Search
samedi 21 mai 2022
  • :
  • :

Linky : pas de sanctions discriminatoires !

image_pdfimage_print
(Photographie d’archives)

(Photographie d’archives)

« Contrairement à ce qu’ont affirmé plusieurs médias, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) renonce, au moins jusqu’en 2025, à faire payer la relève des compteurs aux usagers qui refusent Linky, à condition qu’ils transmettent leur consommation.

La CRE, instance pas vraiment indépendante du pouvoir, reconnaît qu’à la fin 2021 environ 10% des compteurs électriques en service ne sont pas des Linky, soit 3,8 millions. C’est indiscutablement le signe que le mouvement Stop Linky a rencontré un écho très large puisque, au-delà de celles et ceux qui les ont refusés, bien d’autres ont dû subir des installations forcées et en demandent la dépose.

Cependant, la CRE continue de nier les souffrances des personnes électro- hypersensibles, liées à l’emploi du CPL (courant porteur en ligne) par les Linky. La CRE ignore les coûts économiques et écologiques exorbitants de ce programme, et l’utilisation commerciale et sécuritaire des données collectées (voir exemples de radiation de Pôle emploi, ou de signalement pour non respect du confinement).

Mais l’État et Enedis, suivis en cela par la CRE, poussent pour sanctionner le « comportement » de ceux qui ont refusé la pose d’un Linky. Ainsi, la CRE prévoit [6] la mise en place d’une sanction financière de 8,30 € tous les deux mois (49,80 € par an) pour ceux qui n’ont pas de Linky ET qui ne mettraient pas à disposition d’Enedis leurs index de consommation (ce qui veut dire que, a contrario, s’ils fournissent leurs index, ils ne seront pas « sanctionnés »).

Par cette disposition, Enedis, en transférant la charge de la relève aux usagers, allège ainsi ses obligations de service au public, avant la privatisation envisagée par le pouvoir pour l’après présidentielle. Pour ces usagers, c’est un poids financier potentiel de plus alors que ceux-ci doivent déjà faire face à la flambée des prix de l’énergie, et que 12 millions de foyers peinent à payer leurs factures, soit 20 % de la population. Le médiateur de l’énergie souligne une augmentation de près de 17% des interventions pour impayés. Celles-ci aboutissent à une suspension de la fourniture d’électricité ou, désormais, à une limitation de puissance du compteur qui ne permet que de s’éclairer, mais plus de se chauffer ni d’avoir de l’eau chaude. Ce sont des atteintes inadmissibles aux droits élémentaires et à la dignité.

Par ailleurs, une note d’Enedis (envoyée en février 2022) révèle que les usagers équipés de Linky doivent aussi communiquer leurs index pour « fiabiliser les informations » transmises par ce compteur. Pourquoi viser alors les seuls usagers non équipés de Linky ? Les collectifs et associations opposés au Linky demandent la levée de ce dispositif discriminatoire ainsi que la restauration d’un service public de l’énergie qui assure aux usagers un accès universel à ce bien commun. Ils décident de contester cette délibération par des recours gracieux auprès de la CRE. »

Stop Linky




13 réactions sur “Linky : pas de sanctions discriminatoires !

  1. xlpc

    De toutes manières il sera indispensable d’avoir un compteur connecté à l’avenir pour gérer au mieux l’énergie issue du réseau électrique intelligent afin de préserver la ressource et donc la planète. Ceux qui ne veulent pas participer à cette contrainte écologique seront logiquement appelés à payer plus cher leur énergie.
    Il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez ou en tous cas de son radiateur grille pain!
    J’ajouterai une fois de plus qu’être électrosensible aux champs basse fréquence CONDUITS du cpl du Linky relève de l’invraisemblable eu égard à toutes les autres sources RAYONNEES hautes fréquences( téléphone, wifi, convertisseurs DC omniprésents…)
    Dans le détail: il ne doit pas y avoir plus d’un pourcent des abonnés avec Linky ayant du envoyer leur index pour vérification(et sans doute à leur demande). Vos rumeurs sur les pseudo utilisations des données sont ridicules car infondées, illégales et par là même improuvables
    Pour finir, les stop linky sont sûrement sincères mais bernés par des gourous incultes et menteurs. Il faut lutter contre les injustices mais avec des arguments prouvés et rationnels.

    répondre
    1. Bingo.

      Je ne veux pas de Linky car je n’ai pas envie que les marchands du temple ( ou bien l’etat ) viennent fouiner dans mes habitudes de vie au sein de mon domicile.
      Quand à la soi disant confidentialité des données, c’est au mieux une utopie, au pire un mensonge

      répondre
      1. A réfléchir !

