Search
jeudi 19 mai 2022
  • :
  • :

Région – Une sénatrice souhaite que le gouvernement élargisse le périmètre de distribution de pastilles d’iode

image_pdfimage_print

nuclear-power-plant-g174055bab_1920Face à la menace nucléaire, les Français sont inquiets et cherchent à se procurer des pastilles d’iode, un médicament préventif qui protège la thyroïde en cas d’accident ou d’attaque nucléaire. Une sénatrice de la région Grand Est souhaite que le gouvernement élargisse le périmètre de distribution des pastilles d’iode. 

Avec la guerre en Ukraine et la menace nucléaire, des Français commencent à s’inquiéter et à se ruer vers les pharmacies pour se procurer des pastilles d’iode. Le médicament protège la thyroïde en cas d’accident ou d’attaque nucléaire. Mais on en trouve uniquement dans les pharmacies situées dans une zone de 20 km autour des sites nucléaires.

Véronique Guillotin, sénatrice centriste (Parti radical) de Meurthe-et-Moselle demande au gouvernement d’élargir le périmètre de distribution de pastilles d’iode.

« Ce périmètre est limité à 20 km en France. Aussi, deux communes d’une même intercommunalité peuvent ne pas être soumises au même régime. Sur mon territoire, la commune de Villerupt est situé à 22km de la centrale de Cattenom, et ne bénéficie pas de cette distribution, tandis que la Belgique prévoit un périmètre de 100 km et le Luxembourg l’a étendu à tout son territoire » explique-t-elle dans une lettre adressée  à Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique.

« Nos concitoyens sollicitent leurs élus pour obtenir des pastilles d’iode. Ils ne veulent pas revivre l’injustice de Tchernobyl et ce sentiment d’abandon légitime. A l’heure où la France préside le Conseil de l’Union européenne, il me semble plus que temps de mettre en action la coopération, notamment transfrontalière, sur un sujet aussi majeur » Poursuit-elle.

En cette période inédite, Véronique Guillotin pense qu’il faut se tenir prêts à tous les scénarios possibles, « y compris les plus insoutenables, pour tenter d’en limiter les éventuelles conséquences ».

C.K.N.

 




4 réactions sur “Région – Une sénatrice souhaite que le gouvernement élargisse le périmètre de distribution de pastilles d’iode

  1. tu m en diras tant

    Et moi je renouvelle la question de la mise en place d’une « météo de la radio activité », pour ne pas avoir à entendre que tel nuage s est arrêté à telle frontière!

    répondre
  2. BREDINE88Il

    Pourquoi élargir le périmètre de distribution puisque chacun sait que les nuages radioactifs s’arrêtent à la frontière ???? tout comme en 1986.
    On nous aurait donc menti …..Ah bon … vous croyez !!!!

    répondre
  3. john

    Et pourquoi pas un casque lourd et un gilet pare balles accompagné d’un masque à gaz ?
    Soyons réalistes si ça pète vous n’aurez plus mal nulle part et ce n’est pas très responsable Madame la sénatrice d’affoler un peu plus la population dans ce climat déjà très anxiogène.

    répondre
  4. John

    Vous rêvez Mme la Sénatrice, les remèdes efficaces et qui ne rapportent pas assez d’argent ne font pas partie de la politique Française, preuve en est avec l’ivermectime, chloroquine, on a préféré la vaccination expérimentale.
    En même temps, tant qu’il y aura des cobayes aveugles ( y’en a un paquet en France ) ils nous feront avaler n’importe quoi, sauf de vrais remèdes qui ont fait leurs preuves depuis des dizaines d’années et non pas des dizaines d’heures.
    Scientifiques prétentieux qui ne doutent de rien et se foutent bien de notre poire.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.