Search
mercredi 19 jan 2022
  • :
  • :

Corrida des Abbesses : le succès toujours au rendez-vous

image_pdfimage_print

La Corrida des Abbesses a soufflé ses 40 bougies sous la pluie. Les coureurs les plus courageux ont affronté le froid et les averses devant famille et amis venus les encourager.

Au lendemain de Noël, habitués de l’épreuve ou jeunes sportif des clubs des alentours, ils sont tous venus donner le meilleur d’eux même dans les rues de Remiremont. Sous les Arcades, le public a donné de la voix à chaque épreuve. Pas moins de sept courses ont  été organisées. De la plus courte pour les poussins(es) sur un parcours de 1 Km à la course des AS Femmes et Hommes de 7,3 Km, la plus prestigieuse.  François Vannson, Président du Conseil départemental, a lancé les compétition, en présence du Président Pierre Beretta.

La course dans le centre-ville n’a pas pris une ride en 40 ans. Elle attire toujours un public fidèle d’amateurs et de professionnels. Malgré des conditions météorologiques compliquées, tous les participants ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

Tous les résultats à venir

 




11 réactions sur “Corrida des Abbesses : le succès toujours au rendez-vous

  1. jack

    Mais mais mais ils sont très nombreux à courir , et très proches…et ils ne portent pas de masques???et puis pareil pour les musiciens,ainsi que le type à bonnet noir :pas de masque!!tout ça n’est vraiment pas sérieux ,nous sommes en pleine phase d’expansion de l’épidémie, et vous vous étonnerez que la courbe de contaminations augmente??ces gens sont inconscients, des dangers public!……voilà c’était ma contribution à l’hystérie ambiante ,mais que c’est dur d’écrire des âneries ,j sais pas comment font les « le preux, des chiffres »etc ,..enfin la clique de grincheux qui sévit habituellement ici quoi:)

    répondre
    1. ???

      A l’heure ou vous avez écrit ce commentaire vous reveniez certainement de cet événement spectaculaire que vous avez fêté avec quelques amis dans les règles sanitaires les plus strictes !! Mais nous vous comprenons Jack on peut quelque fois avoir l’esprit embrumé par les vapeurs d’alcool !
      A cette nuit Jack !

      répondre
      1. jack

        tout à fait mon brave : lave main , papier toilette et chasse d’eau aux normes chez moi…d’ailleurs je vais de ce pas y jeter votre commentaire hautement philosophique:)

        répondre
    2. bob le preux.

      Vos insomnies n’ameliorent pas votre lucidité.
      Vos differents posts vous classe avec votre ami Anatole comme co-chef d’escadrille chez les grincheux.

      répondre
  2. John

    Enfin Bob, tant que vous n’aurez pas compris que l’on vous mène par le bout du nez , vous suivrez la cadence des moutons.
    Si vraiment il y avait autant de covid-19, cette corrida aurait été annulée.
    Je ne me soucie pas pour l’hôpital de Remiremont, ce n’est pas parceque le préfet a dit ce jour qu’il y avait 340 cas de covid-19 pour 100 000 habitants qu’ils sont tous à l’hôpital et même peut-être bien aucun, on parle de cas, pas de gravement malades. On fait parler les chiffres comme on veut, mais faut il les approfondir.
    Par contre, il doit y avoir de plus en plus de cas comme vous à l’hôpital de Ravenel au service maladies mentales.
    Vous savez Bob, les marmottes n’emballent pas le chocolat avec du papier d’aluminium.

    répondre
    1. Totoche88

      Par 6medias
      Publié le 29/12/2021 à 18h36
      C’est un constat plutôt alarmant. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde, mercredi 29 décembre, sur le « tsunami » des cas de Covid-19 dus aux variants Omicron et Delta qui met à rude épreuve les systèmes de santé, déjà au bord de l' »effondrement ». « Je suis très préoccupé par le fait qu’Omicron, plus transmissible, circulant en même temps que Delta, entraîne un tsunami de cas. Cela exerce et continuera d’exercer une immense pression sur un personnel de santé épuisé et des systèmes de santé au bord de l’effondrement », a déclaré le chef de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse.

      L’organisation internationale estime que les variants Delta et Omicron sont des « menaces jumelles » qui augmentent le nombre des nouveaux cas, provoquant des pics d’hospitalisations et de décès.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.