Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Com d’aggo d’Epinal : Michel Heinrich présente les enjeux et les défis en 2022 Mobilité, patrimoine, économie, écologie

image_pdfimage_print
Michel Heinrich, président de la communauté d'agglomération d'Epinal

Michel Heinrich, président de la communauté d’agglomération d’Epinal

En raison de l’épidémie de Covid-19, le président de la communauté d’agglomération d’Epinal, Michel Heinrich, comme tous les élus, n’a pas pu présenter ses vœux lors de la traditionnelle cérémonie. Pour Vosges Info, il est revenu sur les nombreux travaux menés par la communauté d’agglomération, qui regroupe actuellement 114 500 habitants de 78 communes.

Hôtel innovation bois 

l'Hôtel innovation bois à Epinal

l’Hôtel innovation bois à Epinal

Opérationnel depuis le mois de mai 2021 et inauguré au mois d’octobre,  l’Hôtel innovation bois fait la fierté de la communauté d’agglomération. Le chantier a duré près de 2 ans. Il héberge plusieurs entreprises hébergées comme Xylolab. L’objectif : « favoriser la création d’entreprises innovantes dans le domaine du bois » et « devenir le lieu de rencontres, d’échanges et de synergie des projets menés autour du développement de la filière forêt-bois » explique le président de la communauté d’agglomération d’Epinal, Michel Heinrich.

Maison de l’habitat et du territoire : un bâtiment exemplaire au niveau environnemental

La communauté d’agglomération d’Epinal et le syndicat mixte du Scot des Vosges Centrale construisent un bâtiment dédié à l’habitat et au développement durable. Situé avenue Dutac, à proximité de la gare d’Epinal, sur une ancienne friche ferroviaire, le nouveau bâtiment abritera « le siège de l’agglomération d’Epinal, le Scot des Vosges Centrales et le syndicat mixte du Pays d’Epinal Cœur des Vosges ». Ce sera un lieu d’accueil pour les particuliers, les artisans, et les professionnels du bâtiment pour répondre à toutes les questions liées à l’habitat, la transition énergétique, le développement durable, l’urbanisme. Le bâtiment sera exemplaire au niveau environnemental. « C’est un bâtiment qui est quasiment à énergie positive, entièrement en bois. » explique Michel Heinrich.

nouvel-hopital-epinal (2)Lancement du nouvel hôpital d’Epinal

2021, a aussi été un moment historique avec l’inauguration du nouvel hôpital d’Epinal, même si ce n’est pas une compétence portée par la communauté d’agglomération d’Epinal. Très attendu, « c’est un évènement qui a marqué le territoire de la communauté d’agglomération » explique Michel Heinrich. Les premiers patients ont pu intégrer le nouvel établissement flambant neuf au mois de mars dernier. Il dispose de 274 chambres, dont 264 chambres individuelles.

Chantier du gymnase Lapicque

Lancée en février 2021, la rénovation du gymnase Lapicque va bientôt se terminer. « Une partie est déjà en service et les travaux se termineront fin février » commente Michel Heinrich. Le projet de rénovation complète est porté par la communauté d’agglomération pour un montant de 3,3 millions d’euros HT, financé en partie par des subventions (400 000 euros du Conseil départemental et 1,1 million d’euros de la Région Grand Est).

le stade d'eaux vive d'Epinal

le bassin d’eaux vives d’Epinal

Construction du stade d’eaux vives : un équipement unique en France

Autre gros chantier en cours, le stade d’eaux vives au port d’Epinal. Le nouveau bassin doit permettre d’organiser des évènements internationaux et de proposer une nouvelle offre sportive aux habitants de la communauté d’agglomération d’Epinal. « C’est un élément d’attractivité pour l’agglomération. Il a une fonction touristique et ludique. Il sera accessible au grand public. Le stade offrira une vague de surf artificielle pour la pratique du surf. » explique Michel Heinrich. Il aura aussi une vocation sportive. « Il pourra accueillir des compétitions internationales et pourra service de centre de préparation pour les Jeux olympiques. Il a aussi une troisième vocation : celle de sécurité civile. C’est un centre d’entraînement pour les pompiers en milieu aquatique avec des courants très forts, des rouleaux…». Une structure unique en son genre !

Des terrains vendus pour des projets d’entreprises

Au niveau économique, l’agglo n’a jamais vendu autant de terrains qu’en 2021. 300 000 m² de terrains ont été vendus pour des projets d’entreprises. « C’est un record ! ». Le développement de l’écoparc dont les travaux vont débuter en 2022. « Aujourd’hui on a deux entreprises qui ont communiqué sur leur installation. Nous sommes en pourparlers avec deux autres qui pourraient s’installer ».

