Search
samedi 22 jan 2022
  • :
  • :

Grève des enseignants : près de 300 manifestants dans les rues d’Epinal

image_pdfimage_print

manifestation-enseignants-epinal (7)Les enseignants sont en colère ! A Epinal, une manifestation avait lieu ce jeudi 13 janvier pour protester contre le protocole sanitaire mis en place par le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Près de 300 personnes ont manifesté dans les rues d’Epinal. 

Ce jeudi, les syndicats enseignants CGT, SNUipp-FSU, FO, SUD et UNSA des Vosges ainsi que le syndicat Sgen-CFDT avaient lancé un appel à une journée de grève et de mobilisation pour protester contre « le chaos organisé par le gouvernement dans les écoles ». Les syndicats exigent notamment un plan d’urgence pour le recrutement immédiat de plusieurs centaines d’enseignants, l’installation de capteurs de CO² dans les classes et des purificateurs d’air dans les cantines, des masques FFP2 pour les équipes pédagogiques, des tests hebdomadaires pour toutes et tous sur les écoles, ou une reconnaissance financière de l’ensemble des personnels, « pour lesquels la crise sanitaire et les nombreux protocoles ont généré stress et travail supplémentaires. » Parmi les slogans on entend « Blanquer démission ». Dans le cortège des professeurs, mais aussi des parents d’élèves en colère.

A Epinal, près de 300 manifestants ont défilé dans les rues ce jeudi après-midi. Selon le Rectorat de l’académie Nancy-Metz, 25,98% du personnel éducatif et 28,41 % des enseignants sont en grève aujourd’hui. Le taux dans le 1er degré est important avec 40,35 %. On compte 18,12 % de grévistes dans le second degré.

C.K.N.

 




29 réactions sur “Grève des enseignants : près de 300 manifestants dans les rues d’Epinal

  1. Septique

    Donc en fait…c’est pour une augmentation de salaire, faut pas tourner autour du pot!! Surtout pas d’augmentation de travail pour relever le niveau des élèves qui s’avère être une véritable catastrophe. Vous pouvez toujours demander aussi un peu plus de vacance , du temps que vous êtes dans les demandes. En plus il faisait beau, c’est pas du bonheur ça.

    répondre
    1. Alain

      Relisez donc la phrase entière pour connaître l’ensemble des revendications au lieu de râler dans le vent: « exigent notamment un plan d’urgence pour le recrutement immédiat de plusieurs centaines d’enseignants, l’installation de capteurs de CO² dans les classes et des purificateurs d’air dans les cantines, des masques FFP2 pour les équipes pédagogiques, des tests hebdomadaires pour toutes et tous sur les écoles, ou une reconnaissance financière de l’ensemble des personnels »

      répondre
    2. Laborantin tintamarre

      Je suis très énervée contre certains soit disant leaders des soignants du CH de RMT qui ont été faite grève à Paris début décembre en période d’augmentation virale exponentielle.
      Si tout le monde avait fait attention, nous n’en serions pas là.
      Respect aux enseignants qui se battent pour de vrai valeurs de bon sens

      répondre
    3. Dussinger

      Sceptique est très restrictif en terme d’analyse de problèmes, peut-être un peu limité … Si le niveau dans l’EN est une catastrophe, eh bien venez le relever si vous en avez les capacités ! Je suis agrégé de chimie, « Mr sceptique » (c’est votre pseudo) et je m’emploie à tirer le système vers le haut sans demander d’augmentation de salaire et je fais au mieux avec une réforme absurde que vous ne maîtrisez nullement. Si vous voulez une amélioration du niveau, écrivez à votre député qu’il fasse en sorte que la réfome « Bel Kacem – Blanquer » dans l’art de niveler vers le bas soit abolie. Ceci dit, changez la teneur de vos propos dans votre commentaire ! … Mais bon, tant qu’il y aura des « beaufs » comme vous, la macronie se portera bien !

      répondre
  2. Rollin

    Peu de monde dans la rue cet après-midi, par contre pas mal d’enseignants sur les pistes de ski….
    C’est d’un ridicule de demander encore une augmentation dans cette période trouble…

    répondre
    1. Dussinger

      Rollin pense que les enseignants s’entraînent pour les JO concernant les épreuves de ski … Une analyse bien pauvre, vous en conviendrez …

      répondre
    2. Dussinger

      Monsieur Rollin s’est permis de demander la profession aux skieurs pour ensuite affirmer ? On frise le ridicule, voyons Monsieur Rollin, un peu de bon sens et de pragmatisme s’il vous plait ..

