Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Salaires : une journée de grève et de manifestations à Epinal

image_pdfimage_print
photo d'archives Epinal Infos pbp-photographie-

photo d’archives Epinal Infos pbp-photographie-

L’intersyndical FO, CGT, FSU et SOLIDAIRES, lancent un appel à la mobilisation le jeudi 27 janvier à 10h30 devant la préfecture d’Epinal.

« Nul ne peut ignorer le contexte social et économique, l’inflation constatée sur les produits de première nécessité, de l’énergie (carburants, gaz électricité, fuel et même le bois) comme de l’alimentation et finalement du coût de la vie pour toutes et tous, jeunes, actifs, demandeurs d’emploi et retraités. Chacun constate que seuls les salaires, les pensions et les aides et allocations continuent de stagner ou même de baisser au regard de l’inflation, de décrocher par rapport aux qualifications dans le privé comme dans le public.

Dans l’éducation nationale et plus largement dans les secteurs qui touchent de près ou de loin au monde de l’école le jeudi 13 janvier a été une journée de grève d’une ampleur exceptionnelle.

Les annonces faites par le premier ministre et le ministre de l’Éducation nationale ne sont pas suffisantes. Néanmoins, elles ont montré que la grève des personnels et de l’ensemble des acteurs de la communauté éducative a un impact fort, et que nous pouvons obtenir satisfaction aux revendications. Si, dans de certains secteurs et entreprises des mobilisations et des négociations ont permis d’obtenir des revalorisations de salaire, trop souvent encore les négociations sont au point mort ou les propositions des employeurs loin du compte, l’état étant loin de montrer l’exemple dans le traitement de ses fonctionnaires. En conséquence les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires du département des Vosges comme sur le plan national, ne peuvent s’en satisfaire et n’entendent pas en rester là !

Pour en finir avec «LE RESTE POUR SURVIVRE » pour un salaire, un traitement et une pension qui permettent à chacune de « VIVRE DIGNEMENT ! » Sans augmentation du point d’indice et du Smic il n’y aura aucune avancée pour les salariés dont les minimas de branches sont actuellement en dessous du salaire de base minimum.

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires des VOSGES contestent dans le même temps que le gouvernement ait maintenu sa réforme de l’assurance chômage qui aura pour conséquence d’enfermer de trop nombreux salariés dans des emplois à faible salaire, à temps partiel ou en CDD. Les retraités très massivement mobilisés attendent toujours une réponse pour une augmentation immédiate de leur pension, retraite de base et retraite complémentaire, dont la dernière revalorisation a été plafonnée à un niveau très inférieur à l’inflation.

La jeunesse confrontée à une grande précarité de vie et de travail, à la pauvreté accentuée par la crise sanitaire, économique et sociale doit obtenir une réponse à l’encontre des réformes libérales, de l’éducation, de la formation, de l’assurance chômage décidée par le gouvernement. Les organisations du département des Vosges CGT, FO, FSU, Solidaires, soutiennent les actions et mobilisations organisées dans les jours et semaines qui viennent pour exiger des augmentations de salaire et défendre les emplois et conditions de travail et appellent à une mobilisation interprofessionnelle sur les salaires et l’emploi le jeudi 27 janvier 2022.

Il est urgent et indispensable d’agir toutes et tous ensemble par la grève et les manifestations pour l’augmentation immédiate de tous les salaires du privé comme du public, des allocations pour les jeunes en formation et en recherche d’emploi, ainsi que d’améliorer les pensions des retraités. Avec La CGT, FO, FSU et Solidaires le 27 JANVIER tous ensemble dans la grève et la manifestation 10H30 LE JEUDI 27 JANVIER PLACE FOCH »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.