Search
mercredi 26 jan 2022
  • :
  • :

Le PCF des Vosges s’exprime sur la réouverture de la ligne TER Epinal – Saint-Dié Communiqué de presse

image_pdfimage_print

COMMUNIQUÉ de presse de la fédération PCF Vosges relatif à la réouverture de la ligne 18 Epinal-Bruyères-Saint Dié -Strasbourg, le 12 décembre 2021.

C’est sous la pression des cheminots, des associations et des élus, que la ligne ferroviaire 18 Epinal-Bruyères-Saint Dié-Strasbourg ré-ouvre ce 12 décembre 2021. Les communistes ont bien sûr été de toutes les luttes pour gagner cette réouverture face à ceux qui ne voyaient que par la route et condamnaient allégrement le ferroviaire depuis les années 1980.

Alors OUI, nous appelons à fêter la réouverture de cette ligne ferroviaire !
Et nous demandons la poursuite de la gestion de cette ligne avec la SNCF comme l’a décidé la région Bretagne et la réouverture des « petites gares » sacrifiées par le projet de privatisation. Docelles, Saint Léonard mais aussi Lépanges, Laveline notamment doivent ré-ouvrir pour permettre au plus grand nombre de prendre le train.

L’État doit doter la SNCF des moyens financiers suffisants pour fonctionner !
En investissant 300 000 euros dans la société privée Railcoop , les élus régionaux de la majorité ont choisi de liquider le service public avec l’argent des contribuables au prétexte d’économies de 15 à 30 %. Utiliser l’argent public de nos impôts pour la remise en état de la ligne ferroviaire et l’achat de matériels roulants, c’est TRES BIEN. Le faire avant de les mettre à disposition d’un opérateur privé , c’est NON ! La privatisation des services publics a toujours été néfaste aux usagers devenus clients ! Celle des autoroutes et de la production d’énergie, entre autres, le montre!!! Personne n’est dupe ! L’objectif d’un opérateur privé – et surtout de ses actionnaires- n’est pas d’offrir un service de qualité aux usagers, ni d’assurer des conditions de travail correctes à son personnel mais de faire des bénéfices ! Il finit toujours par ne conserver que les lignes réputées rentables et par fermer les autres !

Face aux dérèglements climatiques liés aux pollutions de notre environnement, il faut changer de système de gestion de la société et en finir avec la seule recherche du profit capitaliste. Il est urgent que le transport ferroviaire assure prioritairement le déplacement des personnes et des marchandises dans le cadre d’un monopole public préservant ainsi notre planète et répondant aux besoins de la population !

Avec les élus communistes de la région Grand Est, nous appelons les vosgiennes et les vosgiens à se rassembler dans l’action avec les associations d’usagers, la CGT cheminots et les élus favorables au service public pour que la gestion de cette ligne reste confiée à la SNCF.

Pour les Vosges , nous demandons
– de revenir à une gestion 100 % publique du réseau ferroviaire
– de ré-ouvrir la ligne 14 Nancy/Mirecourt/Merrey,
– de moderniser et électrifier la ligne 16 Sud Epinal/Belfort,
– de ré-ouvrir la ligne Laveline/Gérardmer.
– de ré-ouvrir les « petites gares » indispensables à la vie en zone rurale

Épinal, le 09.12.21
Pour la Fération du PCF 88,
Sandra Blaise, Secrétaire fédérale Claude Galimard, secrétaire à l’organisation

 




2 réactions sur “Le PCF des Vosges s’exprime sur la réouverture de la ligne TER Epinal – Saint-Dié

  1. Staline the return.

    CGT cheminots reste un des ultimes bras armés du cadavre PCF.
    Confions nos transports publics au privé, on sera quitte de continuer à casquer pour les regimes speciaux et à subir le racket de ces staliniens.

    répondre
  2. étonné

    Si cette ligne est gérée par le parti communiste , je donne pas cher de la durée de vie , Nous verrons bientôt le drapeau rouge accroché aux carreaux !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.