        Bingo , vous êtes sur ce site . Comment avez-vous fait ? Ordinateur , tablette, smartphone , ….. Vous êtes fliquez ! Désolé .
        Je précise ce n’est pas le site en cause .

        répondre
    2. Stefan

      Pour avoir eu un différend avec enedis ex edf leurs méthodes ne plaident pas en leur faveur. Ils aiment jouer les gros bras et fonctionnent en intimidant donc de là aucune confiance en leur linky.

      répondre
    3. Sandro

      Je trouve péremptoire de dire qu’il sera « indispensable » d’avoir un compteur « connecté » .Je ne vois pas non plus en quoi le réseau est plus « intelligent » et en quoi il préserve la ressource ! Les arguments d’Enedis sont loin d’êtres convaincants .
      Et pourquoi obliger tous les consommateurs à se plier aux fantasmes d’ingénieurs , fantasmes réalisés par Enedis contre tout bon sens ; il ne devrait pas y avoir aucune obligation , quels que soient les arguments !
      Et ceux qui sont d’accord pour perdre encore une parcelle de leurs libertés peuvent le faire sans pour autant exiger des autres de les suivre …Il n’y a pas QUE des moutons en France .

      répondre
      1. John

        C’est drôle tout de même cet acharnement contre Linky?
        On entend jamais rien sur « Gaspar » le compteur communiquant pour le gaz pas plus que sur les compteurs d’eau qui sont télérelevés par des bornes installées un peu partout dans les communes!
        En quoi ce compteur est-il une cause de perte de liberté? à moins que vous ne cultiviez de l’herbe…

        répondre
  2. xlpc

    @Sandro: aucun smartgrid ne fonctionne(ra) sans retour de la consommation ni délestage sélectif (de certaines utilisations) ou fourniture de puissance au réseau . Renseignez vous sur la politique énergétique européenne (mais pas seulement). Les réseaux électriques intelligents REI (smartgids en anglais) existent déjà et leur mise en place voire leur généralisation est définie par cette politique.
    Je peux vous faire un cours si vous voulez mais cela n’a rien d’un fantasme et c’est même l’avenir pour que nous puissions dans les décennies qui viennent mettre en place une transition énergétique minimale pour le bien de la planète et donc de tous.
    La liberté individuelle de participer à la gabegie et la destruction de la planète n’est pas envisageable sans que cette liberté mortifère ne se paie.

    répondre
  3. Lorenzo

    xlpc ,ça sent le bon salarié Enedis qui a de gros avantages et qui soutient ce système honteux , lamentable de nos jours . Dans le cas ou je me trompe , veuillez ne pas en tenir compte de cette remarque . Ceci dit , avant de s’occuper des clients , les gens de cette grande entreprise dont l’état bouche les trous feraient bien de payer leur gaz ou électricité .

    répondre
    1. John

      Bien que n’étant pas salarié d’Enedis d’EDF Engie ou que sais-je encore je ne vois pas le rapport avec le sujet!
      Croyez vous que votre situation serait meilleure si les salariés de ces entreprises payaient le même prix que la plupart d’entre nous?
      A ce moment là militez pour que les politiques nationaux paient leur train, que les vendeurs de voitures n’aient pas des tarifs plus intéressant que ceux qui vous sont appliqués et que sais-je encore…
      Pendant que les français passent leur temps à jalouser leur voisin les « riches  » continuent à se gaver mais bon comme on le prête à certains pourquoi taxer les pauvres ? ils sont pauvres! oui sauf qu’ils sont nombreux…

      Après on ira se demander pourquoi il y a tant de conflits sur cette planète alors qu’on a tout pour être heureux!

      répondre
  4. Lorenzo

    Dans notre pays , il y a entre autres des riches qui paient leur gaz , électricité . Il y a les salariés de cette grande entreprise qui sont souvent bien payés , et qui ne paient pas grand chose de ces énergies , et il y a des pauvres qui ne peuvent pas payer . C’est la même chose pour la SNCF .Quand on parle égalité , ça commence par là !

    répondre
    1. A réfléchir !

      Payez son gaz , son électricité ,.. ne veut pas dire que vous êtes riche .
      Bien des personnes se privent de beaucoup de choses pour honorer ce types de facture . Le véritable riche est celui qui ne se pose aucune question en fin de mois et bien souvent il ne sait même pas combien lui coute son gaz , son électricité, cela fait partie des dépenses « courantes ».
      Quant aux salariés des entreprises que vous citez ce sont des accords , des contrats et comme pour les vacances reprochées aux enseignants ,si vous voulez profiter des ces avantages faites vous engager dans celles-ci.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.