Search
mardi 17 mai 2022
  • :
  • :

Jean Rottner : « La décision russe invite la guerre à nos portes »

image_pdfimage_print
Jean-Rottner-Président-de-la-Région-Grand-Est-signature-avec-ActionLogement-c-Jean-Luc-Stadler-Région-Grand-Est-1024x682Après plusieurs semaines de discussions et de tentatives diplomatiques, Vladimir Poutine a finalement décidé d’envahir l’Ukraine dans la nuit de mercredi à jeudi. Une guerre qui a déjà commencé à bouleverser certains secteurs.
Le président de la Région Grand Est, Jean Rottner est revenu sur le sujet. Pour lui, « la décision russe invite la guerre à nos portes. Face à cette agression, c’est un sentiment d’unité nationale et européen qui doit nous animer. J’ai ce matin d’abord une pensée pour les Ukrainiens et les Français qui y vivent. » 
C.K.N.



7 réactions sur “Jean Rottner : « La décision russe invite la guerre à nos portes »

  1. chouki

    A tous les « politiques » du haut en bas (surtout en haut) qui s’atermoient et s’interrogent sur la suite de la campagne odieuse des fascistes néo-rouges et la façon d’agir du dictateur je les invite à lire « introduction à la stratégie » du général André Beaufre.
    La gauche française, toujours si prompte dans certains cas à descendre dans la rue pour brailler, est bien silencieuse… a-t-elle comme en 1939 passé pacte de soutien avec l’envahisseur ?
    Allo ? Allo ?

    répondre
  2. chouki

    Dans le documentaire sur la bataille de France de Daniel Costelle et Henri de Turenne, lors de l’invasion de la Pologne lâchée , le narrateur dit « pauvre petite Pologne ».
    2022… « Pauvre petite Ukraine ».
    Et qui connait le statut de Kaliningrad (Königsberg) ?
    Le chapitre suivant.

    répondre
    1. chouki

      Un petit couloir de 50 km de large au sud de la Lituanie pour rejoindre Kaliningrad et le rattacher à la grande Russie.
      L’Europe, pour l’économie, pourrait encore dire oui et les américains rester neutres ?

      répondre
  3. chouki

    Conclusion: Larem, socialistes, gauche sectaire, escrolos, droite molle,
    « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre ».

    répondre
  4. Tom

    On espérait que ça n’arrive pas , mais le terroriste russe Poutine à fait l’impensable.

    Il s’est bien foutu de tous les hommes politiques qui sont allés le voir, les semaines précédentes.

    Il ne vaut pas mieux que tous les autres terroristes, Etat islamique, Bachar el Assad et autres Al Quaida..

    Un terroriste à qui nos petits dirigeants européens, y compris Emmanuel Macron, sont allés faires des courbettes et du baise-main, en croyant qu’ils pouvaient avoir du poids.

    J’espère que les gouvernants européens auront le cran de renvoyer les ambassadeurs de cet état terroriste… mais je ne me fais pas trop d’illusions. Une fois encore on va baisser la culotte devant Poutine, ce terroriste

    répondre
    1. erwan

      Sans oublier sarkozy qui lèchait les bottes de tous les dictateurs.
      Quand au Pout oui il est aaussi pourri que les terro et d’ailleurs les terroristes islamistes c’est lui qui les a créés en martyrisant la tchétchénie il a poussé les plus résistants et religieux à se radicaliser. Espèrons que son peit noyau dur de collaborateurs finira par le renverser en profitant de ses excès actuels.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.