Search
samedi 21 mai 2022
  • :
  • :

Election Présidentielle – Valérie Pécresse en campagne dans les Vosges

image_pdfimage_print

thumbnail_PECRESSE 2 - GaiffeCe samedi 5 mars, Valérie Pécresse, la candidate Les Républicain était de passage dans les Vosges. Elle a souhaité se rendre dans le département des Vosges afin de rencontrer les acteurs de la forêt et de la filière bois. 

François Vannson, président du conseil départemental des Vosges, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, le sénateur Daniel Gremillet, les députés Jean Jacques Gaultier, Gérard Cherpion et Stéphane Viry, les conseillers départementaux Caroline Privat-Mattioni, Jérôme Mathieu et Simon Leclerc, et des maires des communes voisines ont accueilli, ce samedi 5 mars, Valérie Pécresse.

« Notre candidate a souhaité se rendre dans les Vosges afin de rencontrer les acteurs de la forêt et de la filière bois.Nous avons fait également une pause à l’auberge Hetz à Moyemont où nous avons abordés les problématiques du monde rural. La France des territoires et ses atouts représentera un pan important de son programme. Un grand merci à Daniel Gremillet, l’organisateur de cette journée. » explique François Vannson.

La candidate Les Républicains (LR) à l’élection présidentielle était en campagne dans les Vosges avant un meeting à Metz en soirée. Elle a déjeuné  à la Ferme auberge des Hetz à Moyemont, puis elle s’est rendu à Anglemont. Elle s’est intéressée à la forêt française face aux enjeux du changement climatique. Elle a visité plusieurs parcelles forestières sur les communes d’Anglemont, Saint Benoit la Chipotte et Autrey.

Elle a ensuite pris la direction de Champ-le-Duc pour visiter la scierie Gaiffe. Valérie Pécresse a alors pu échanger avec les acteurs de la filière Bois. Et découvrir les enjeux économiques et territoriaux de la filière forêt/ bois.

C.K.N.




4 réactions sur “Election Présidentielle – Valérie Pécresse en campagne dans les Vosges

  1. Chouki

    François lui a touché un mot de la filière « désert médical » de sa vallée de la « haute Moselle » et ses populations abandonnées ?

    répondre
  2. JOSEPHE88

    Quel dommage que notre sémillant sénateur était, une fois encore, aux abonnés absents. Tout comme notre intrépide député qui semble touché par Elsheimer depuis son élection.
    Parler d’une même voix peut faire avancer les choses. Enfin, on peut rêver.

    répondre
  3. Laurent

    Ce n’est pas la Pécresse et ses pieds nickelés vosgiens qui vont nous sortir le cul des ronces …On ne peut pas compter sur cette équipe . D’ailleurs , ni le Macron . Il n’a rien fait avant et ne fera pas plus après s’il est élu .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.