur 100 en 2021. Selon l’INSEE, le salaire mensuel net moyen des femmes en France est de 16,8 % inférieur à celui des hommes.

Certains témoignages dénoncent aussi les violences faites aux femmes. En 2021, 113 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ancien conjoint en France. Un chiffre encore trop important.

Cet après-midi, des échanges auront lieu avec des femmes d’industrie au Pôle formation de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) Lorraine à Thaon-les-Vosges.  Le Préfet pourra alors recueillir des témoignages de femmes DRH, femmes de l’industrie et alternantes pôle formation de l’UIMM Lorraine à Thaon-lès-Vosges.

C.K.N.




2 réactions sur “Témoignages de femmes à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes

  1. Sarah

    Parce que pour le Préfet le droit des femmes et les femmes se résument à un groupe de femmes chef d’entreprises ?
    S’il veut vraiment entendre ce qu’est la disparité et la non égalité des droits hommes-femmes au quotidien et les habitudes dans la vie de tous les jours qu’ils invitent des femmes de tous horizons pas seulement des dirigeantes.

    répondre
  2. John

    Bien dit Sarah !
    Mais c’est comme le vaccin, on a invité et fait parler seulement ceux qui allaient dans le sens des politiques et des labos.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.