Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Assises : le procès pour enlèvement, séquestration, barbarie et torture s’ouvre demain à Epinal Cinq hommes devant le tribunal pour répondre des faits

image_pdfimage_print

Tribunal Epinal - image d'archive

A partir de demain jeudi, une affaire qualifiée à l’époque par l’ancien procureur Nicolas Heitz de « gravissime » va être jugée à la cour d’assises d’Epinal. Cinq prévenus seront dans le box des accusés pour répondre des faits d’actes de torture, de séquestration et de violence sur deux trentenaires. Une troisième victime avait porté plainte pour séquestration et viol. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Les cinq prévenus sont spinaliens. Les faits, qui se sont déroulés dans le quartier de la gare, remontent à 2018. Une affaire sur fond de trafic de stupéfiants. Au moment des faits, une spinalienne était venue porter plainte au commissariat de police d’Epinal pour séquestration dans un appartement près de la gare. Elle aurait pu s’échapper. Un couple, qui aurait été séquestré, frappé, blessé à l’arme blanche et tondu ferait également partie des victimes. La femme aurait été violée.

Les prévenus sont représentés par Maîtres Guillaume Royer, avocat au barreau de Nancy, Julien Hedon, avocat au barreau d’Epinal, Matthieu Dulucq, avocat au barreau de Nancy, Sébastien Bonnet, avocat au barreau d’Epinal, et Marie Matzinger, avocat au barreau d’Epinal. Maître Gérard Welzer , avocat au barreau d’Epinal représente les parties civiles.

Le procès d’assises se déroule jusqu’au vendredi 8 avril prochain.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.