Search
dimanche 28 nov 2021
  • :
  • :

Vosges – Les hôteliers restaurateurs n’ont jamais autant manqué de personnel

image_pdfimage_print

restaurant-gd4b3c327c_1920Ce lundi, les membres de l’UMIH 88, l’union des métiers et des industries de l’hôtellerie des Vosges étaient réunis en assemblée générale au centre des congrès d’Epinal. Pour le président départemental Xavier Grimon, les hôteliers restaurateurs n’ont jamais autant manqué de personnel. Faute de bras en nombre suffisant, la saison n’a pas été de tout repos pour les restaurants et hôtels du département. 

Dans les Vosges, comme dans toute la France, de très nombreux restaurants et hôtels continuent de faire face à une pénurie de main-d’œuvre. Aujourd’hui, le secteur de l’hôtellerie restauration peine à recruter. Le secteur a été très touché par la crise du Covid-19 et le personnel a préféré se reconvertir pour un autre rythme de vie.

Grâce aux aides de l’État, le secteur de l’hôtellerie-restauration a plutôt bien encaissé le choc de la crise. Malgré les difficultés, les professionnels du secteur sont encore debout et les fermetures en cascades tant redoutées n’ont finalement pas eu lieu. Les aides du gouvernement, les prêts garantis par l’Etat, ont été primordiales pour survivre, mais maintenant, les hôteliers-restaurateurs vont devoir encaisser le remboursement et cela risque d’être difficile pour certains.

Depuis le début de la crise sanitaire, plus de 685 000 prêts garantis par l’Etat (PGE) ont été accordés pour un montant de 139,3 milliards d’euros, selon le ministère de l’Economie, Bruno Le Maire.

C.K.N.




6 réactions sur “Vosges – Les hôteliers restaurateurs n’ont jamais autant manqué de personnel

  1. miche miche

    ils s’ étonnent du manque de personnels les pauvres. Quand on sait les salaires dérisoires qu’ ils donnent pour les heures travaillées. Heures sup pas payées mais sois disant à récupérer oui mais quand patron??? quand je peux car entre temps il y a un malade qu’ il faut remplacer et bien d’ autre choses donc entre temps tu oublie et hop dans la poche du patron j’ en parle en connaissance j’ ai travaillé dans la restauration ok c’ est se qui ma permis de vivre voir survivre pendant un bon moment heureusement je suis en retraite pas depuis longtemps mais bon je dis et je ne me cache pas c’ est un travail de merde il m’ a laissé de bonnes choses ok mais il m’ a pourri ma santé et il est vrais que je ne fais pas de pub aux jeunes même pour un job saisonnier

    répondre
    1. LABOUREL

      Complètement d’accord avec vous. Tous les metiers non pourvus, sont des métiers mal payés, mal considérés, trop d’heures, ….hôtellerie restauration, boulangerie.., infirmière etc ..
      A quand une revalorisation de ces métiers…
      Contente que le manque d’effectifs, fasse parler !…

      répondre
  2. Daria

    C’est peut être vrai, mais lorsqu’on les appelles pour proposer du personnel, ils répondent ne pas avoir de places vacantes. C’est étrange..

    répondre
  3. Bruno E

    Les difficultés de recrutement sont faciles à comprendre.
    Pour cela il faudrait qu’un certain nombre d’employeurs balayent devant leur porte (surtout en zone touristique) et adoptent un autre comportement vis-à-vis de leurs employés.
    Il faut se poser la question du pourquoi de la désaffection des métiers de l’hôtellerie-restauration : salaires de moins en moins attractifs, heures supplémentaires oubliées, horaires, etc…
    Tous ceux qui ont quitté ces métiers après le confinement ne feront que confirmer le manque d’attraction de ces métiers.
    Pour être au salaire minimum, il y a mieux et de meilleures conditions de travail ailleurs…

    répondre
  4. Defrey

    Salaire de misere travail les jours feries les week end ect…horaires a n en plus finir….bien fait pour eux si ils ne trouve personne je m en rejoui
    surtout n allez pas vous faire exploiter en travaillant dans la restauration c est le plus contraignant des emplois que j ai vu

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.