Search
jeudi 27 jan 2022
  • :
  • :

Covid-19 – Le ras le bol des parents d’élèves

image_pdfimage_print

manifestation-enseignants-epinal (1)Les parents d’élèves en ont marre de subir le protocole sanitaire. A Epinal, certains parents ont souhaité manifester ce jeudi pour protester contre les mesures imposées par le gouvernement. 

Course au test dès qu’un élève est positif dans la classe, exclusion des élèves… Les parents d’élèves en ont marre des mesures imposées par le gouvernement en pleine épidémie de Covid-19. A Epinal, certains avaient décidé de manifester pour protester contre les décisions du ministre de l’éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer. Ils ne veulent plus des tests à répétitions sur leur enfant.

« Dès qu’un élève est positif dans la classe, il faut courir pour faire un test, c’est insupportable pour nos enfants. On ne peut pas leur faire subir ça à chaque fois » déplore une maman.

Pour les parents et pour les enfants cette situation est très compliqué. Le ministre a remplacé le test PCR par des autotests, mais cela ne plaît pas à tout le monde. « Ce n’est pas forcément fiable, ça ne permet pas de repérer efficacement les cas positifs ». « Les nouvelles mesures vont désengorger les pharmacies, mais ne protégeront pas les enfants des contaminations. Rien pour sécuriser les écoles et collèges ».

Pour les enfants, le port du masque est aussi compliqué.

La Peep des Vosges comprend les revendications des parents et rappelle qu’elle demande depuis plusieurs mois d’installer des capteurs de CO2 dans les salles de classe et les réfectoires, de fournir des masques FFP2 aux enseignants de maternelle et aux plus fragiles, et de déployer des capacités massives de tests dans les écoles en s’appuyant sur des acteurs de terrain et en y affectant plus de moyens.

C.K.N.




6 réactions sur “Covid-19 – Le ras le bol des parents d’élèves

  1. LM88

    Comme ça doit être pénible de bosser dans le service public !
    Les mécontents devraient démissionner et aller travailler dans le privé, c’est là qu’est le paradis : 5 semaines de congés par an, des jours de carence lorsqu’on a un arrêt de travail, des contrats en CDD, un SMIC, la mise au placard ou le licenciement quand on fait grève, pas d’emploi garanti à vie !
    No comment… cherchez l’erreur..

    répondre
    1. max

      entierrement d’accord avec vous…………………………..sauf que la , c’est les parents d’élèves dont fait question l’article

      que diraient ces memes parents si l’etat ne faisait rien du tout pour leurs tetes blondes

      répondre
    2. Marre de ceux qui ne voient rien!

      Qu’attendez-vous pour entrer dans l’enseignement ? Beaucoup de vacances , peu de travail! , bon salaire !, emploi garanti à vie ..
      Le paradis que dis-je l’Eden . Le rêve de tous mais plus personne ne veut y aller !!!! Cherchez l’erreur …

      répondre
  2. Marc

    C’est affligeant, que ce soient les parents d’élèves ou que ce soient les profs, ils détiennent tous le palmarès des râleurs chroniques !

    répondre
  3. PierreL

    Il ne faut pas s’y tromper : cette grève a embarrassé la quasi totalité des parents qui travaillent, en même temps qu’elle a privé les élèves d’une journée d’école.
    Rien que pour des arrière-pensées politicardes de « syndicats » gauchistes. Honteux !

    répondre
  4. John

    Soutien à 100% des parents d’élèves.
    Pour les soutenir faut il être parent , mais parent avec du coeur.
    Notre président n’est pas et ne sera jamais parent et ne saura jamais ce qu’est avoir du coeur et soutenir ou protéger son enfant, le preuve en est, il veut emmerder tout le monde. Ses sbires politiques à plus ou moins grande échelle le suivent pour garder leur misérable poste de capo.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.