Mobilité : développer les déplacements doux et transports collectifs

Le plan mobilité sera voté lundi prochain lors du conseil communautaire. Le projet de mobilité doit permettre de donner toute leur place aux déplacements doux et aux transports collectifs. Piétons, vélos, voitures, bus, tous les modes de déplacements doivent trouver leur place dans la ville.

Une enquête publique permettra à chacun de s’exprimer sur le sujet.

Avec les lignes Fluo, la Région Grand Est et la Communauté d’Agglomération d’Épinal s’associent pour faciliter les déplacements des habitants sur le territoire. Depuis début janvier 2022, pour les trajets intra-muros à l’agglomération, les habitants peuvent se déplacer en autocar sur les lignes régulières pour 1 euro  le trajet.

Vilvolt

Vilvolt, le vélo électrique en libre-service

Le vélo électrique Vilvolt en libre-service

Vous ne pouvez pas le louper ! Le vélo électrique Vilvolt en libre service sillonne les rues de plusieurs communes de la communauté d’agglomération : Epinal, Chantraine, Charmes, Chaumousey, Golbey, La Vôge-les-Bains et Thaon-lès-Vosges. Au bout de 6 mois d’existence pour Vilvolt, les résultats sont encourageants avec déjà 5883 inscrit, plus de 20 000 trajets effectués pour 62 000 km parcourus. « On va attendre encore 6 mois pour réfléchir à étendre le service à d’autres communes. » explique Michel Heinrich. « 150 vélos sont déjà déployés»

La communauté d’agglomération veut poursuivre la politique vélo. Elle verse une prime à l’achat d’un vélo électrique, aujourd’hui près de 4500 personnes ont déjà pu en bénéficier.

Booster le covoiturage avec l’application Klaxit

Klaxit_bandeau_digitalL’application Klaxit est arrivée sur l’agglomération d’Epinal en 2021. L’objectif de la communauté d’agglomération est d’inciter les habitants à pratiquer le covoiturage entre le lieu de vie et le lieu de travail grâce à l’application Klaxit. Chaque passager transporté peut rapporter de l’argent au conducteur, de 2 à 4 euros par voyage.

La communauté d’agglomération croit aussi beaucoup en l’autopartage. Trois stations d’autopartage sont implantées sur le territoire : à la gare d’Epinal, à proximité de la mairie d’Epinal et en centre-ville de Mirecourt. Un moyen pour la communauté d’agglomération d’Epinal de promouvoir des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle. Le service fonctionne 24h/24 et 7j/7, et la gestion technique et commerciale, ainsi que la maintenance sont assurées par Citiz.

Des projets photovoltaïques, hydroélectriques et éoliens

La communauté d’agglomération d’Epinal soutient différents projets photovoltaïques, hydroélectriques et éoliens. « La commune de Golbey porte un projet de centrale photovoltaïque au sol au niveau de l’ancien centre d’enfouissement technique communal. » commente Michel Heinrich. Autre projet vert : celui du développement de projets hydroélectriques sur la Moselle.

Sensibiliser les scolaires à l’écologie

Le programme Watty à l’école est un programme national qui permet de sensibiliser les jeunes aux enjeux environnementaux. 18 écoles de l’agglomération sont engagées dans le programme, soit plus de 500 élèves.

C.K.N.




3 réactions sur “Com d’aggo d’Epinal : Michel Heinrich présente les enjeux et les défis en 2022

  1. Pierre

    Le covoiturage peut être facilité avec la création d’aires de covoiturage et parkings à proximité des routes menant à Epinal. L’argent public (le nôtre) n’a pas à financer cette opération : outre les 2€/personne transportée, les coûts pour la gestion de ce service ne sont pas dévoilés.
    Des opérateurs privés (BlaBlaCar par ex.) font cela très bien !

    Quant à l’éolien, cette énergie intermittente subventionnée ne tient pas ses promesses : ni en termes de protection de l’environnement (milliers de mètres cubes de béton, oiseaux broyés, etc.), ni en termes de durée (20 ans pour une éolienne), ni en termes d’emplois puisque les éoliennes sont fabriquées en Allemagne.

    répondre
  2. MELIN Yves

    Une communication à minima sur l’éolien qui va pourtant lourdement impacter le territoire des Vosges centrales avec l’implication de la communauté d’agglomération d’Épinal, le SCOT des Vosges centrales et la participation de la SEM Terr’Enr dans le financement des projets !!!

    répondre
  3. Framboise

    S’il faut faire des Parkings extérieurs pourquoi ne pas en profiter pour aménager des carports photovoltaiques. D’une pierre deux coups

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.