Search
jeudi 19 mai 2022
  • :
  • :

Témoignage : Je suis très inquiète pour ma famille en Ukraine Bientôt on risque de ne plus pouvoir communiquer

image_pdfimage_print

Polina Beddelem est une jeune femme ukrainienne de 36 ans arrivée en France en 2012.Depuis, elle s’est installée à Charleville-Mézières, s’est mariée avec un vosgien et est maman d’une petite fille de 6 ans. Arrivée en France, sans parler notre langue, elle est maintenant interprète à la cour d’appel du tribunal de Reims.

Lorsqu’elle s’est couchée hier soir, Polina Beddelem ne s’attendait pas à se réveiller devant les images de guerre diffusées par les médias. « Ce matin, ça a été un choc. Je ne m’y attendais pas. Je pensais que l’armée russe n’attaquerait que Donbass, pas toutes les bases militaires en Ukraine. J’ai eu ma famille plusieurs fois au téléphone aujourd’hui mais ce matin les communications étaient compliquées. Mes parents vivent à Mena, dans le nord, à 100km de la frontière russe. Ils ont peur même s’ils vivent à la campagne et que les attaques concernent surtout les grandes villes.

Ils ne peuvent pas acheter d’essence. Tous les moyens de transport sont bloqués. Les routes sont bloquées. Près de chez moi, l’armée ukrainienne a fait sauter tous les ponts pour retarder les chars russes. On sait bien qu’on est moins forts qu’eux.
Dans le village, il n’y a qu’une superette et elle a été dévalisée. Les distributeurs sont vides. Ma cousine qui vit à Tchernigiv, une ville de 30 000 habitants dans le nord du pays aussi, a dû faire la queue une heure pour rentrer dans un supermarché. Mon neveu de 13 ans vit dans la peur. Il entend toute la journée des tirs de fusil. Il est traumatisé.

J’ai peur de ne plus avoir de leurs nouvelles. Ils m’ont déjà prévenu de ne pas m’inquiéter s’ils ne répondent plus. Ils s’attendent à ce que tous les réseaux de communication soient coupés. Pour l’instant les ukrainiens peuvent encore filmer et diffuser sur les réseaux sociaux. Mais ça ne devrait pas durer. Je suis vraiment très inquiète. J’aurais voulu les accueillir ou aller les chercher. Maintenant, c’est trop tard ».

 




3 réactions sur “Témoignage : Je suis très inquiète pour ma famille en Ukraine

  1. Tom

    Je suis de tout cœur avec les Ukrainiens de France

    On espérait que ça n’arrive pas , mais le terroriste russe Poutine à fait l’impensable.

    Il s’est bien foutu de tous les hommes politiques qui sont allés le voir, les semaines précédentes.

    Il ne vaut pas mieux que tous les autres terroristes, Etat islamique, Bachar el Assad et autres Al Quaida..

    Un terroriste à qui nos petits dirigeants européens, y compris Emmanuel Macron, sont allés faires des courbettes et du baise-main, en croyant qu’ils pouvaient avoir du poids.

    J’espère que les gouvernants européens auront le cran de renvoyer les ambassadeurs de cet état terroriste… mais je ne me fais pas trop d’illusions. Une fois encore on va baisser la culotte devant Poutine, ce terroriste

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.