Search
vendredi 7 oct 2022
  • :
  • :

Vosges : le taux de surendettement en baisse

image_pdfimage_print

Sandrine Stein directrice départementale Banque de France et Virginie Martinez directrice de cabinet préfecture

La commission de surendettement des Vosges s’est réunie mercredi à la Préfecture des Vosges. Le bilan, organisé et piloté par Sandrine Stein, directrice départementale de la Banque de France, a dressé le bilan annuel de l’endettement des ménages.

Le surendettement des ménages vosgiens a baissé. En 2021, le nombre de dossiers de surendettement déposés dans le département des Vosges a baissé de 15 % par rapport à 2019, année de référence compte tenu d’une année 2020 atypique à cause du confinement.
875 dossiers ont été déposés dans le département des Vosges au cours de l’année , dont environ 48 % par des personnes ayant eu recours à la procédure pour la première fois. Une baisse significative puisqu’en 2013, 1970 dossiers avaient été déposés.

Les personnes isolées et les jeunes ménages les plus touchés

La typologie des personnes en situation de surendettement sont pour un tiers au chômage, un chiffre supérieur à la moyenne nationale (1/4). 60% sont des personnes isolées, 53% sont des femmes. La Banque de France  souligne également une surreprésentation des 25 à 35 ans.
5à% des déposants n’ont pas la capacité de rembourser leur dette. Pour 25% des cas, le surendettement n’est pas dû à une dette financière mais aux charges de la vie courante qui ne cessent d’augmenter et cette période de crise.

Dans le département, en 2021, l’endettement médian hors immobilier des ménages surendettés s’établit à 16 289 euros contre 17 170 euros dans la région et 16 075 euros en France. 47,6 % des procédures de surendettement ont donné lieu à un réaménagement des dettes, y compris avec effacement partiel (contre 47,8 % dans la région et 49% en France). 41,7 % des procédures de surendettement ont donné lieu à un effacement total des dettes dans le département (contre 42,8% dans la région et 40% en France).

Des aides de la CAF et de la Banque de France

Face à cette situation, tous peuvent être accompagnés par des travailleurs sociaux et la Caisse d’allocations Familiales (CAF). Dans le département des Vosges, la Banque de France va mettre en place un correspondant inclusion financière  qui sera l’interlocuteur privilégié des intervenants sociaux et bancaires  et un portail national www.mesquestionsdargent.fr  pour vous informer et vous accompagner au quotidien.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.