Search
samedi 21 mai 2022
  • :
  • :

Double infanticide – la peine de trente ans de réclusion confirmée en appel

image_pdfimage_print

Tribunal Epinal - image d'archive

La cour d’assises d’Epinal, qui jugeait en appel une trentenaire pour un double infanticide, a confirmé la peine de  première instance. Ce mardi soir, après les délibérations, sa peine de 30 ans de réclusion, assortie de 20 ans de sûreté, a été prononcée. Des délibérations ont duré un peu moins de trois heures. Le verdict est tombé à 21 heures.

Sur le  banc de la partie civiles, les deux pères n’ont pas cachés leur satisfaction. « Nous sommes soulagés, très soulagés. La décision a été confirmée. Depuis vendredi on savait que ça allait être dur mais on était confiants ». Et le papa de la plus jeune fillette d’ajouter « Grâce à ma famille, mes amis, mon entourage qui me soutiennent, et dont certains sont là aujourd’hui, je vais aller mieux ».

L’avocat de la défense, Maire Olivier Bauer, à l’initiative de l’appel, n’a pas caché sa déception. « On va s’inscrire dans un pourvoi à l’encontre de la décision rendue ». L’accusée n’a pas réagi à l’annonce du verdict.




Une réaction sur “Double infanticide – la peine de trente ans de réclusion confirmée en appel

  1. John

    Cool ! Pour les soignants suspendus c’est une peine à VIE et sans être logés, nourris, blanchis, ni allocations et formation pour revenir dans la vie active.
    Je vous le dis moi il vaut mieux être un criminel, ils ont plus de droits et d’aides qu’un soignant qui n’a pas voulu se faire vacciner avec un jus expérimental. La HONTE !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.