Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

Covid-19 – Le variant Omicron détecté dans les Vosges Pour le préfet Yves Seguy, « il faut poursuivre cet élan de vaccination »

image_pdfimage_print

Covid-19_Point_Situation_Sanitaire_16122021-1-1024x771Le préfet des Vosges Yves Seguy s’est rendu ce jeudi après-midi au centre de vaccination contre la Covid-19 de Saint-Dié-des-Vosges, à nouveau installé au sein de la salle Carbonnar. Il était accompagné de la sous-préfète Carole Dabrigeon, du premier adjoint Bruno Toussaint et la directrice du CCAS Cendrine Pintos.

Une visite en terres déodatiennes dont l’objet était de « de constater sur le terrain comment se déroule la campagne vaccinale et le fonctionnement du centre par rapport au contexte actuel, alors que sévit la 5e vague. L’utilisation de 3 combinaisons de vaccination demande une certaine organisation, comme la vaccination des enfants à risques âgés de 5 à 11 ans. Les visites de centres permettent également de perfectionner les capacités d’intervention. »

L’occasion pour le préfet de préciser que le taux d’incidence est actuellement élevé dans le département, avec 346 cas pour 100 000 habitants, mais que la tendance est à la stagnation et non l’augmentation. Soit un taux environ 7 fois au-dessus du seuil d’alerte mais en-dessous du taux national, qui est de 508 selon les dernières données. Pour Yves Seguy, le taux de vaccination élevé dans les Vosges, avec 87,7% des personnes éligibles au vaccin ayant reçu 2 doses, est l’un des facteurs qui explique ce taux d’incidence plus faible que la moyenne nationale. « Mais surtout il y a moins de cas graves par rapport au nombre de contaminés, en comparaison des vagues précédentes. »

Quant à la dose de rappel, 77 000 personnes l’ont d’ores et déjà reçue dans les Vosges. « L’intérêt à l’heure actuelle est de poursuivre cet élan de vaccination, le plus vite possible et de manière intense. 15 centres de vaccination fonctionnement dans le département, avec en complément des vaccibus et des centres éphémères. On continue inlassablement de combiner les activités des centres et la vaccination mobile. Nous sommes toujours dans un contre-la-montre, sachant que le variant Omicron est déjà présent dans le département. L’activité de vaccination va être intense ces prochaines semaines. »

La visite du préfet était également l’occasion pour Bruno Toussaint d’apporter quelques précisions sur le centre de vaccination de Saint-Dié-des-Vosges. « Le centre est ouvert du lundi au samedi, de 8h15 à 12h30 puis de 13h30 jusqu’à ce qu’il ne reste plus de doses. Il est donc possible de se présenter au centre en fin de journée et d’être vacciné sans rendez-vous. En moyenne, nous en sommes à un peu plus de 500 injections réalisées chaque jour, réparties sur 4 lignes de vaccination, avec entre 15 et 30 primo-vaccinés. Ce mercredi par exemple nous avons enregistré 569 injections. La semaine prochaine nous aurons beaucoup de collégiens, lycéens et étudiants car ils seront en vacances. Pour les enfants à risque, nous avons décidé de dédier une ligne de vaccination et d’espacer les rendez-vous à 10 minutes au lieu de 5 sur les autres lignes, ceci pour pouvoir discuter avec les parents.  Comme depuis le début de la campagne de vaccination, on s’adapte en fonction de l’évolution de la situation. »

J.J.




2 réactions sur “Covid-19 – Le variant Omicron détecté dans les Vosges

  1. Les fleurs du lac

    Casino de Gerardmer on y rentre comme dans un moulin . Peut etre pas de personnes assez vaccinees. ? On ne brasse pas que largent on y brasse les gens et ce ou ces fichus virus. Les vacances de fin d annee sont tres proches.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.