Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

Les vœux du sénateur Daniel Gremillet

image_pdfimage_print

Mesdames, Messieurs,
Chères toutes, chers tous,

Permettez-moi de vous présenter à vous, à votre famille et à vos proches mes meilleurs vœux pour 2022.

En 2022, la France a rendez-vous avec l’Europe puisqu’à compter du 1er janvier, et pour six mois, elle assure la présidence du Conseil de l’Union européenne. C’est tous les 13 ans qu’elle exerce cette responsabilité avec 27 membres au sein de l’UE. L’Union européenne est une chance et la France se doit de le réaffirmer à travers sa présidence. Nous sommes, après les deux années compliquées que nous venons de traverser, appelés à donner l’impulsion pour une Europe qui investit pour l’avenir et, à la suite du divorce avec l’Angleterre, donne envie, à nouveau, à une politique européenne digne de ce nom ; pour une Europe forte et solidaire, capable de protéger ses citoyens ; pour une Europe qui construit pour la paix et enraye la montée des nationalismes.

L’année 2022 sera, également, marquée par des échéances électorales. Vous aurez rendez-vous avec les urnes pour choisir votre représentant(e) au plus haut niveau de l’Etat et votre député(e). Ces deux rendez-vous démocratiques, cette expression citoyenne seront, pour chacun d’entre vous, l’occasion de vous exprimer et de faire des choix sur les enjeux sociétaux, économiques, sociaux et environnementaux… auxquels notre pays doit répondre et de vous impliquer dans les décisions qui touchent votre quotidien.

Avoir une connaissance approfondie des grands enjeux internationaux et européens (inégalités mondiales, climat, santé, etc.) apparaît comme une évidence. En parallèle, il nous faudra faire en sorte de faire vivre notre république sociale : nul ne doit se sentir exclu, laissé sur le bord du chemin ; consolider notre république laïque : refonder notre système éducatif ; affirmer notre pouvoir économique entre liberté et soutien de l’Etat et des collectivités afin d’améliorer notre compétitivité et développer l’emploi et, par voie de conséquence, être certain de pouvoir porter de véritables politiques publiques : transport, aménagement, culture, sport…

Approfondissons ensemble, chacun à notre niveau, les fondations pour des Vosges plus protectrices et plus fortes, faisons en sorte d’asseoir l’aura de la France sur la scène européenne et internationale et travaillons à laisser aux générations futures l’assurance de pouvoir s’engager, se former, s’ouvrir au monde et entreprendre afin qu’elles s’enthousiasment pour leur territoire, pour leur avenir et se mobilisent encore davantage pour dynamiser leur pays.

Je vous souhaite une belle année 2022.

Fidèlement.

Daniel Gremillet
Sénateur des Vosges




13 réactions sur “Les vœux du sénateur Daniel Gremillet

  1. LM88

    Moi j’ai déjà voté, en avance. L’urne dans laquelle j’ai mis ma carte d’électeur a un couvercle jaune et elle est vidée une fois par semaine !
    Le mépris en réponse au mépris..
    Mon arme létale contre leur indifférence.

    répondre
    1. ???

      C’est de la lâcheté ! les anciens se sont battus pour avoir le droit de vote ,de même que les femmes . Si vous ne votez plus ne venez pas parler de démocratie ,vous laissez la place à la dictature !!

      répondre
      1. john

        Lâcheté je ne crois pas, comment avoir encore envie de voter pour des gens qui de « droite » ou de « gauche »ou aux extrêmes » ne pensent qu’à leur carrière et surtout à se faire réélire donc à ne rien faire durant leur mandat pour ne pas fâcher leurs électeurs!
        A défaut de ne pas voter alors voter blanc de manière à créer un électrochoc pour enfin quitter ce système inadapté ( la 5ème république) à notre monde moderne.
        Il faut que les élites de tous bords qui dirigent ou aspirent à diriger ( puisqu’ils sont majoritaires dans ce pays) comprennent que les français en ont marre d’être dirigés par des gens qui passent leur temps à critiquer le pouvoir en place et à opérer pareil lorsqu’ils y sont !
        Bonne année

        répondre
      2. LM88

        Je reviendrais -peut-être- voter, quand la soi-disant « démocrassie » daignera prendre en compte les votes blancs et l’abstention et qu’elle s’abstiendra à considérer comme élu, des personnes qui ne récoltent qu’un faible pourcentage des voix parmi les quelques électeurs qui se sont déplacés !

        répondre
        1. xlpc

          Mais alors john et LM88 quel système plus représentatif et démocratique proposez vous?
          un populisme débridé toujours synonyme de faillite ou de dictature, une démocratie directe et participative mais cela n’a jamais vraiment existé à l’échelle d’un pays (le plus souvent ne sont citoyens électeurs que quelques % du peuple ou le vote participatif comme en Suisse ne peut évidemment concerner que quelques aspects de la vie publique).Vous dites que le système est obsolète mais n oubliez pas que la république actuelle sans être parfaite assurément succède à un régime parlementariste intrinsèquement instable à l’excès.
          En quoi le vote blanc ou l’abstention sont ils constructifs? Majoritaire, le vote blanc impliquerait une instabilité ou une incertitude sans fin.
          Que vous n ayez pas le courage d’aller voter quel que soit le panel électoral soit mais arrêtez de râler contre le système ou alors présentez vous et en tous cas proposez pour avancer et non faire l’autruche.