      répondre
  3. roger froissard

    Et ça continue: quand des Français tapent sur d’autres Français, faut pas se tromper de cibles .les fonctionnaires ne sont pas l’ennemi du privé: tous ensemble; faut se battre pour gagner des acquis et non jalouser ceux qui ont combattu pour obtenir un statut, pendant la Résistance .

    répondre
    1. Carbone

      Malheureusement aujourd’hui il faut se battre non pas pour gagner mais surtout pour ne pas perdre des acquis!!
      A la lecture de certains commentaires je vois que certaines personnes vivent dans l’opulence sans aucun discernement et restent sur de la caricature.
      Le commentaire de Roger Froissard est très juste.

      répondre
    2. à ke kuku.

      C’est bien là le gros probleme.
      Dans une republique, l’evolution des statuts aurait du etre homogéne et profiter à l’ensemble des citoyens. Pas qu’à quelques corporations.
      ( age de depart en retraite, taux de remplacement, ..)

      répondre
  4. ???

    Septique, de jeunes enseignants vont quitter la profession et se diriger vers autre chose . Beaucoup de malades , peu de remplaçants alors comme vous le soulignez peu de travail , beaucoup de vacances , bon salaire pourquoi n’iriez-vous pas vous aussi profiter de ce bonheur d’être prof !!! L’éducation nationale recrute !!!

    répondre
    1. a bobo maman.

      Malgré les pleurs et gemissements des gens de l’EN, en 2021, il y avait
      26 657 canditats presents aux epreuves ecrites pour essayer de decrocher un des 8694 postes offerts.
      Le job ne doit pas etre si mauvais que cela……

      répondre
  5. à ke kuku.

    En fait, et comme d’ hab, on ne voit essentiellement dans la rue que des defilés de fonctionnaires.
    Jamais ceux d’employés de garages ou de commerces, d’ouvriers du batiment, de bucherons ….

    répondre
      1. à ke kuku.

        Juste des personnes qui ne se rendent pas compte que les trentes glorieuses sont terminées depuis belle lurette.
        Et  » qu’ à partir de maintenant, ça ne sera plus comme d’habitude … »

        répondre
  6. chouki

    Que tout ce qui a voté Macron et/ou en a fait une promotion, pourtant illégale mais avec insistance, en cours, devant des élèves à peine adultes en 2017 sorte des rangs…….
    Ben voilà!
    On y voit beaucoup plus clair.

    répondre
  7. Wachowicz

    Effectivement Monsieur sceptique, à vous lire, force est de constater que ces feignants de professeurs ont failli à leur mission….(au moins en français..), d’où une certaine aigreur peut-être ?

    répondre
    1. Septique

      Wachowicz…..tu phrases bien dis donc. Ho là là, tu as fait des grandes études, j’en suis stupéfait, mais un peu vexé tout de même mon gaillard. Je n’ai pas voulu te vexer, mais juste te remettre au boulot, sans plus.Mais sache aussi que l’écriture, c’est la science des cancres, tu devrais le savoir.Tu n’as pas appris cela dans tes réunion pédagogiques, vraiment tout fou le camp!!

      répondre
  8. Marc

    L’Education Nationale dans toute sa splendeur ! Il leur faut des vacances toute l’année, c’est le meilleur moyen de ne pas les entendre. Force est de constater, que le niveau des élèves est de plus en plus médiocre, c’est pitoyable.

    répondre
    1. Dussinger

      Vision restrictive d’une personne limitée peu informée qui ferait mieux de s’intéresser et de lutter contre la réforme « Bel Kacem – Blanquer » en l’analysant ; réforme qui a torpillé le niveau. Je suis enseignant et lutte pour l’intérêt de nos jeunes ; je me fous des vacances et du salaire ! Alors sortez de votre « beauferie » quotidienne et analysez la situation avec objectivité et pragmatisme, ce qui semble vous faire défaut …