          répondre
          1. john

            xplc je ne vois vraiment pas ce que le courage a à voir en matière de vote, non vraiment pas ! pas plus que le populisme pour mémoire je vous rappelle que le populisme se nourrit de ce genre de modèle politique puisqu’il encourage toute une masse d’électeurs déçus à se tourner vers ceux qui savent les caresser dans le sens du poil…

            Oui la Vème république et la constitution ont permis de sortir la France d’un chaos politique suite aux III et VI èmes mais n’oubliez pas que c’était après guerre dans un pays encore déchiré entre les factions « libératrices  » du pays. Alors est-elle encore un rempart aujourd’hui dans le monde moderne contre le chas politique? je pense que non !
            Prenons un exemple relativement récent le quinquennat, superbe idée pour certains mais en réalité un fiasco, depuis sa mise en place aucun président n’a fait deux mandats consécutifs, à chaque fois il obtient une majorité de godillots dont le mandat est lié à celui du président alors presque chaque réforme promise lors de la campagne avorte ou est tellement amendée qu’elle en perd son âme du fait de la contestation du peuple français !!! Et ce système là vous convient? Vous trouvez que notre pays est paisible?
            Depuis plus de 20 ans notre pays régresse et ce système politique que vous semblez chérir en est pour une partie responsable.
            Quand à me présenter soyons sérieux vous savez très bien qu’ hormis dans les petites communes si vous n’êtes pas membre d’un parti ou pistonné par un élu en place qui vous désigne comme dauphin vous n’avez aucune chance.

            Cordialement.

          2. Bingo.

            Le systeme Suisse est parfait et tres democratique
            Comment un Macron qui a reuni sur son nom 18 % des inscrits
            ( 1 personne sur 6….) au premier tour des presidentieles 2017, peut t’il pretendre representer l’ensemble du peuple francais.
            Il faut revoir le systéme et trouver une solution plus representative.
            Quitte à ce que cela tangue un peu au niveau du vote des lois.

          3. LM88

            Mais le vote blanc ou l’abstention sont constructifs ! Lorsque ces votes-là sont massifs, cela démontre bien qu’il y a un problème quant aux candidats cherchant à être élus pour protéger leurs hauts revenus (l’argent vient de nos poches..) sans trop se fatiguer et promettent monts et merveilles, balivernes et autres débilités, pour certains.

            Un résultat vraiment démocratique devrait aboutir à l’élection d’un candidat si au moins 50,1 % des électeurs inscrits se déplacent pour voter et si le meilleur candidat récolte au moins 50,1% des voix.

            Quant à la votation en Suisse, pourquoi ne pas dupliquer ce système en France, même pour des sujets de la plus grande importance ? Après tout, un gouvernement doit agir PAR et POUR le peuple qu’il est censé diriger, non ?
            Mais nous sommes en France et l’exemple, parmi d’autres, est le vote de refus pour Maastricht, qui a ensuite été mis en place. Cherchez l’erreur…

          4. John

            C’est un bon exemple Maastricht LM88, on pourrait prendre aussi 2002 ou on a demandé aux français de sauver la démocratie en votant Chirac ou encore » compatir » ou  » fustiger » ces élus à qui on a donné notre vote et qui sont contraints de renier leurs convictions sinon le parti leur retirera leur prochaine investiture ou alors qui seront menacés de ne pas recevoir les subventions qu’ils espèrent pour faire vivre leurs communes
            De toute façon aujourd’hui on ne vote plus au second tour pour une personne qu’on veut mettre au pouvoir mais contre celle que l’on ne veut pas y voir…donc forcément il ne peut y avoir que des déçus dans tous les camps
            Cdlt

  2. BREDINE88

    Ah bon … vous croyez !!!
    A tous ceux qui ne vont plus voter en invoquant des motifs plus ou moins fallacieux, il convient de rappeler que certaines femmes et certains hommes ont été emprisonnés voire tuer pour la démocratie, par le vote, existe.
    Alors si cette démocratie ne leur convient pas, il faut qu’ils changent de pays avec la pensée unique, cela leur ira beaucoup mieux semble-t’il.
    Il faut juste un peu de courage pour aller dans un bureau de vote et, dans un isoloir, mettre un bulletin celui que l’on a choisi.
    Après avoir fait son devoir de citoyen, on peut parler et contester. Dans le cas contraire, on assure sa lâcheté et l’on se tait.

    répondre
    1. john

      cher ou chère Bredine88 la démocratie c’est accepter le résultat du vote quel qu’il soit or depuis de nombreuses années quel que soit le pourcentage atteint par le gagnant le résultat est contesté et le pays ingouvernable!
      J’ai voté pendant plus de 40 ans sans en manquer une d’élection et je ne me suis jamais senti aussi floué que depuis plusieurs années, les seules que j’ai manquées ce sont les dernières municipales ou il n’y avait qu’un seul candidat et les départementales pour ne pas avoir à contribuer à donner ma vois à celui dont les voeux font l’objet de ces commentaires alors vos remarques désobligeantes….

      Cdlt

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.