      répondre
  9. roger froissard

    ça ne dérange personne que les actionnaires des grandes entreprises cotées en bourse ont engrangé 2000 milliards de dividendes pendant la crise du covid .ils gagnent de l’argent en dormant .ils ont bénéficié des largesses du gouvernement qui a vidé le tiroir caisse pour satisfaire leur appât du gain, en accordant exonérations de toutes sortes .Et pendant ce temps, les services publics crévent par manque de moyens, notamment dans l’éducation, la santé .la pauvreté augmente .Qui sont les nantis, les profiteurs, les assistés ? surement pas le monde du travail qui paie le prix fort en sacrifices de tous genre ( emploi-salaires-logement-santé.Quand des français tapent sur d’autres français, alors que l’on devrait être solidaires pour conserver nos acquis et gagner d’autres améliorations pour aller vers le bonheur, les riches et les élites à leur service avancent leurs pions, pour nous transformer encore mieux en moutons, faciles à tondre ., afin de s’engraisser davantage.

    répondre
  10. les enseignants encore critiqués !

    Toujours taper sur les enseignants … mais qui tape dessus … ce sont des jaloux qui n’ont évidemment pas les capacités pour devenir enseignants et passer les concours de l’éducation nationale. Ces crétins jaloux critiquent et critiquent mais se reposent sur les profs pour éduquer leurs gamins. J’imagine aussi ces jaloux devant des classes de 35 élèves, facile à critiquer mais moins facile à faire. A votre avis pourquoi beaucoup de jeunes enseignants quittent l’éducation nationale alors qu’ils ont réussi les concours ? Je vais vous donner la réponse qui est simple … car ils se trouvent face à des gens qui laissent des commentaires honteux comme certains ici.
    L’éducation nationale recrute alors ne soyez plus jaloux et passez les concours si vous en avez les capacités intellectuelles et physiques et j’ai bien dit physiques, ce dont je doute fort. Renseignez-vous aussi sur leurs salaires et vous déchanterez sûrement.
    Dernier point : les profs vont au casse-pipe face au covid et tout cela pour que les parents puissent travailler et donc pour sauver l’économie.

    répondre
    1. roger froissard

      Bien envoyé : il faut remettre à leur place tous ces commentaires déplacés.
      Ceux qui écoutent la voix du maître, dans les médias, plongent dans la division du monde du travail, savamment organisée .Et ça marche .Notre ennemi , ce n’est pas l’enseignant, la SNCF, ni EDF et bien d’autres fonctionnaires dans la ligne de mire de ceux qui tapent sur d’autres Français, qui ne comprennent rien à rien. Pendant ce temps, les copains et les coquins, aux affaires, s’entendent pour nous tondre comme des moutons .Et ça marche encore. Reveillons nous .il est temps de rallumer les étoiles pour un monde meilleur

      répondre
    2. Ouille.

      Avec 200 jours non travaillés par an ( vacances, jours feries , WE ) , une retraite avec 75 % du dernier salaire, un emploi garanti, des horaires annuels compris entre 800 et 1200 heures annuels ( les enseignants qui declarent travailler 40 heures par semaine c’est un mythe…) ce travail continue à beaucoup attirer.
      Pour preuve, il y a 4 fois plus de candidats aux concours d’entrée que de postes proposés.

      répondre
  11. Arthur

    ce que les médias n’ont pas rapportés c’est que 3 jours après .. un défilé était aussi organisé par les mêmes mais là c’était devant les laboratoires de tests !

    faites comme je dis pas comme je fais … le dicton des marcheurs baskets/pancartes :)

    répondre
  12. PierreL

    La grève annoncée d’une ampleur « historique » a accouché d’une souris.
    Et c’est tant mieux : ça veut dire qu’il y a encore une majorité d’enseignants qui ont le souci des enfants qui leur sont confiés.

    répondre
    1. Dussinger

      Oui, une majorité d’enseignants qui éduquent vos jeunes et dénoncent une réforme qui tire le système vers le bas … Mais ne sous- entendez pas j’espère que les grévistes sont des fainéants …

      répondre
      1. Le grand plongeon..

        Quelque soit le ministre de l’EN, les enseignants manifestent et denoncent.
        Ces panou panou feraient mieux de regarder le classement PISA .

        répondre
  13. Lili

    Toutes façons a gerardmer bientôt plus d’écoles et donc plus d d’enseignants car ils y aura bientôt que des luxenbourgois et des belges les jeunes geromois s en vont ! Trop cher ! Merci qui ??

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.